Alors que Mitsotakis a commencé à nettoyer les grandes villes en Grèce, les migrants prennent d’assaut l’île de Lesbos

Cenator : Bientôt, suite aux pressions des médias, des ONG et des politicards, parions que Simonetta Sommaruga va se mettre en route pour faire du « shopping » dans les camps de clandestins surpeuplés, avec des envoyés spéciaux filmant les enfants, les femmes enceintes et les malades vivant dans des conditions inhumaines, afin de diffuser par la suite ces images à la RTS. Il s’ensuivra la réouverture des centres de requérants d’asile que les autorités viennent de fermer. La gauche va jubiler, et le peuple, casquer...

******

Cela faisait trois ans qu’il n’était plus arrivé autant de migrants en un jour sur l’île de Lesbos. Jeudi 29 août, 600 illégaux sont arrivés de Turquie. 578 ont réussi a débarquer avec 13 bateaux. 32 ont été secourus en mer. 65 autres illégaux ont été aidés à débarquer par les garde-côtes sur l’île de Kos et près de la ville d’Alexandroupoli [en Thrace]. Cela en dépit de l’accord conclu entre l’Union Européenne et la Turquie, stipulant que seuls les migrants ayant déposé une demande d’asile réglementaire pouvaient accoster en Grèce. Le réseau de Soros est de nouveau actif comme cela n’était plus arrivé depuis 2016.

Sur la frontière turco-syrienne, il y a trois jours, plusieurs centaines de conquérants ont violé la frontière pour arriver en Europe sur l’invitation des salopards gauche-libéraux [textuellement dans l’original hongrois].

Dix mille personnes vivent à Lesbos dans des camps de réfugiés qui sont prévus pour 2 à 3 mille personnes. öa situation n’est pas meilleure sur le îles voisines.

Selon le ministre turc des affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, en raison des opérations militaires récentes de l’armée syrienne, il faut s’attendre à une nouvelle vague de migrants vers l’Europe. Pendant ce temps, le ministre Mitsotakis nettoie des villes et bientôt ce sera le tour d’Athènes. En effet, le ministre grec a fait démolir les bidonvilles des illégaux, et, parallèlement, a mis en œuvre des mesures contre les mouvements Antifa et les ONG pro-migrants.

Source en hongrois avec vidéos

Traduction libre Cenator

Voir aussi en anglais : The Telegraph

***

euronews, le 30 août 2019

Le camp de Moria débordé par les nouvelles arrivées de migrants

4 commentaires

  1. Posté par Lucie le

    Après les enfants les nounours voici une nouvelle tactique…!

    Les migrants mettent des animaux dans leurs bateaux pour apitoyer les Européens

    Grâce aux animaux placés dans les bateaux des migrants, une grande partie de la population européenne qui était contre le sauvetage en mer a été émue et a changé d’avis.

    De nombreux passeurs de migrants ont commencé à mettre des bébés animaux dans leurs bateaux pour apitoyer les Européens. À l’avenir, chaque bateau de réfugiés devrait avoir au moins un chat mignon et un chiot tout doux à bord. “De nombreux Européens haussent les épaules devant la mort d’hommes, de femmes et d’enfants”, a déclaré un passeur libyen anonyme. “Mais laisser des animaux innocents se noyer, ça révolte tout le monde”.

    Les animaux proviennent de fermes de reproduction établies sur les côtes nord-africaines. Là, les races de préférence soyeuses et duveteuses sont élevées pour naviguer avec les migrants. Sur les réseaux sociaux, l’annonce a donné lieu à des débats houleux. Surtout parmi les électeurs de droite, un nombre surprenant d’internautes ont demandé que les secours d’urgence soient intensifiés immédiatement. “Ces pauvres animaux innocents !!! Nous ne pouvons pas les laisser se noyer !!”, explique l’utilisateur PatrioteGaullois189. Tandis qu’une certaine Caroline V. déclare: “Quiconque regarde dans les yeux d’un chiot ne peut s’empêcher de vouloir le sauver, ça serait inhumain”.

    Les migrants ayant chargé des bébés animaux sur leur embarcation ont tous été sauvés. depuis lors, toutes les parties ont annoncé qu’elles augmenteraient considérablement leurs efforts de sauvetage. “Chaque chaton et chaque chiot se noyant en Méditerranée est une honte pour l’Europe!”, A déclaré un porte-parole du Parlement européen. L’Italie et Malte ont immédiatement ouvert tous les ports et envoyé une flotte de secours. En France, plus de 50 000 personnes se sont portées volontaires pour apporter leur aide aux secours en mer.

    Cependant, un certain nombre de personnes ont également annoncé qu’elles se contenteraient de sauver les animaux, pas les humains.

    https://secretnews.fr/2019/08/29/migrants-animaux-bateaux-apitoyer-europeens/

  2. Posté par Chris le

    Le reportage de propagande de la pravda télévisée de l’ UE avec ses déchirantes images d’enfants si gontils et son nonours sur les barbelés est mensonger: si l’accord prévoit le renvoi en Turquie de tous les migrants débarquant en bateaux, ils sont échangés contre le même nombre provenant de camps en Turquie. Plus 6 milliards d’euros! Ce marché de gogos n’est bien entendu pas respecté par le perfide état turc.

  3. Posté par maury le

    Et les milliards que nous donnons à la Turquie à quoi servent ils?si ce n’est pour engraisser Erdogan qui sournoisement se débarrasse des fameux migrants envahisseurs qui servent ses plans de conquête de l’Europe et de soumission de la Grèce qui lui résiste?
    L’Eurabia des lâches et des vendus déjà soumise de Merkel et sa bande placés aux postes clé ,va livrer nos enfants aux barbares et se réfugier en sécurité !!Mais non vous allez partager notre souffrance car nous ne nous laisseront pas faire!
    SIVIS PACEM PARABELLUM

  4. Posté par Maurice le

    Hélas, malgré toutes les informations de la ré-information, la bien-pensance continue de s’étendre comme un cancer et une grande majorité de personnes est prête à être envahie au nom de cette idéologie destructrice et sournoise.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.