Frères musulmans & Iran — Les impasses du narcissique président Macron

Michel Garroté
Politologue, blogueur

-

Frères musulmans & Iran -- Les impasses du narcissique président Macron

-

Michel Garroté  --  C'est avant tout l'historienne Bat Ye'or qui a tiré la sonnette d'alarme à propos de l'islam conquérant et arrogant, en étudiant de près le rôle de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI) et son projet de Califat Universel. De son côté, Nadia Lamm, philosophe et analyste s'est penchée sur l'organisation appellée "Frères Musulmans". Je publie ci-dessous des extraits adaptés de son analyse intitulée "Frères musulmans, Iran, les impasses de Narcisse président", analyse publiée le 4 septembre 2019 sur le site "Mabatim".

-

Aujourd’hui, le programme des Frères musulmans est le même qu’hier :

-

Aujourd’hui, le programme des Frères musulmans est le même qu’hier (extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page) : infiltrer tous les pouvoirs de l’État partout où ils se trouvent et utiliser la couverture commode des associations "humanitaires" et "culturelles" pour ne pas se faire repérer. Les Frères musulmans, ayant été lâchés par de nombreux pays musulmans, sont en train de se refaire une santé en Europe ; ils passent au large des radars des services secrets et agissent en grande partie à partir de sociétés parfaitement légales, infiltrées et impliquées dans le domaine humanitaire comme, par exemple, l’association Islah, que l’UNICEF au Yémen a choisie comme partenaire.

-

Le droit de tuer d’autres musulmans et des non-musulmans :

-

Ils sont pléthore dans les campagnes d’aide et de secours aux victimes de guerres et de catastrophes naturelles dans le monde entier ; leur inspirateur est toujours, au XXIème siècle, Sayyid Qutb, auteur de "Notre lutte contre les Juifs" (1950), le plus radical des "Frères", pendu au Caire en 1966, qui avait posé le principe qu’il pouvait considérer qui était ou non un bon musulman et s’arroger le droit de tuer d’autres musulmans [et surtout des non-musulmans, notamment juifs et chrétiens] ; Oussama Ben Laden était un "Frère", comme son mentor en Afghanistan, le "palestinien" Abdallah Azzam.

-

L'UE garde les yeux fermés :

-

Les Frères musulmans ont réussi à ce que l’UE garde les yeux fermés sur le danger qu’ils nous font courir et se paye même le luxe de reverser à nos pires ennemis, en largesses "humanitaires", une part non négligeable de nos impôts : aucune prévention de la maladie mortelle qui s’appelle, transposée en politique, servitude volontaire.

-

"L'islamophobie" :

-

Au contraire, c’est sur notre travail et donc notre énergie que l’on nourrit cette maladie [les Frères musulmans] en voie de métastaser dans notre cerveau : les Universités ouvertes à l’idéologie dite décoloniale, laissant proliférer le mensonge de l’assimilation de la critique de l’islam politique – appelée "islamophobie" tant par les Frères que par l’Iran des mollahs – au racisme visant les musulmans.

Notre foie -- les médias chargés de filtrer et de restituer à notre corps social des informations fiables, et qui se sont transformées en apologètes du pouvoir en place.

-

Nos poumons -- ce que nous respirons au quotidien en fait d’air et qui, ayant été changé en étouffoir politiquement correct, nous laisse sans l’oxygène de l’esprit critique ; et nos reins, ce qui nous permettait justement d’éliminer les toxines de la désinformation et qui, ne jouant plus leur rôle, nous laissent nous intoxiquer jusqu’au seuil fatal où nous ne serons plus accessibles au réel et à ses contraintes, ce qui sonnera le glas de la démocratie [et le retour au totalitarisme].

-

S’arrêter à temps, en prenant exemple sur des Nations résilientes :

-

Mais comment le totalitarisme peut-il finir par gangrener un corps politique à peu près sain et le posséder pour un ou plusieurs siècles, invalidant toute possibilité de revenir en arrière ou plutôt arriver à s’en sortir ? Peut-on jouer avec ce risque en enfants insouciants qui s’amusent avec des allumettes ou bien faut-il s’arrêter à temps, en prenant exemple sur des Nations résilientes comme l'État d’Israël ? (fin des extraits adaptés ; voir lien vers source en bas de page).

-

Michel Garroté pour LesObservateurs.ch, 4.9.2019

-

Source :

-

Nadia Lamm, philosophe et analyste :-

"Frères musulmans, Iran, les impasses de Narcisse président"

-

Lien vers source : -

https://mabatim.info/2019/09/04/freres-musulmans-iran-les-impasses-de-narcisse-president-1-2/

-

3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Un ministre belge a OSE le faire il y a plus d’un an :

    https://cybercomnet.fr/2018/03/la-belgique-porte-un-coup-au-wahhabisme/
    Les Frères musulmans, secte dominante en Europe, forme ses imams au Wahhabisme.

    Comment se fait-il que ce ministre ait pris cette initiative ALORS que l’entente belgo-saoudienne au sujet de la gestion du culte, reposait sur un accord pour du pétrole moins cher.

    Comme quoi quand le danger est trop grand et risque d’ avoir aussi des effets dévastateurs sur l’économie, ON AGIT.

    Que fait le reste de l’EUROPE????

  2. Posté par Michel Vasionchi le

    Excellente analyse ,qui révèlent bien quelques stratégies d’infiltration de nos sociétés qu’utilisent les diverses formes sournoises de djihadisme, par exemple, pour ce qui concerne la France , l’islam invasif ,avait et a toujours devant lui un boulevard nommé – laïcité -, cette notion franc-maçonnique , transformée en loi en 1905 ,pour casser l’influence de l’église dans l’éducation et les institutions étatiques , a ouvert 100 ans plu tard une « divine porte », ou l’islam s’est engouffré et a infiltré en seulement 30 ans , l’éducation nationale et diverse institutions du gouvernement , inutile de citer des noms de ministres ou d’autres intervenants , ils sont souvent à la Une dans la presse quotidienne ,par ailleurs , avec plus de 5000 mosquées et lieux de culte musulman , les français sont déjà soumis malgré eux, à accepter la dhimmitude..(vivre sous les lois islamiques (charia).

  3. Posté par toni le

    Quand on vois les photos ça fait peur, on a l’impression qu’ils ont tous la rage.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.