France (Saint-Denis) : Quand des salafistes s’en prennent à une association de défense de la laïcité

L'observatoire de la laïcité de Saint-Denis évoque une « provocation salafiste » à l'encontre de ses adhérents présents sur les lieux. Un long texte publié ce mercredi détaille les faits. Une demi-heure avant la fin de l'événement, « un homme portant un kamis blanc et une femme entièrement recouverte de la tête aux pieds d'un voile intégral noir » se sont présentés devant le stand de l'observatoire de la laïcité. Un des adhérents, « surpris puis indigné par la présence d'une personne portant illégalement le voile intégral dans l'espace public, a pris le couple en photo », explique le président de l'observatoire. Cette photo a suscité « une réaction violente » de la part du couple, qui a exigé la destruction immédiate des images. « La personne voilée s'est introduite à l'intérieur du stand et a arraché le téléphone des mains [du militant] », relate le président de l'association. Le téléphone a ensuite été récupéré par un autre adhérent de l'association.

« On marche sur la tête »

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. « Un quart d'heure plus tard, le couple est revenu, escorté de deux policiers municipaux (…) qui ont accusé le militant ayant pris les photos d'avoir brutalisé le couple. Puis ils l'ont sommé de détruire les clichés », explique l'association.

[...]

Lepoint.fr

 

Un commentaire

  1. Posté par Horizon le

    J’espère qu’entre-temps, on a eu la présence d’esprit de mettre ces photos en lieu sûr !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.