Ursula von der Leyen ne veut pas laisser le concept du mode de vie européen aux populistes

Cenator : La majorité de la presse est partie en indignation collective contre Ursula von der Leyen parce qu’elle a désigné un commissaire chargé de la « défense du mode de vie européen ».

Mais Ursula von der Leyen s’est expliquée sur ses motivations. Elle n’a pas de problème avec la menace qui pèse sur notre continent à cause de l’invasion de parasites incompatibles avec notre mode de vie, qui nous ruinent de tous les côtés et mettent en danger notre civilisation. Mais elle a un problème avec les populistes, qui ont récolté un franc succès avec l’idée de vouloir préserver le mode de vie européen. Pour Ursula von der Leyen, le concept de mode de vie européen ne doit pas être laissé aux populistes.

Ceux qui croyaient à une amélioration avec l’élection des nouvelles autorités de l’UE doivent se réveiller avec une gueule de bois. D’ailleurs, la Hongrie est de nouveau dans le collimateur, et l’imposition des quotas de migrants est de nouveau à l’ordre du jour. 

En Suisse, la situation s’aggrave également. Hier, à Berne, une motion a été votée au Conseil national par les élus de tous les groupes parlementaires, sauf l’UDC, afin que la Suisse accueille 2% des migrants sauvés en mer par les navires des ONG, en affirmant que cela représente 100-200 personnes !

*****

Extraits de l’article de 24 heures (17.09.2019, non disponible en ligne) :

Après la polémique sur l’identité européenne, Ursula von der Leyen s’explique

Ursula von der Leyen a commis sa première bourde. La polémique ne cesse d'enfler depuis qu'elle a annoncé que le Grec Margarítis Schinás […]

[...] A l’image du socialiste français Raphaël Glucksmann, de nombreux parlementaires européens en condamnent les « relents identitaires chers à l’extrême droite ».

[...] ce week-end dans plusieurs journaux européens (groupe LENA) Ursula von der Leyen s’est expliquée. [...] « L’Union est fondée sur les valeurs de respect [...] y compris des droits des pesonnes appartenant à des minorités.

[...] le pluralisme, la non-discrimination, la solidarité et l’égalité [...]

« Nous devons être fiers de notre mode de vie européen (…) et nous devons chercher constamment à le préserver, à le protéger et à l’améliorer » [...]

« Chaque jour ce mode de vie est contesté par des adversaires de l’Europe venant aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur de nos frontières » [...]

« Nous avons vu des puissances étrangères interférer dans nos élections et des populistes tenter de nous déstabiliser de l'intérieur à coup de slogans nationalistes de bas étage. Nous ne devons pas laisser ces forces détourner à  leur profit la définition du mode de vie européen. Elles veulent qu’on lui donne un sens opposé à son sens véritable. Elles veulent miner peu à peu  nos fondations et semer la discorde parmi nous » [...]

[...] nous ne devons pas nous laisser déposséder de nos expressions [...]

*****

Extrait d’un article du Temps :

C’est nouveau, ça vient de sortir: il y aurait un «mode de vie européen» 

Dans la nouvelle Commission proposée par la présidente Ursula von der Leyen à Bruxelles, le poste délégué à cet intitulé quasi «orwellien» suscite un tollé à gauche. Mais il dérange aussi fortement l’autre bord politique, dont Jean-Claude Juncker lui-même

La nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, va devoir se justifier! Au Parlement de Strasbourg, elle devra s’expliquer sur l’intitulé qui déclenche un tollé à Bruxelles à propos du portefeuille d’un commissaire. Celui qui lie, bien imprudemment, migrations et «protection du mode de vie européen». L’homme qui va devoir endosser le rôle du protecteur, s’il est adoubé par les députés après son audition du 30 septembre prochain, c’est le Grec Margaritis Schinas (PPE, droite).

