France : la prise en charge des mineurs isolés étrangers en chiffres

La prise en charge des "mineurs non accompagnés" (MNA) – à 95% de jeunes hommes étrangers qui se trouvent en France sans adulte responsable – concerne 41.000 jeunes et coûte 2 milliards d'euros par an, selon les départements qui en assument la charge.

Voici les principaux chiffres liés aux mineurs isolés étrangers, ancienne dénomination des MNA:

[…]

La prise en charge "a considérablement augmenté depuis 2015", notamment avec une "forte accélération" de 74% entre 2016 et 2017, dans "des proportions très hétérogènes" selon les départements.

[…]

Lorsqu'un mineur arrive, il est évalué par le département, qui a cinq jours pour mener des entretiens. En cas de doute sur l'âge, le département peut depuis le 31 janvier demander un réexamen à la préfecture, qui peut s'appuyer sur le fichier biométrique en interrogeant les bases de données des visas et des ressortissants étrangers, en comparant notamment les empreintes. Plusieurs départements refusent d'appliquer ce décret, dont Paris.

Le juge peut aussi être saisi pour effectuer des tests osseux, procédé controversé dont le recours a été limité par une loi de 2016.

Après évaluation, explique l'ADF, "la moitié d'entre eux s'avèrent en réalité majeurs".

[…]

Article entier : lalibre.be/afp

Voir également cet article d'Europe1 dont nous avions publié un extrait ici.

2 commentaires

  1. Posté par Marco le

    Possible d’avoir des chiffres pour la Suisse? Lorsque vous voyez que, pour le centre de Genève La Praille, il y a 36, oui 36!, éducateurs pour ces mineurs.

  2. Posté par Antoine le

    La taqiya :
    Après évaluation, explique l’ADF, « la moitié d’entre eux s’avèrent en réalité majeurs » !
    Seulement 50% sont réellement des mineurs !
    Soit ils ne connaissent pas la date de leur propre naissance …. soit ils inventent et ils affirment être mineurs; ce status présent comme par hasard d’énormes avantages !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.