Environnement : le socialiste Nordmann veut limiter le nombre de vols en avion pour les Suisses

Le chef du parti parlementaire du PS demande des quotas pour le transport aérien. Celui qui voudra voler davantage devra acheter des attestations [NDLR : Ainsi, les riches continueront à détruire l’environnent comme ils l'ont fait durant des décennies. Encore une idée discriminatoire d'un socialiste qui sait que sa caste sera ainsi favorisée.].

Roger Nordmann, chef de faction du parti socialiste, a émis une idée radicale : comme le rapporte le journal "NZZ am Sonntag", il demande des quotas de vols pour la population suisse.

"La taxe sur les billets ne suffit pas à elle seule. Afin de réduire réellement le nombre de vols, des mesures supplémentaires sont nécessaires, telles que des quotas pour le transport aérien", a déclaré cette semaine le Conseiller national vaudois lors d'un symposium sur le climat de la Fondation suisse de l'énergie.

Chaque citoyen ne devrait disposer que d'un nombre limité de kilomètres en avion, a affirmé le chef de faction du PS. Ceux qui volent moins ou pas du tout pourraient alors vendre leurs quotas de vols. Ce système d'échange fonctionnerait donc de la même manière que celui du CO2 dans l'industrie. Les grands voyageurs pourraient acheter des contingents supplémentaires sur le marché afin de pouvoir bénéficier d'un plus grand nombre de vols.

[...]

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Tagesanzeiger.ch

18 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Avant la votation du 21 mai 2017 concernant la SE2050, je suis allé à la séance d’information de Mme Leuthard à l’EPFL.
    M. Nordmann (président de Swisssolar) était présent et sa position était la suivante :
    – On arrête toutes nos centrales nucléaires
    – On fait des économie sur la consommation électrique
    – On ne construit PAS de centrale à gaz
    – On n’importe pas de l’électricité nucléaire française
    – On n’importe pas de l’électricité allemande à base de charbon et de lignite
    – etc …
    Vu la formation technique de M. Nordmann, celui-ci ne peut ignorer qu’à chaque seconde, les pays européens s’échangent constamment de l’énergie électrique !!
    Swissgrid :
    https://www.swissgrid.ch/fr/home/about-us/newsroom/dossiers/how-the-market-works.html
    L’échange avec nos voisins immédiats : France , Allemagne, Autriche et Italie
    RTE (Réseau électrique français) :
    http://clients.rte-france.com/lang/fr/visiteurs/vie/vie_capa.jsp
    Échanges transfrontières avec l’Angleterre, l’Espagne, la Suisse, l’Allemagne et le Benelux.
    Recherches sur le WEB :
    La Stratégie énergétique 2050 où en sommes-nous ?
    Vu sa position et son bureau d’étude, il prêche pour sa paroisse et son porte-monnaie !
    https://rogernordmann.ch/livre-le-plan-solaire-et-climat/
    La confusion du plan solaire de M. Roger Nordmann:
    https://clubenergie2051.ch/2019/06/11/la-confusion-du-plan-solaire-de-m-roger-nordmann/
    La politique ne résoudra RIEN et à ce niveau de contrainte est DANGEREUSE ! Elle engendre la confusion dans tous les esprits; la politique doit établir un cadre dans lequel nos industries trouveront une possibilité de se développer harmonieusement et en concurrence loyale avec ce qui se passe à l’étranger. Sans les PME et notre industrie, notre pays pourra mettre la clé sous le paillasson …
    Les EnR (Energies renouvelables) intermittentes (éoliennes et solaire) sont des énergies diffuses, les coûts de l’électricité vont prendre l’ascenseur à l’instar des pays comme l’Allemagne et le Danemark.
    Coûts des différentes filières de production :
    Voir sur le WEB : https://www.ademe.fr/couts-energies-renouvelables-france

  2. Posté par Antoine le

    @Christian Hofer :
    Bien dit :  » … non seulement nous n’échappons pas au danger mais encore la réaction du CF se révèle hypocrite ».
    Concernant M. Nordmann :  »Ce système d’échange fonctionnerait donc de la même manière que celui du CO2 dans l’industrie. »
    Le grand gagnant serait l’État qui augmenterait le nombre de contrôles, de TAXES et d’employés pour contrôler cette  »usine à gaz » !!
    Moins d’État, moins d’impôts, moins de taxes !!