Rhétorique d’extrême droite? C’est en tout cas ce que pensent socialistes, libéraux et Verts, les trois principaux groupes rivaux du PPE, qui réclament l’abandon de ces termes. Ils y «voient une concession aux partis souverainistes, indique La Croix. L’énoncé, il est vrai, paraît maladroit. Il est défensif et semble considérer qu’un mode de vie unique, uniforme, intangible règne sur le continent.» Le président sortant de la Commission, Jean-Claude Juncker, en a rajouté une couche ce jeudi, en jugeant sur Euronews qu’il n’aimait pas «l’idée que le mode de vie européen s’oppose à la migration»…

[…]

*****

Autres exemples :

Ursula von der Leyen sommée de s'expliquer sur un intitulé problématique - Le Temps

« Protéger notre mode de vie européen », l’intitulé ne passe pas - La Croix

9 commentaires

  1. Posté par G. Vuilliomenet le

    « C’est nouveau, ça vient de sortir: il y aurait un «mode de vie européen»  »

    Pourquoi ne va-t-il pas passer des vacances dans certains pays du sud-est asiatique? Non, il ne faut pas prendre un hôtel 5 étoile mais un bwibwi local, où il peut manger local, pas à l’européenne comme on dit, il apprendrait peut-être ce qu’est la vie ailleurs. Le journaleux du Temps est juste un inculte arrogant.
    J’ai une connaissance qui a beaucoup voyagé avec ses parents, il a un tas d’anecdotes à nous raconter rien qu’au niveau culinaire. Il faut parfois avoir le coeur solide pour manger local. Après, il y a tout le reste, les codes sociaux qui ne sont pas les mêmes que chez nous.
    Oui, il y a bien un mode de vie européen qui n’est pas celui des Américains, du nord comme du sud. Il peut y avoir des différence selon les régions, mais il y a un tronc commun.

    Mais entre ce qui est et ce que veut faire croire l’UERSS, il y a un gouffre.
    D’un côté il y a une réalité, de l’autre on cherche à nous enfumer, à nous endormir. Non, l’UERSS reste ce qu’elle est, un système totalitaire aux visées mondialistes. Ça fait quand même beaucoup de champions sur les rangs de la domination mondiale: USA, Russie, Chine, UERSS, et le pire l’islam qui sert plus ou moins les intérêts de tous pour des raisons diverses.

  2. Posté par Lucie le

    On peut supposer que George Soros sera d’accord avec Ursula von der Leyen – qu’il a d’ailleurs rencontrée lors d’une réunion secrète juste avant son élection – sur l’avenir de l’Europe et de sa culture , qui LUTTENT contre l’intérêt des peuples et des Nations, autrement dit le mode de vie européen qui est, à juste titre, défendue principalement par les populistes !

    Le vrai visage de l’Union Européenne et comment elle a évolué depuis le Traité de Lisbonne, est dévoilé ici dans le détail:

    L’avenir de l’Europe: Regardez « SOROS, je détruirai l’Europe » sur YouTube
    https://youtu.be/z8_ZvfeliD8

  3. Posté par Lucie le

    Ce qui est en cours est ceci :

    « Le plus grand massacre de l’histoire de l’humanité » par M. Holger Strohm https://youtu.be/Z7LypUw0aIA Avec l’aimable autorisation de Jacques, président de Artemisia College Source : Artemisia collège https://youtu.be/Z7LypUw0aIA

  4. Posté par Gérard Guichard le

    Et c’est la même politique en Europe, partout: rapprochons ceci des dernies coups de menton ( 🙂 ) de Macron en France concernant la drogue et l’immigration. D’un coup, parce qu’ils perdent, ces hippies fils de boche, se rappellent leur ADN vichyssois. Ne nous laissons pas tromper!

  5. Posté par Lucie le

    Ravie de voir que la presse se réveille…

    AINSI DONC, L’Union Européenne s’est SERVI HONTEUSEMENT DES « VALEURS EUROPÉENNES » chrétiennes d’accueil pour DÉCONSTRUIRE le MODE DE VIE EUROPÉEN, la suite est à craindre via cet article, il faudra donc continuer de se battre. Tous les éléments populistes sont bien entendu dans la ligne de mire de la dictature de l’UE.

