New York : « Dégage de la rue, c’est pas chez toi ici ! », un individu arrêté pour une série d’agressions racistes anti-Blancs

 

La vague d’attaques racistes a commencé à 21h10, le 9 août, sur la Cinquième Avenue, a annoncé la police. Le suspect a couru derrière un homme de 56 ans et l’a projeté au sol. L’assaillant a attaqué trois personnes en quelques heures le 14 août. Vers 20h35, il a frappé une femme âgée de 64 […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Lucie le

    @ Aldo, on ne saurait dire mieux, et ce type d’attaque ne peut que grandir, comme une sorte d’effet collatéral. On est en face d’une guerre civile larvée, peut-être la pointe de l’iceberg. La question est de savoir comment les choses vont évoluer.

  2. Posté par aldo le

    LA SOCIÉTÉ CIVILISÉE COURT DES GRAVES DANGERS !

    Si vous voulez bien comprendre la mondialisation-globalisation imposée à travers les actions des gauches anarchistes, associées aux traîtres PLR et PDC, vous devez vous rendre à l’évidence qu’il s’agit DANS CE CAS D’UNE CONSÉQUENCE DE L’IMMIGRATION DE MASSE MÊME AUX USA. UN NOUVEAU MARCHÉ DE DÉSTABILISATION PLANÉTAIRE EST EN PLEINE EXPANSION. Il s’articule AUTOUR DE L’EXACERBATION DES HAINES, APRÈS L’ORCHESTRATION DES INVASIONS DE MASSE, couplée à la destruction des liens sociaux, de la famille traditionnelle en particulier, MISE A MORT AU PROFIT DE MINORITÉS CRIMINELLES, exploitant les décadences morales propices à l’explosion de la famille. Ainsi vous avez des compagnies d’assurances qui ont profité de l’affaiblissement législatif du droit de la famille au profit des LGBT avec les soutiens aux mariages d’anormaux et autres tarés de minorités sociales favorisées elles-mêmes par l’apport du multiculturalisme, autre facteur de l’expansion du bordel ambiant (SURPOPULATION COMPRISE), PROPICE A L’INSTAURATION DES DICTATURES D’INSPIRATION BOLCHEVO-NAZIES. Quand tout devient INGOUVERNABLE seule la dictature s’impose CONTRE LA DÉMOCRATIE !

    Les profits sont gigantesques, puisque la famille dissociée permet l’exploitation de prestations qui ne sont plus toujours globales à la famille. On fait de l’épicerie avec l’exploitation des exceptions juridiques faites sciemment pour tromper les assurés (mais pas que…) croyant l’être en toutes circonstances, comme au paravent avec des baisses de prix d’apparence seulement. Il s’agit là de méthodes exploitées par les lobbies d’avocats directement impliqués dans les législatifs et les exécutifs et donc à l’origine de cette gabegie volontaire qui multiplie leur clientèle et généralement au profit de l’explosion des subventions dévolues à l’aide judiciaire gratuite, toujours pour puiser dans les finances publiques. La Le Pen a aussi exploité ce filon comme avocate…

    Et dans les mêmes rayons, vous pouvez constater l’exacerbation des haines avec les messages presque subliminaux puisque perçus des fractions de secondes, stimulant les entreprises liées à des associations des gauches dégoulinants sur les écrans des transports publics. Le téléphone pour la délation sociale « Touche pas mon zizi » « racisme, tél. à … » « Après avoir battu sa femme et ses enfants durant des années il se dénonce.. » etc. MAIS CE BAZAR PLUS QUE DE COMBATTRE, VISE EN RÉALITÉ A EN FAIRE LA PROPAGANDE PAR BANALISATION, exactement comme les affiches pd gougnottes qui s’étalaient publiquement sous prétexte de lutte contre le sida.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.