Guerre civile en France : une analyse des forces en présence

post_thumb_default

 

En nous inspirant des analyses de Christophe Guilluy, nous observerons trois grandes « classes » sociales en France : une classe dominante résidant dans les centres urbains, une classe allochtone résidant dans les banlieues et une classe populaire autochtone installée dans la France périphérique. L’erreur de ceux qui pronostiquent la guerre civile est de ne considérer

L’article Guerre civile en France : une analyse des forces en présence est apparu en premier sur Volontaires pour la France.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par butterworth le

    GHETTO DE VARSOVIE 500 GHETTOS EN FRANCE PAS DE RAVITAILLEMENT EAU ELECTRICITE MEDICAMENTS OUT

  2. Posté par Maurice le

    C’est une analyse fort intéressante, qui s’applique aussi à la Suisse lorsqu’on pense à l’immigration dangereusement croissante et aux rapports des villes et des campagnes qui s’urbanisent fortement. On constate en effet que les votes des urbains sont en train de dominer systématiquement les votes des ruraux. Le bon sens en prend ainsi de sacrés coups.

  3. Posté par Bussy le

    Tout y est, et beaucoup de décisions incompréhensibles prises par nos « élites » s’expliquent par cette analyse.
    La classe allochtone ne fera qu’une bouchée de la classe dominante urbaine, avachie, sans défense, la police et l’armée se retournant contre elle, puis la classe allochtone fera face à la classe autochtone périphérique, qui a intérêt dors et déjà à s’armer, et là le carnage commencera, à moins qu’une puissance étrangère ne vienne remettre de l’ordre, craignant que le désordre ne s’étende chez elle, la Russie par exemple, ou la Chine craignant pour ses investissements, ou les sauveurs habituels, les USA, mais eux aussi ont le même schéma que l’Europe.
    Bravo les bien-pensants de villes !

  4. Posté par Ruyer Frédéric le

    La guerre civile ne se produira pas de la façon dont « ils » la veulent, elle sera terrible, terroriste et frappera sans distinction.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.