    Petit extrait de cet article:

    Titre: Le grand remplacement est bien en cours

    L’Union Européenne est tenue par les gardiens du politiquement correct et les vecteurs de l’aveuglement disséminé, qui savent que le grand remplacement théorisé par Renaud Camus est en cours, mais refusent que cela se dise. Ils font semblant de penser que le remplacement de population sera sans conséquence.

    Les conséquences sont déjà en marche : en Italie, en France, ailleurs. Un processus mortifère est enclenché qui sera quasiment IMPOSSIBLE à arrêter! (…)  »

    https://www.dreuz.info/2019/09/21/le-grand-remplacement-est-en-cours-en-europe/

  6. Posté par Lucie le


    Un article qui concerne toute l’ Europe, même la Suisse… 100 migrants par débarquement, multiplie par le nombre de débarquement à venir, ça fera combien dans quelques années ? Cela dit, voici un bel article pour l’Europe.

    « Le journaliste italien Giulio Meotti écrivait récemment sur israelnationalnews.com que les Italiens de souche seraient minoritaires en Italie avant la fin du siècle. Ce n’est pas là un propos polémique. C’est le résultat d’une analyse pertinente, basée sur les chiffres de la natalité en Italie, sur le nombre de musulmans présents dans le pays (hors immigration supplémentaire) et sur la différence entre la natalité musulmane et la natalité non musulmane dans le pays. Quand Giulio Meotti parle de la fin du siècle, il sait qu’il est optimiste, et les données qu’il cite lui-même dans son article le montrent. L’Union Européenne publie des documents disant qu’il n’y a rien d’alarmant, car il y aura toujours des habitants en Italie, et elle semble ne pas vouloir discerner qu’il existe une différence entre des Italiens de culture chrétienne et occidentale et des musulmans, qui, même s’ils ont (ou prennent) la nationalité italienne seront porteurs d’une culture profondément et irréductiblement différente…

    Les gardiens du politiquement correct et les vecteurs de l’aveuglement disséminé diront, je ne l’ignore pas, et Giulio Meotti ne l’ignore pas lui non plus, que nombre de musulmans ne posent pas de problèmes, s’intègrent, «ne doivent pas être confondus avec les islamistes», et que dire le contraire est «raciste».

    Il devrait être aisé de leur répondre que l’islam n’est pas une race (je ne cesse de l’écrire et il est consternant que je doive le rappeler sans cesse) et qu’ils ignorent, volontairement ou involontairement, ce qu’est l’islam et ce qu’il n’a cessé d’être depuis quatorze siècles : un dogme total, conquérant, violent, liberticide, meurtrier, qui exige la soumission. Il n’est pas aisé de leur répondre parce qu’ils monopolisent la parole publique. 

    Ce qui se passe en Italie et fait de l’Italie un pays «précurseur» (en ce que la chute de la natalité en Italie est survenue plus tôt que dans les autres pays européens) s’annonce dans le reste de l’Europe occidentale, et tout particulièrement en France où les chiffres aujourd’hui peuvent paraître un peu moins alarmants qu’en Italie, mais pour une raison terrible : la France compte aujourd’hui plus de musulmans que l’Italie et la natalité musulmane y est aussi élevée qu’en Italie.

    Avant la fin du siècle, ce que Giulio Meotti prévoit pour l’Italie se produira en France, et la population française de souche sera minoritaire en France. L’islam sera la première religion du pays et sera toujours ce qu’il est : un dogme total, conquérant, violent, liberticide, meurtrier, qui exige la soumission.

    Il n’empêche qu’ils peuvent être accusés, à juste titre, par les islamistes d’être de mauvais musulmans en ce que, en s’intégrant, ils ne respectent pas les préceptes de l’islam, dont le Coran stipule qu’ils doivent être suivis à la lettre. Et ils peuvent être sommés d’être de meilleurs musulmans, ce qui arrivera et arrive déjà. Les conséquences peuvent être lourdes et aggraver la situation qu’on constate au présent.

