Autriche : seul un immigré sur deux qui pourrait travailler a un emploi

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

Autriche : seul un immigré sur deux qui pourrait travailler a un emploi

 

 

Selon les chiffres officiels, les immigrants qui ont été acceptés en Autriche battent des records en ce qui concerne la criminalité (41%), les fraudes à l’aide sociale (plus de 50%), la méconnaissance de l’allemand par leurs enfants (26% du total des écoliers). Le pourcentage des Autrichiens d’origine migratoire a passé en cinq ans de 19,4 à 23,3%. Mais il y a un domaine dans lequel ils traînent les pieds : celui du travail. De tous les demandeurs d’asile arrivés depuis 2011, seuls 53% de ceux qui ont le droit de travailler le font vraiment. Et cela bien que ce soient en majorité des hommes.

 

https://www.andreas-unterberger.at/2019/09/die-bedrckenden-migrationsfakten/

 

Traduction /Claude Haenggli) : Le contentement des « experts » du ministère de l’intégration qui ont présenté une partie de ces chiffres est d'autant plus incompréhensible. Les campagnes de certains cercles économiques et de Caritas et compagnie paraissent encore plus absurdes, qui veulent que plus de demandeurs d’asile n’ayant pas encore d’autorisation de travailler soient acceptés comme apprentis, puisque l’on n'en trouve apparemment pas chez ceux qui ont déjà le titre officiel de bénéficiaires de l’asile.

 

Claude Haenggli, 8.9.2019

 

2 commentaires

  1. Posté par Bussy le

    Et dans les 47% qui travaillent…. quels genres de boulots ? Petits boulots subventionnés pour les occuper et améliorer la statistique ?
    Et combien dans ces 47% travailleront encore dans deux ans ou plus ?

  2. Posté par Antoine le

     »De tous les demandeurs d’asile arrivés depuis 2011, seuls 53% de ceux qui ont le droit de travailler le font vraiment. Et cela bien que ce soient en majorité des hommes. »
    Le principe à appliquer :
    – pendant les 2 premières années ils touchent 100% des allocs
    – dès la 3ème année le principe des allocs devrait être dégressif soit :
    3ème année : 80% des allocs
    4ème année : 60% des allocs
    et ainsi de suite !
    Soit ils s’intègrent dans notre monde (y compris celui du travail) soit ils dégagent !
    Que nos  »ronds de cuir » bureaucrates se déplacent dans les monde de l’industrie et des services !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.