La vedette du G7 est Trump qui «n’y a pas d’alliés puisqu’il ne négocie pas»

post_thumb_default

 

Tandis qu’à Biarritz les dirigeants du G7 se rencontrent afin de discuter divers problèmes internationaux, Pascal Boniface a estimé que Donald Trump était la vedette de ce sommet, soulignant qu'il «n'y a pas d'alliés puisqu'il ne négocie pas». Toutefois, c’est lui qui éclipse tout le monde et qui «s'arrange toujours pour capter la lumière».

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Christian le

    aldo, toujours le délire total ! Avec des partisans tels que vous, l’udc n’a plus besoin d’adversaires !

  2. Posté par aldo le

    QUE LES SUISSES SE REVEILLENT A L’AIDE DE L’UDC ! Malgré la CHUTE DE L’EURO et de l’Europe, FACE AU FRANC SUISSE, on voit bien que les financiers ne sont plus dupe de la plaisanterie bolchévique européenne. EXCEPTÉ PLR ET PDC QUI N’ONT IDÉOLOGIQUEMENT RIEN A FAIRE DANS CETTE GALÈRE PILOTÉE PAR LES GAUCHES « SUISSIDAIRES », SINON A TITRE DE TRAITRES ce qui ne semble pas les gêner dans leurs majorités de tartuffes.

    Le G7 EST UNE BOUSE DE PLUS DANS LA CACOPHONIE INTERNATIONALE. Tout ce qu’ils ont réussit à faire c’est du CO2 EN ABONDANCE, se gonfler la panse et les egos, mais rien de plus. L’EUROPE EST UNE DICTATURE QUI N’Y EST PAS REPRÉSENTÉE … Et SI POUTINE DEMANDE la présence de la Russie croyez-vous qu’ils accepteront tous les membres de sa Fédération à titre d’Etats indépendants ? TOUT CECI ALORS QUE LES LOIS ET LES TRIBUNAUX DE L’EUROPE UErss, SONT AU-DESSUS DES NATIONS ÉMASCULÉES DE LEURS PROPRES DROITS MÊMES POLITIQUES.

    Le G7 c’est aussi tout une estrade dédiée uniquement pour la propagande de L’IMPOSTEUR MACRON QUI LE SAIT BIEN, ALORS QU’IL NE CULTIVE PAS DES AMBITIONS EUROPÉENNES POUR RIEN. Et si il joue la comédie de nations, c’est bien POUR ENTUBER LES SUISSES CROYANTS DE L’EUROPE, TOUT EN NIANT LES RÉALITÉS SCABREUSES D’UNE FAILLITE PROCHAINE ET DES TROUS FINANCIERS QUE LA SUISSE « BIENVENUE » POURRAIT BOUCHER AVEC UNE RENTABILISATION DE SA FISCALITÉ DEVENANT ALORS CONFISCATOIRE COMME POUR ET IDENTIQUE VOIR PIRE QUE LA FRANCE.

    LES ACCORDS CADRES c’est seulement dans ce but. UNE TRAPPE A RATS qui se ferme définitivement sur l’indépendance, l’autonomie et LA DÉMOCRATIE SUISSE, QUI N’EST PAS COMPATIBLE AVEC CES FAISANDÉS DE BOLCHEVO-NAZIS, NI RENÉGOCIABLE, SAUF MOYENNANT PLUS QUE LES 50 MILLIARDS DEMANDÉS AUX ANGLAIS. Et quand on voit les rackets des banques suisses comme l’UBS, par les tribunaux français, ce sera PLUTÔT 200 MILLIARDS LA FACTURE POUR SORTIR DU TROU FINANCIER EUROPÉEN. Alors surtout n’y mettons plus un seul pied.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.