France : Le Conseil d’Etat a dit oui au voile des élèves infirmières ? Elles refusent de soigner les hommes !

Nous vous avions alertés il y a deux ans à propos du calamiteux avis du Conseil d’Etat qui ne voyait pas de problème avec le voile des élèves infirmières suite à un recours du CCIF [Collectif contre l’islamophobie en France] :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/02/terrifiant-le-conseil-detat-cede-au-ccif-sur-le-voile-en-ecole-dinfirmiers/ [aussi sur notre site].

Le résultat dépasse les espérances du dit CCIF !

Ci-dessous une excellente analyse de Fatiha Agag-Boudjahlat à propos du voile à l’école et en hôpital et de la connivence entre juges ou Conseil d’Etat avec le CCIF où elle explique en quelques mots les conséquences de cette calamiteuse décision :

« Une formatrice en école d’infirmières m’a confié il y a quelques mois que la victoire du CCIF, devant le Conseil d’État encore une fois, permettant aux étudiantes de porter le foulard s’était traduit par des conséquences graves : ces filles voilées pas par mode mais par piété orthodoxe, refusaient de faire la toilette des hommes hospitalisés. Elles refusaient d’assister aux cours sur la sexualité et sur les maladies sexuellement transmissibles. Le foulard n’est pas un accessoire de mode, le CCIF l’a écrit : « un signe religieux n’est en rien comparable à un banal couvre-chef ou à un accessoire de mode tel qu’un bonnet ou une casquette. En effet, il s’agit de la manifestation extérieure d’une conviction religieuse, (…), [le port du foulard] est reconnu comme signe religieux… ».

J’ai répondu à cette formatrice qu’il suffisait de ne pas leur donner les diplômes. Elle m’a affirmé que c’était impossible, sa directrice ayant trop peur d’un procès du CCIF. Ainsi, des infirmières seront diplômées mais inemployables par les hôpitaux, sauf à ce que ceux-ci aussi s’adaptent à leurs demandes. C’est sans fin. Et cela commence toujours par la lâcheté des politiques. »

Source : Résistance républicaine

Voir aussi :
21.12.2017 : France : Quand le Conseil d’État flirte avec l’islam politique
09.06.2017 : Allemagne. Francfort: A la Croix Rouge, le hijab est déjà admis officiellement comme un vêtement de travail

10 commentaires

  1. Posté par Objectivus le

    J’ai été infirmier dans les soins à domicile et chaque fois que je rentrais dans une maison musulmane pour une SIMPLE injection , on me montrait la porte en me priant de sortir. En réclamant bien entendu une femme. C’est à cette époque que je me suis intéressé à l’islam et je connais assez bien le Coran. Si un jour je suis moi-même hospitalisé, je préfère que l’infirmière voilée n’entre pas dans ma maison, sachant très bien ce qu’elle pense de moi (je ne suis à ses yeux qu’un sale mécréant). J’aurais la même attitude si j’étais une femme.

  2. Posté par Socrate@LaVegas le

    @Michèle Barak le 6 octobre 2019 à 23h40
    « Je suis toujours triste de voir une femme voilée, mais j’ai une amie syrienne médecin qui porte le foulard et travaille en hôpital, elle soigne tout le monde. Je trouve qu’il ne faut pas généraliser et jeter systématiquement l’opprobre sur toutes »

    L’important ici n’est pas que ce soit « votre amie », mais bien le symbole UNIVOQUE que représente le port d’un voile islamique en Occident et que vous défendez, 3 jours après l’attentat islamique d’une préfecture de police!!!

    Si vous ne pouvez/voulez comprendre ça, surtout à l’heure actuelle et avec ce qui se passe en France, c’est bien triste pour vous!

    Le voile islamique « c’est mon choix » N’EXISTE PAS!! (c’est l’équivalent de se promener en uniforme nazi « c’est mon choix », en essayant de faire croire que l’idéologie qu’il sous-tend n’existe pas non-plus!

  3. Posté par miranda le

    L’oeuvre des mondialistes continue. Quiconque arrive dans un pays avec moeurs et coutumes doit être respecté. Intégration, assimilation, complètement « obsolètes » que ces exigences là.

    L’obsession de gouverner TOTALEMENT LE MONDE les taraude chaque jour. Et ça a un prix, celui de toutes les SEDUCTIONS envers leurs futurs  » soumis ».

