2 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    La petite Charlotte elle a tout bon 🙂 Mais « faux problèmes, vrais débats », comme dit le proverbe!

  2. Posté par miranda le

    Semer le désordre dans les esprits, nous monter les uns contre les autres, on pourrait l’appeler le « petit ordo ab chaos » qui risque d’aboutir au « grand chaos tant attendu » pour qu’enfin la dictature universelle ait toutes les raisons de s’imposer et d’être reconnue indispensable : vous êtes ingérables, heureusement que nous allons « sévèrement vous gérer ».

    LILIAN THURAM, un manipulé, un instrumentalisé parmi tant d’autres? Disons qu’il a de sérieuses prédispositions pour l’être. Il est vrai que toutes ces officines anti-racistes sont financées partiellement par Soros.
    Une bonne visite à son île pour entamer une longue période de repos cérébral et de méditation lui serait indispensable. Mais il ne le fera pas. IL a besoin d’être dans « l’ambiance ».

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.