Charles Gave : « l’Europe sera la grande victime de la prochaine crise financière » (Interview)

 

On ne présente plus Charles Gave, gestionnaire de fonds (Gavekal), essayiste, chercheur en économie, une des voix de la promotion du libéralisme économique dans une France encore très étatisée. Nous l’avions dernièrement interviewé au sujet des municipales. Dans un billet récent, il prévoit une récession économique prochaine. Nous lui avons demandé son avis. Breizh Info : […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Sachons sauvegarder nos avoirs !
    – Si vous avez des biens immobiliers, les entretenir et les louer à des prix corrects. Les locataires resteront plus longtemps, même en cas de crise !
    – Vreneli, or, argent, platine, terres rares, etc … sont une valeur refuge si le métal se trouve réellement dans votre coffre !
    – etc ….

  2. Posté par Gérard Guichard le

    En France et sans doute en Europe, ces divers pré et post-oligarques ont été soit des dupes, soit des voleurs soit des incompétents et peut-être même des mélanges divers.
    Quand on voit qui a fini par occuper l’Elysée, pour la France, on a à peu près tout compris

  3. Posté par Morizot le

    Nous sommes dirigés par des bandits depuis 40 ans
    Morizot

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.