    Aux USA, ils ont fait mieux. Des féministes afro-musulmanes américaines se débattent depuis des années pour que l’excision + infibulation (couture des lèvres d’en bas) des filles CESSE.
    .
    Eh bien, les nouveaux immigrés afro-musulmans qui entrent aujourd’hui aux USA seront heureux d’apprendre que 23 ETATS DES USA ONT LEGALISE L’EXCISION. Sous prétexte que les gens doivent être respectés dans leur culture, y compris dans ce qu’il y a de plus bas, de plus malsain, de plus douloureux dans certaines coutumes et rituels divers.
    http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/06/23-etats-des-etats-unis-ont-legalise-lexcision-sur-intervention-dun-juge-democrate/ (oui vous avez bien lu : juge démocrate )

    Vu la démographie des nouveaux arrivants et la nôtre toujours en baisse , il est fort possible qu’il n’y ait plus assez de mâles européens dans le futur et que nos petites filles se voient dans l’obligation d’épouser des hommes de ces communautés. Que sera leur vie? A REFLECHIR.

    Comment innover, NOUS AUSSI, dans nos habitudes culturelles et les « enrichir » : créer un soin spécial qui deviendrait une habitude culturelle : nous sommes d’un pays aux créations très goûteuses, comme l’irremplaçable camembert. Donc prendre sa douche au « savon-camemberisé » chaque matin. Les arômateux sont assez doués pour nous créer cette petite merveille de savon. Des milliers de citoyens parfumés au camembert, signe d’une culture qui aurait………………. DU GOÛT. (plaisanterie bien sûr)

    Et aussi un témoignage de respect envers le COCHON. De multiples fêtes pour honorer cet humble animal qui rend tant de services à nos sociétés. Les asiatiques le fêtent bien, lors de l’année du cochon. Pourquoi pas nous?

    Et la fête du CHEVEU dans tous ses états : liberté créative absolue dans l’humour, la beauté, mais surtout pas « le ridicule ».Surtout pas « la cheveu pride ».

    Ces petits délires ne sont rien à côté des grands délires mondialistes « démocrates ». Une goutte d’eau dans un océan de crétinerie.

  4. Posté par Michèle Barak le

    Je suis toujours triste de voir une femme voilée, mais j’ai une amie syrienne médecin qui porte le foulard et travaille en hôpital, elle soigne tout le monde. Je trouve qu’il ne faut pas généraliser et jeter systématiquement l’opprobre sur toutes.

  5. Posté par poulbot le

    Cette pseudo « religion » est un danger pour l’Europe , de ce faite elle doit être remis a sa place rapidement et sans aucunes concessions maintenant et dans le futur.

  6. Posté par bonardo le

    Ce n`est donc pas des infirmières ,une infirmière soigne tout le monde ,j`appelle cela des fouteuses de merde point barre.

  7. Posté par Bussy le

    Encore une chose, je refuse d’être soigné par une voilée, et c’est pas parce que je suis un homme, c’est parce que je considère que les signes religieux n’ont rien à faire dans les lieux publics.
    Mais elles finiront toutes au chômage, et c’est précisément ce qu’elles cherchent, une manière de faire payer les kouffars en vivant sur leur dos.

  8. Posté par Bussy le

    Le Conseil d’Etat est composé de membres de la classe dominante qui ne savent plus quoi faire pour faire plaisir aux musulmans afin de s’assurer leur clémence quand ça tournera mal….. on voit bien que les musulmans ne cèdent rien, ces infirmières n’en font qu’à leur tête, et donc quand la classe dominante sera obligée de réagir pour assurer sa survie, ses petits protégés lui tomberont dessus, et ça va faire mal, très mal, d’autant plus que la police et l’armée, toutes deux majoritairement halal, ne bougeront peut-être pas….
    Juste retour de bâton sur les lâches.
    La classe dominante me fait penser à Frankenstein……

  9. Posté par Antoine le

     »Et cela commence toujours par la lâcheté des politiques.  »
    Les lâches politicards feraient n’importe quoi pour obtenir quelques votes supplémentaires de la part de muzz.
    Ils ne se rendent même pas compte qu’ils seront jetés comme des kleenex après usage …

  10. Posté par Françoise le

    Peut-être que lorsque ces infirmières refuseront de soigner les homosexuels, les bobos de gauche et verts se réveilleront, mais il sera alors trop tard…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.