Nos lecteurs. Implication de l’école dans l’urgence climatique. Un enseignant valaisan révolté, vite « recadré » (vidéo).

Ndlr. Nos lecteurs nous prient de publier

Ndlr. Message de notre lecteur :

Bonjour,

Si les glaciers reculent ces temps-ci, c'est aussi la liberté d'expression qui fond comme neige au soleil dans notre pays, notre canton...

Afin que chacun puisse se faire une idée sur les propos que, désormais, un enseignant ne peut plus prononcer,... Merci de publier cette vidéo youtube sur votre site "Les Observateurs.ch"!

Votre site est le dernier rempart contre cette censure qui gangrène notre société!

Courage et persévérez!

Un fidèle lecteur, J.-L.

8 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    Partout les mêmes techniques. L’Education nationale, les universités sont des monopoles des divers bolcheviks. Tout ce qui reste d’honnête devrait vite fait se replier sur les écoles privées (tant qu’il y en a et tant qu’elles ne sont pas elles-mêmes gangrenées)

  2. Posté par chapuis le

    courage et bravo; beaucoup pensent comme vous, ont compris la supercherie, mais ils ont peur de le dire; plus des personnes dénonceront ce mensonge, plus d’autres seront incitées à faire de même

  3. Posté par G. Vuilliomenet le

    Un grand merci à J.-L. pour cette info.
    J’ai essayé de la trouver hier, mais j’ai fait chou blanc.

  4. Posté par Antoine le

    Dans le canton de Vaud, TOUT le département de l’instruction est de gôche (sauf quelques exceptions qui doivent se compter sur les doigts d’une main).
    Les élèves sont influencés pendant toute leur scolarité et leur bon sens a été  »effacé » tout simplement.
    Notre futur est MENACÉ !
    Heureusement qu’il y a encore des professeurs qui osent dire ce qu’ils pensent.
    Cela déplait fort à la  »bienpensance » en vigueur !

  5. Posté par G. Vuilliomenet le

    Bravo Monsieur Mottier.
    Votre discours est plein de bon sens.
    Bien sûr qu’il y a manipulations, au pluriel, car en plus des écologistes vert-de-gris, il y a ceux qui soutiennent le nucléaire, le solaire ou l’éolien. Il y a aussi ceux qui aimeraient voir l’Europe sombrer dans le sous-développement.
    Ce n’est uniquement la science qu’il faut défendre, c’est la raison et l’esprit critique.

  6. Posté par Bussy le

    Je déprimais à l’idée que notre prix Nobel Dubochet, grand participant aux défilés avec des pancartes débiles, puisse de nos jours pour certains incarner l’intelligence…. et voilà que j’entends cet enseignant, et c’est évident que l’intelligence, l’espoir, le bon sens et la confiance en l’humain sont de son côté.
    Quelle chance ses élèves ont d’avoir une professeur comme lui, quant à ceux qui l’ont convoquer certainement pour le blâmer ou pire, quelle bande d’abrutis, cons comme des balais, qui nous mènent au gouffre, et que l’histoire classera bien bas, eux et toutes ces élites « bien-pensantes » pourries.
    L’école devient une machine à décerveler, elle emprunte une voie servile…. exactement le programme d’un des marionnettistes de Greta, l’horrible Soros, qui veut rendre les peuples européens serviles, esclaves nourris avec de la malbouffe, des cons dont les puissants feront ce qu’ils veulent.
    Bravo les jeunes, si vous continuez dans cette voie, on est sûr que c’est foutu, il y en a qui se marrent, les Chinois, les Indiens, qui bossent dur à l’école et sont déjà depuis longtemps mieux formés que les Occidentaux, sans parler des islamistes qui ont tout intérêt à avoir en face d’eux des affaiblis pour finir leur conquête.
    Avis de tempête sur l’Europe, et c’est pas dû au réchauffement !

  7. Posté par Christian Hofer le

    Merci pour la vidéo.

    Ce Professeur pourra-t-il garder sa liberté d’enseigner? Quelles sont les conséquences de ce recadrement par le Service de l’enseignement?

  8. Posté par leone le

    J’applaudis votre discours et votre courage Monsieur. Malheureusement vous devez vous sentir bien seul dans votre profession.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.