    Quiconque regarde le monde musulman peut aisément faire quelques constats qui doivent donner à réfléchir : sur cinquante-sept pays musulmans, deux ou trois ont des institutions démocratiques, et encore celles-ci sont très imparfaites et très menacées. Aucun pays musulman n’est susceptible d’être considéré comme un pays économiquement développé. Certains sont riches grâce au gaz et au pétrole, mais richesse et développement sont des notions très différentes. Le taux d’alphabétisation du monde musulman est très bas, largement en raison de la discrimination subie par les femmes.

    L’Union Européenne est tenue par les gardiens du politiquement correct et les vecteurs de l’aveuglement disséminé, qui savent que le grand remplacement théorisé par Renaud Camus est en cours, mais refusent que cela se dise. Ils font semblant de penser que le remplacement de population sera sans conséquence.

    Les conséquences sont déjà en marche : en Italie, en France, ailleurs. Un processus mortifère est enclenché qui sera quasiment impossible à arrêter.

    Ceux qui sonnent l’alarme, comme Giulio Meotti en Italie, comme Renaud Camus, comme Eric Zemmour (qui, sur ce point, a raison, et vient d’être condamné par la justice pour avoir dit la vérité), comme moi quand j’étais encore en France, ne sont pas écoutés.

    Quand des dirigeants politiques tentent eux aussi de sonner l’alarme, ils rencontrent parfois l’assentiment de la population de leur pays, mais arrivent rarement au pouvoir, et sont souvent écartés.

    Matteo Salvini vient d’être poussé vers la marge par une manoeuvre des tenants de l’Union Européenne, bien qu’il ait le soutien de quarante pour cent des Italiens, et l’invasion de l’Italie depuis la Libye, un temps interrompue, va reprendre. Ailleurs en Europe occidentale, les dirigeants qu’on qualifie de «populistes» n’ont quasiment aucune chance de remporter une élection, tant ils sont diabolisés. 

    Même si le Brexit devait avoir lieu, et si le Royaume-Uni devait sortir de l’Union Européenne, le Royaume-Uni ne serait pour autant pas sorti d’affaire. Londres a été appelée Londonistan par la journaliste Melanie Phillips, il y a une décennie déjà, et nombre d’autres villes du pays connaissent un glissement très préoccupant. 

    Je reviendrai dans un prochain livre sur l’état de la France.

    En examinant celui-ci aujourd’hui et en relisant ce que j’avais écrit sur le sujet il y a cinq ans, dans Voici revenu le temps des imposteurs*, force m’a été de constater que le déclin s’accélère, et que tout semble fait pour l’accélérer.

    Si je me situe à l’échelle européenne, ce que j’ai écrit dans Comment meurt une civilisation*, publié il y a quelques mois, me semble plus pertinent que jamais.

    J’ai publié il y a quelques mois aussi un livre qui dit tout ce qu’il y a à dire sur l’islam, sur ses effets géopolitiques, sur les conséquences de sa pénétration en Europe. Parce que ce que je dis dans le livre n’est dit nulle part ailleurs, les gardiens du politiquement correct et les vecteurs de l’aveuglement ne l’ont pas lu et n’en ont pas parlé. C’est normal. Le livre s’appelle L’ombre du djihad*.

    Vivre en Europe aujourd’hui est vivre à l’ombre du djihad. Ceux qui ne le discernent pas n’échapperont pas à l’ombre qui s’appesantit chaque année un peu plus. Ceux qui discernent pourront au moins se dire qu’ils ne vivent pas les yeux fermés.  (…)

    https://www.dreuz.info/2019/09/21/le-grand-remplacement-est-en-cours-en-europe/
    « 

  7. Posté par aldo le

    Toute cette polémique est naturellement là pour DONNER LE CHANGE AUX INDÉCIS de plus en plus nombreux qui pèseront TRÈS LOURDS DANS LE FUTUR CAPOTAGE DE L’UErss AVEC L’EXPANSION DES PATRIOTES IDENTITAIRES NATIONALISTES. N’oubliez donc pas pour le 20 octobre 2019 d’agir enfin pour éviter que tous les malades mentaux de la planète à l’image de la petite peste antifa Greta Thunberg, exploitées par des crypto-communistes en embuscade, puissent imposer une dictature d’inspiration soviéto-nazie à l’ensemble de la planète.

