Gaz lacrymogènes et canon à eau : tensions à Bayonne lors de la manifestation anti-G7 (IMAGES)

post_thumb_default

 

Plusieurs centaines de manifestants ont investi les rues de Bayonne ce 24 août, à quelques kilomètres seulement de Biarritz qui accueille le sommet du G7.

Auteur: RT France

Si la sécurité était particulièrement renforcée, les forces de l'ordre procédant à des fouilles et des contrôles poussés, les manifestants sont malgré tout parvenus à se frayer un chemin en ville.

Fouilles et contrôles d’identité à chaque barrage policier. Sécurité maximale à Bayonne, la ville est située à 8 kilomètres de Biarritz où se deroule le g7 #g7pic.twitter.com/N28P8N4O0p

— Nadège Abderrazak (@Nadege_RTFrance) August 24, 2019

Après avoir déambulé sans itinéraire précis apparent, tentant de regagner le centre d'où les barrages policiers les avaient éloignés, les manifestants se sont retrouvés face à un barrage de police qui bloquait l'accès à un pont sur le fleuve Adour. La police a alors  utilisé des canons à eau et procédé à quelques tirs de gaz lacrymogènes, forçant les manifestants à se replier vers des rues piétonnes du centre.

Tir de grenades lacrymogènes et de canon à eau sur les manifestants #Bayonne#G7Biarritzpic.twitter.com/vIoGBQ39t9

— Lucas Léger (@lucas_rtfrance) August 24, 2019

La situation s'est tendue au fil des minutes, à mesure que les manifestants passaient devant des barrages de police sur leur parcours, comme l'a rapporté un journaliste de RT France présent sur place. Des projectiles ont en outre été lancés.

Tension au niveau d'une palissade de Gendarmerie #Bayonne#G7Biarritzpic.twitter.com/HAG2Qm7AAC

— Lucas Léger (@lucas_rtfrance) August 24, 2019

Les forces de l'ordre ont répliqué en faisant usage de gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires. 

Riposte des gendarmes #Bayonne#G7Biarritzpic.twitter.com/nb9dYbrN5r

— Lucas Léger (@lucas_rtfrance) August 24, 2019

Au moins une grenade de désencerclement GLI-F4 a été lancée en direction des manifestants.

⚡️BAYONNE / Quand les #FDO envoient une grenade #GLIF4 💥 en direction des manifestants à #Bayonne
🎥 Bordeaux déborde https://t.co/Q0bFuFR6M3pic.twitter.com/nvSZ5UiwTi

— Pure. (@PureTele) August 24, 2019

Depuis plusieurs jours, des rumeurs couraient sur l'organisation d'une manifestation, et la mairie avait informé les commerçants que «diverses organisations nationales et internationales ont appelé à manifester le 24 et 25 août, notamment à Bayonne et Anglet», villes limitrophes, dont les centres sont situés à respectivement 8 et 4 km de l'Hôtel du Palais de Biarritz, qui accueille les dirigeants du G7.

Lire aussi : Le G7 s'ouvre à Biarritz, les opposants au sommet manifestent à quelques kilomètres (EN CONTINU)

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.