  3. Posté par Christian Hofer le

    @ Antoine

    Merci pour votre commentaire.

    Le système est pernicieux dans un autre domaine également : la politique. Car la Suisse va devoir faire appel à la production étrangère.

    Or, tout pays tente de devenir indépendant sur le plan énergétique afin de ne pas subir de chantage économique des voisins (c’est la crise pétrolière qui a poussé différents pays à s’investir dans le nucléaire). L’UE n’attend que cela pour forcer la Suisse sur divers points, notamment l’accord-cadre. Les conséquences sur le plan politique peuvent être dramatiques pour notre indépendance.

    Les augmentations des coûts peuvent provoquer des problèmes à notre industrie, voire des délocalisations ainsi que des problèmes pour les citoyens (chômages, manque à gagner pour l’Etat, alimentation et chauffage plus chers etc.)

    Si nous faisons reposer notre approvisionnement énergétique sur des pays où le nucléaire est actif, non seulement nous n’échappons pas au danger mais encore la réaction du CF se révèle hypocrite.

    Il faut se souvenir que l’arrêt des centrales nucléaire a été décidé à la suite de l’accident de Fukushima. Notre CF réagit de manière émotionnelle alors que sa fonction devrait justement être d’analyser le problème sur le plan scientifique.

  4. Posté par bonardo le

    Franchement il ne faut absolument pas écouter ce Monsieur ,car pour dire des conneries il est champion du monde ,cette idée est valable également pour les étrangers ?
    A part taxer le peuple ce Monsieur aurait t`il une fois une idée valable ?

  5. Posté par G. Vuilliomenet le

    LE SOCIALISME EST UNE ALIÉNATION!

    Une fois encore le PS, le parti de Salauds, qui devrait défendre la classe ouvrière, les limite dans ses déplacements. Oui, les voyages lointains seront désormais réservés aux riches, bien sûr si nos « représentants » aux chambres fédérales venaient à accepter les délires du parti de Salauds.
    Les Salauds n’aiment pas les riches mais pourtant leurs propositions montrent le contraire.

    ALORS, LE 20 OCTOBRE, N’OUBLIEZ PAS QUE CEUX QUI SE PRÉSENTENT COMME DES ÉCOLOS SONT DE SINISTRES INDIVIDUS QUI VEULENT RESTREINDRE VOS LIBERTÉS !

  6. Posté par aldo le

    Tout ceci rappelle les avions renifleurs de pétrole, une vaste arnaque à l’instigation de Giscard d’Estaing pourtant président de la France d’alors, mais déjà soucieux des besoins énergétiques parce que son implication dans le regroupement familial et donc sa connivence avec l’industrie de l’immigration allait faire exploser et prospérer l’invasion musulmane de la France.

    Mais contrairement à ces socialistes tels que Nordmann qui ne sont jamais sorti du bac à sable, il voyait une nécessité d’augmenter proportionnellement l’offre énergétique avec la croissance migratoire. Ce qui distingue deux positions idéologiques différentes à la solde d’un capitalisme privé ou d’Etat sont en contradiction totale sauf sur le but: faire du fric sur le dos des citoyens, à coup de ponctions fiscales alambiquées et imbriquées comme pour la LAMAL sortie tout droit des effets d’un joint sur la socialiste Dreifuss, afin que plus personne n’ose y toucher et fasse semblant de n’y rien comprendre. Et pourtant c’est clair augmenter les coûts régulièrement, tout en distribuant les bénéfices à l’inverse du jeu de l’avion, à savoir derniers entrés premier servis sans avoir payé un centime, ce bien qui s’apparente au jeu des migrants, pas très nouveau mais en constante expansion pour le plus grand bien de LA SEULE INDUSTRIE SOCIALISTE : L’IMMIGRATION DE MASSE.

    Nordmann c’est le bolchévique pur et dur, l’esprit étriqué d’un totalitaire qui n’y connaît rien mais porte le costume des entubeurs professionnels, ces vendeurs de n’importe quoi à l’image des promesses mensongères portées justement par les vendeurs d’avions renifleurs. Mais voilà la mode c’est l’énergie pour les autres, mais pas pour les Suisses, ces étrangers profiteurs de leurs richesses immorales à spolier d’urgence avec une grosse prise de commission au passage de la redistribution.