    Et il y a toujours des indécis, prêts à croire aux pires impostures, pour ne pas devoir se remuer les neurones et le c… Car lorsque j’interroge mon entourage, très sclérosé à gauche pour des avantages bien sélectionnés et à droite pour les garder, c’est là un vrai problème. A partir d’un certain âge, JETER A LA POUBELLE TOUTES CES ILLUSIONS MERVEILLEUSES qui ont finit par meubler toute une vie, et surtout cette constatation que c’était vraiment totalement inutile et contreproductif, C’EST DUR, DUR, DUR!

    Et quand on voit LA NOUVELLE TIGRESSE DE PAPIER ET DE SERVICE de l’UERSS, on demeure déconcerté comme pour toutes les autres DE LES VOIR IRRÉSISTIBLEMENT TOMBER DANS LES BRAS D’UN ALCOOLIQUE après quelques promesses susurrées à leurs oreilles pas très chastes, on peut le supposer. Qu’ont-elles donc à se pâmer d’admiration et à vouloir préméditer de s’enlacer avec ce serpent à lunette ? http://www.photos-serpents.com/images/cobra-a-lunettes_1.jpg https://www.youtube.com/watch?v=t_XKsIOnNi8

    Déjà par analogie le serpent à lunette, aveugle ses proies avec une giclée de venins dans les yeux de ses futures victimes. Chez Juncker c’est l’haleine 100% chargée de vapeurs d’alcool pur, qui permettent d’anesthésier les pintades, mais pas que. Pour avoir de l’alcool et éviter discrètement les tremblements (pas comme la Merkel) bien trop cachotier, il ne se promène pas ostensiblement, COMME UN SAINT-BERNARD AVEC SON TONNELET. EN GRAND STRATÈGE DE LA NÉGOCIATION AVEC REDDITION SANS CONDITIONS, à par les chantages dont il est friand, il connaît bien toutes les grosses ficelles de la psychologie de la séduction. Et là, la pintade s’écroule au contact de cette imprégnation fortement suggestive ses premiers ébats avec un étalon. https://images.pausecafein.fr/images/cafein/2015/07/26-moyens-de-cacher-de-lalcool-pour-les-alcooliques-pas-trop-anonymes/3-alcool.jpg Et pour mieux séduire encore, il doit lui lancer un gaullien « je vous ai compris » tout en finissant en eau de boudin, par un « vive le Québec li… « , puis se ravisant « vive le Brex… », et enfin « vive nous », c’est plus bien simple quand on est pété ! Et là on finit par tout comprendre, LE CHAMPAGNE COULE A FLOT ET TOUT EST PERMIS A LA TÈTE DE L’UERSS, C’EST LES SUISSES QUI N’ARRÊTENT PAS DE PAYER. https://www.illustre.ch/magazine/ursula-von-der-leyen-surprenante-madame-europe#&gid=1&pid=8 Quelques vidéos, qui font aussi indirectement de la propagande, ne pas l’oublier! https://www.youtube.com/watch?v=iZVaK8R0tmM
    https://www.youtube.com/watch?v=fysrkg6l4q0
    https://www.dailymotion.com/video/x11bt9d

  8. Posté par Nicolas le

    100 à 200 personnes ?!? Le mensonge de la libre circulation n’est pas encore digéré et ces clowns remettent déjà le couvert.

  9. Posté par Bussy le

    Enfumage une fois de plus, ils ont fait semblant pour endormir encore plus ceux qui dorment…. en fait, depuis le débit, ils savent que ce commissaire sera chargé « de mener à bien l’islamisation et l’africanisation de l’Europe et de la réalisation du plan Kalergi ».
    Voilà, c’est mieux…….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.