La télévision d’État allemande laisse les extrémistes de gauche injurier le chef de l’AfD

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

La télévision d’État allemande laisse les extrémistes de gauche injurier le chef de l’AfD

 

Les bons résultats de l’AfD en Saxe et en Brandenbourg ont à ce point choqué les journalistes de gauche des chaînes de télévision d’État allemandes que celles-ci n’ont pas hésité à laisser agir des extrémistes durant leurs émissions politiques de dimanche soir. L’ARD n’a pas interrompu un entretien avec une représentante des Verts lorsque a été entonné l’ancien hymne communiste de la RDA, tandis que la ZDF a laissé des extrémistes de gauche présenter bien visiblement une affiche disant que « les rassistes ne sont pas une alternative » derrière le visage d’Alexandre Gauland de l'AfD, sans que les caméras s'en détournent. Le président socialiste de la région de Brandenbourg, dont le parti a perdu de nombreux suffrages et qui doit maintenant prendre les Verts dans son gouvernement, en plus des communistes avec lesquels il est déjà allié, est d’ailleurs allé féliciter personnellement les trublions après leur action, qui paraît donc avoir été concertée en haut lieu.

 

https://www.merkur.de/politik/gauland-afd-im-zdf-unerwarteter-schriftzug-lenkt-zuschauer-ab-woidke-posiert-mit-machern-zr-12964171.html

 

Traduction (Claude Haenggli) : Les acteurs de cette provocation ont en tout cas reçu le soir même un encouragement d’en haut : l’ancien et probablement nouveau président du gouvernement du Brandenbourg Dietmar Woidke les a encore courtisés le soir même, ainsi que des photographies le prouvent. Le contenu de la conversation du président socialiste du gouvernement avec les jeunes « antirassistes » n’est pas connu. On peut toutefois conclure de son langage corporel que Woidke était absolument ravi que la position de son parti soit ainsi encore une fois exprimée publiquement.

Claude Haenggli, 3.9.2019

 

 

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.