    Parce que c’est la voix de l’internationale cosmopolites socialo-écolo-islamo-bolchévo-fasciste qui gouverne sa pensée. Et oui ENCORE UN QUI ENTEND DES VOIX, c’est la nouvelle mode pour s’affranchir du minimum de précaution. « C’est scientifique! » Voilà la tarte à la crème habituelle qui sert de repoussoir à toute interrogation. Scientifique comme Dubochet qui se mêle de tout et de rien sous prétexte d’un prix Nobel sans aucune relation réelle avec ses prises de position pour Greta la petite peste antifa. Et ce prix Noble squatté par justement des imposteurs socialistes suédois leur permet de se distribuent des médailles comme celles qui étoffaient le plastron de l’uniforme d’un Brejnev, encore un alcoolo-totalitaire comme toute la clique à la tête de l’Europe.

  7. Posté par Zola le

    Le taré a parlé : dommage qu’il n’y ait pas de bourse à neurones !…c’est donc sans espoir le mec !

  8. Posté par poulbot le

    A ce que je peux lire quelque soit le pays Européens ou les socialistes sévices , ce n’est que fiasco, ponction importante sur les habitants , interdictions divers et variés , obligations d’accepter la présence de personnes indésirable arrivé illégalement …… ces gens sont les destructeurs de notre civilisation, de nos traditions respective .

  9. Posté par G. Guichard le

    Pauvres Suisses!…

  10. Posté par Antoine le

    Comment faire confiance à quelqu’un qui n’est PAS crédible !
    La confusion du plan solaire de M. Roger Nordmann
    M. Roger Nordmann, cité dans Le Temps du 28 mai 2019, évoque un potentiel photovoltaïque (PV) de 50 GW pour la Suisse, soit une surface de 300 km2 et une énergie produite de 48 TWh/an (milliards de kWh par an), dont 32 TWh en été et 16 TWh en hiver. Admettons déjà la moitié ! Soit une puissance installée de 25 GW qui produirait 24 TWh/an (à peu près l’équivalent de l’électricité nucléaire actuelle), soit 16 TWh en été et 8 TWh en hiver. L’hydraulique (37 à 39 TWh/an) de son côté fournit 21 à 22 TWh en été et 16 à 17 TWh en hiver. En regard, la demande de la consommation nationale est de 62 TWh/an, soit 28 TWh en été et 34 TWh en hiver. Sans plus de nucléaire (24 TWh en moins), il faudra trouver autrement 6 à 7 TWh en été et 17 à 18 TWh en hiver. La production PV de précisément 24 TWh serait excessive de 9 à 10 TWh en été et insuffisante de 9 à 10 TWh en hiver. Il faudrait donc au minimum stocker ces 9 à 10 TWh d’excès estival pour en disposer en hiver.
    Pompage turbinage ? Par exemple, la Grande Dixence : ses 2 TWh seraient turbinés en continu en 1’000 heures, soit en seulement 40 jours. Il faudrait disposer de 4 à 5 nouvelles Grandes Dixences !
    Batteries ? Celles à lithium-air, les plus efficaces en matière de densité d’énergie, auraient la plus grande capacité théorique limite de 11 kWh(th)/kg de lithium (pratiquement pas plus de 3,5 kWh(él)/kg). Cela représente un parc de batteries avec 800 à 900’000 tonnes de lithium ! En regard, la production mondiale de lithium a été de 85’000 tonnes en 2018.
    Fabriquer de l’hydrogène ou du méthane ? La chaîne de conversion, dite « power-to-gas-to-power (P2G2P) », a un rendement de 44% (hydrogène) et de 38% (méthane). Pour disposer de 9 à 10 TWh en hiver, il faudrait avoir un excès de 20 à 26 TWh en été…
    En conclusion : AUCUNE combinaison des trois solutions n’est réaliste.
    https://clubenergie2051.ch/2019/06/11/la-confusion-du-plan-solaire-de-m-roger-nordmann/comment-page-1/#comment-504

  11. Posté par Nicolas le

    Si les cons avaient des ailes, les socialistes auraient un bilan carbone extraordinaire.

