La Suisse porte à 64 millions sa contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

[...]

Avec cette hausse, la Suisse n'a jamais contribué autant au Fonds créé en 2002 et dont le siège se trouve à Genève, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères.

article complet:

2 commentaires

  1. Posté par Dominique le

    Notre Confédération a des milliards de dettes, ce qui est IMMORAL parce que c’est immoral de faire des dettes que devront payer nos enfants et petits enfants; trop de nos élus de la gauche élargie sont immoraux et trahissent le peuple.
    Quand on a des dettes, que l’AVS a des problèmes financiers et qu’il ya des bouchons sur les routes, etc, c’est stupide d’aider à ce que des pays étrangers augmentent leur population pour qu’ils viennent nous envahir.
    Nous devons remettre partout à l’honneur le principe de la préférence nationale qui n’est rien d’autre que le fondement d’une nation souveraine, laquelle n’a de raison d’être QUE SI ELLE PRIVILEGIE LES SIENS au détriment des autres. Donc versons ces 64 millions moitié au compte de l’AVS et moitié pour rembourser la dette de la Confédération. Protégeons nos vieux et n’accablant pas nos descendants.

  2. Posté par Antoine le

    Constatation : Nous sommes beaucoup trop d’Humains sur la Terre !
    Tous les problèmes viennent de là !
    Il n’y a que les sourds et les aveugles qui ne veulent pas voir et entendre !
    L’énergie, la pollution, les bouchons sur les routes, la nourriture, les engrais, TOUT est proportionnel à la quantité de bouches à nourrir et des eaux d’égout à traiter.
    C’est simple mais il faut appliquer des mesures draconiennes pour limiter la croissance démographique. Les maladies ont été un frein qui devient de moins en moins efficaces.
    Certains ont trouvé les GUERRES !! Herr Dogan vient juste d’en initié une nouvelle contre les Kurdes …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.