Des gangs français sévissent à Genève pour voler les motos et les scooters.

La police judiciaire les a pincés dans un contexte de recrudescence des vols de gros cubes et de puissants scooters: depuis janvier, quelque 200 motos de grosse cylindrée et 40 T-Max avaient été dérobés, la nuit, souvent au centre-ville. [...]

D. a expliqué qu’il déposait les motos dans la rue, la nuit, en France, où le commanditaire les récupérait le lendemain. Il a affirmé agir par peur. Selon lui, une bande le forçait à dérober des deux-roues pour rembourser une dette de 10 000 euros. Chaque véhicule remis réduisait l’ardoise de 500 euros. «Il s’est retrouvé englué dans cette situation à cause d’une histoire de haschisch volé qui a mal tourné et à laquelle il est étranger, déclare son avocat, Me Alex Naray. Plusieurs gangs de voleurs d’Ambilly et d’Annemasse sont actifs à Genève. Ils ont profité du jeune âge de mon client pour le contraindre.»

[...]

20Minutes.ch

12 commentaires

  1. Posté par Gem le

    Genève ça pue du cul ! Alors ouais, comme ça a été dit, Geneva stinks ! Et aussi ça devient de moins en moins surprenant ce genre de problèmes dans la ville…

  2. Posté par Gem le

    Genève pue du cul ! Donc c’est pas vraiment surprenant ce genre d’histoire !

  3. Posté par Azura le

    Genève pue du cul ! Donc rien de surprenant que ça se produise…

  4. Posté par Gemme le

    Genève pue du cul comme d’habitude !

  5. Posté par Azura le

    Genève la ville poubelle quoi ! 😀 et sinon, Geneva stinks !

  6. Posté par Gérard Guichard le

    Vous voyez, les Suisses: votre délinquance n’est pas encore à niveau; il faut que vous importiez la nôtre LOL

  7. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Comme d’habitude, ce sont les voleurs qui sont les victimes, et il est normal que le contribuable prenne en charge leur frais d’avocats gratuits!
    Juste une petite précision – il n’y a aucun lien entre ces différents groups de voleurs / cambrioleurs, et les francais- Ce ne sont tout sauf des francais!
    Ces sont juste des envahisseurs contre lesquels la France ne se protege pas, et maintenant les élus socialistes corrompus de Genève, cette ville autrefois paisible, prospère, cultivée et agréable à vivre, en demandent pour nous aussi, et ont construit pour cet effet à coup de milliards un train rapide special pour faire venir ces hordes de loups barbares encore plus facilement à l’intérieur de la bergerie…
    Mais si les genevois n’y voient aucune inconvenient et ne sont pas dérangés plus que ca tant que les assurances leurs paient de nouvelle motos, il n’y a aucune raison que ca s’arrête.

  8. Posté par Sergio le

    Oui, lui n’a rien fait, ce sont les autres, qu’il ne connait pas qui l’ont piégé. Et puis c’est un jeune, ce serait vouloir briser un avenir exceptionnel que de le punir si injustement. Gageons que les juges dans leur légendaire clémence envers la racaille auront un geste citoyen qui aidera cette petite frappe à poursuivre ses méfaits en toute tranquillité. Et si par extraordinaire ce ne devait pas être le cas, un collectif s’occupera de le faire psychiatriser.

  9. Posté par Antoine le

     »Plusieurs gangs de voleurs d’Ambilly et d’Annemasse sont actifs à Genève. »
    C’est connus depuis des décennies, les  »jeunes » viennent faire leur super marché à Genève ou dans le canton de Vaud !
    Maintenant cela prend de l’ampleur, nous les avons encouragés en entrant dans l’espace Schengen grâce aux efforts des politicards menteurs du genre Calamity-Rey.
    https://lesobservateurs.ch/2014/12/09/rts1-infrarouge-ce-soir-uli-windisch-parmi-les-invites-retrospective-sur-schengen-et-ce-quen-disait-micheline-calmy-rey-autre-invitee/
    Résumé :
    – le contrôle aux frontières ne serait pas handicapé
    – on aurait de meilleures possibilités pour stopper la criminalité trans-frontalières
    – la gestion des requérants d’asile serait facilitée
    – Schengen aurait représenté à la fois un pas vers l’adhésion à l’UE (projet socialiste éternel) et la meilleure solution pour ceux qui ne souhaiteraient pas y entrer
    – si l’on comparait la Suisse à une maison à protéger de cambrioleurs, Schengen aurait pour seul “défaut” d’ajouter une alarme à l’entrée.
    – les contrôles mobiles auraient été plus efficaces
    – en 2005, il n’aurait plus été efficace de combattre la criminalité au niveau national (seul)
    – l’effectif des gardes-frontière resterait au niveau de 2003
    – le taux de criminalité en Suisse n’aurait, en 2005, pas été (substantiellement) inférieur au taux de criminalité à l’étranger
    – sans répondre aux avertissements d’un ex-socialiste concernant “l’état policier”, les criminels pourraient (selon elle) être arrêtés sur notre territoire
    Elle a du se tromper de boule de cristal ….

  10. Posté par Michel Vasionchi le

    Genève ,terrain de chasse habituel de la pègre transfrontalière ,tout de même bravo à la police judiciaire , mais le boulot est énorme , pour lutter contre les criminogènes venu de France voisine .. d’ailleurs, les accords politiciens de Schengen ajoutent à la mobilité des délinquants ..

  11. Posté par Tommy le

    Et bien sûr, ils prétendent être contraints de voler ces véhicules par un mystérieux maître-chanteur, dont ils affirmeront ignorer l’ identité …
    Qu’ils ont volé par peur, à l’instar de leurs correligionnaires armés qui le sont par  » peur de la police « …
    Denis et Michel?
    Ou Driss et Mohammed?

  12. Posté par Léo C le

    Toujours une pauvre victime, forcée de recourir à la délinquance.
    Tiens donc, on ne nous l’avait encore jamais servie, celle-là.

    « C’est pas ma faute m’sieur ». C’était déjà ainsi il y a 40 ans.

    Navré de vous exporter nos valeurs sûres.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.