  12. Posté par Antoine le

    Eolienns au Nufenen à 2’500m d’altitude
     »Il estime par ailleurs que le kWh produit par les pales du Gries devrait être vendu à 48 centimes pour atteindre le seuil de rentabilité. Il l’a écrit sur le site Clubenergie2051.ch, très critique envers la Stratégie énergétique 2050 (SE 2050). «Le Nufenen est un mauvais emplacement. On s’est trompé avec la première éolienne, pourquoi alors en a-t-on ajouté trois autres ? »
    https://www.letemps.ch/suisse/parc-eolien-nufenen-loeil-cyclone
    Faible facteur de charge QUE 9% !!

     »Posté par Antoine le 21 août 2019 à 20h19
    Complément des performances éoliennes de Griess – Nufenen.
    La production moyenne des années 2014 et 2015 n’est que de 1.77 GWh (facteur de charge F = 8.7%).
    »Ce projet va nécessairement perdre beaucoup d’argent. Mais la perte sera surtout pour les promoteurs … » donc on pousse les promoteurs à la faillite ou à augmenter les taxes pour leur permettre de continuer la tromperie de SE2050 si chère à Mme Leuthardt !
    https://clubenergie2051.ch/2018/04/01/la-tres-chere-production-de-l-office-federal-de-lenergie-le-parc-de-gries/ »
    Qui est tous sourire pour nos extorquer de l’argent en vue de construire des éoliennes NON rentables où à des coûts de production de 48 cts/kWh départ Griess ?
    Voir la photo avec Mme Leuthard et M. Nordmann avec des grands sourires pour mieux nous TAXER !

  13. Posté par JeanDa le

    Et en plus, cela ferait engager (par les pouvoirs publics) une kyrielle de petits copains du parti, afin d’effectuer les contrôles subséquents.
    A part emm… les autres en dépensant notre fric, les socialistes ne savent rien faire.

  14. Posté par Marcassin le

    On pourrait aussi vendre des indulgences à ceux qui voyagent beaucoup pour alléger les primes d’assurance maladie pendant qu’on y est.

  15. Posté par Antoine le

    « La taxe sur les billets ne suffit pas à elle seule. Afin de réduire réellement le nombre de vols, des mesures supplémentaires sont nécessaires, telles que des quotas pour le transport aérien », a déclaré cette semaine le Conseiller national vaudois M. R. Nordmann lors d’un symposium sur le climat de la Fondation suisse de l’énergie.
    Le PS ne sait faire que :
    – Augmenter les taxes
    – Réduite les libertés des gens
    – Obliger les gens selon leur dogme
    Il n’y a qu’à lire leurs arguments pour les élections fédérales du 20 octobre prochain :
    Référence Lausanne Cité du 3 octobre :
    – Isoler les bâtiments pour moins consommer (basé sur des subventions donc des taxes ou des impôts)
    – Passer rapidement à la mobilité électrique donc investir massivement dans des autos dont la recharge est et sera de plus en plus problématique ceci par manque de courant ! L’arrêt de la centrale nucléaire de Mühleberg (335MW) est prévue pour la fin 2019 ! Et selon les dires de M. Nordmann lors de la conférence de Mme Leuthard concernant SE2050, il ne faut PAS importer des kWh  »nucléaire » de la France ou des kWh issu du charbon ou de la lignite d’Allemagne … A chaque seconde et depuis des décennies les pays d’Europe s’échange du courant !
    – Interdire aux banques aux assurances et aux caisses de pensions d’investir dans le pétrole et le charbon !
    Encore une interdiction en faveur bien sûr des EnR (Énergies renouvelables) dont M. Nordmann a un bureau d’étude !
    Donc le PS, à part INTERDIRE et TAXER, est INCAPABLE de proposer des solutions dont les citoyens responsables et éduqués sont en attente !
    Osons le vote responsable et votons UDC !

  16. Posté par leone le

    Il ne rate pas une occasion de faire étalage de sa connerie…

  17. Posté par G. Vuilliomenet le

    Il y a quand même de sacrés connards au partis des salauds!

  18. Posté par farjon thierry le

    Et sa diminuera le tourisme qui, eux, bousillent les endroits ou ils vont. Moi sa ne dérange pas du tout, la dernière fois que j’ai pris l’avion est en 2009…. On est 2019…. Et sa ne me manque pas du tout! Si je devais vendre mes quotas, je serai millionnaire!
    Moi je voyage grâce a GoogleMaps, GoogleEarth et reportages YT

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.