La pomme helvétique est-elle véreuse ?

Poser la question, c’est y répondre au vu du rappel illustré ci-dessus.

Le respect de la volonté populaire, exprimée par les nombreuses votations, constitue l’ADN de la Suisse. Toucher à cet aspect constitutif du pays, à sa création et à sa survie durant plus de sept siècles d’une histoire souvent tumultueuse, c’est toucher à « la prunelle de ses yeux ».

Tout cet héritage d’une valeur inestimable se trouve constamment remis en cause par des « vers » en tous genres.

Par exemple, Ada Marra nous a doctement enseigné que chacun vit sa « suissitude » comme il l’entend.

Notre époque, presque totalement oublieuse de l’histoire et de ses constantes turpitudes, a tout l’air de préparer des citoyens qui « se trouveront fort dépourvus quand la bise sera venue ».

Un grand MERCI aux Winkelried actuels.

Un grand DÉDAIN, pour rester poli, à tous les vilipendeurs de richesses dont la suffisance, l’opportunisme ou la bêtise les rend incapables de faire la différence entre de l’OR et du TOC vanté par l’air du temps.

Cenator, 21 août 2019

6 commentaires

  1. Posté par kandel le

    //lesobservateurs.ch/2019/08/08/die-weltwoche-edito-boris-trump-suisse-une-nouvelle-alliance-de-pays-epris-de-liberte/
    Die Weltwoche, Edito : « Boris, Trump, Suisse, Une nouvelle alliance de pays épris de liberté » Claude Haenggli Article publié le 08.08.2019
    Commentaires :
    –Posté par Dadlou le 11 août 2019 à 19h56
    Oui je veux bien….mais vous avez vu la situation démographique de la suisse, ce qu’est devenu la classe moyenne suisse d’origine, l’état de nos retraites etc…je voudrais croire à un retournement de situation, mais il suffit que j’ouvre les yeux, EN GARE DE RENENS par exemple pour me dire que tout est foutu…..je me trompe monsieur Koeppel?
    –Posté par pepiou le 10 août 2019 à 13h19
    La Suisse n’a qu’un seul ennemi qui par ailleurs l’encercle : le Quatrième Reich communément appelé Union européenne. Et ses alliés sont les USA, l’Angleterre, la Russie et dans une moindre mesure la Chine.
    –Posté par Antoine le 8 août 2019 à 09h06
    Le bon sens :
    « La Suisse reste intéressante tant qu’elle ne se lie nulle part. L’indépendance signifie l’ouverture au monde, elle la permet. »
    NON à l’UE
    NON à Schengen la passoire !
    NON à l’accord-cadre !

  2. Posté par JeanDa le

    A mon avis, le plus gros ver « interne », tel l’hydre à plusieurs tête, a plusieurs noms (sans compter les noms en allemand, italien et romanche) : SSR, TSR, RTS
    Il me fait penser à DUNE, mais là, ce qu’est pas de la science-fiction.

  3. Posté par Michel Vasionchi le

    @Marc, en toute honnêteté, difficile de vous contredire..!

  4. Posté par bonardo le

    Depuis malheureusement longtemps la Suisse n`existe plus nos valeurs nos coutumes sont bafouées la démocratie qui faisait de notre pays un exemple est mis à mal par le non respect des résultats des votations .

  5. Posté par Marc le

    Les vers ne sont pas seulement des étrangers qui pompe le frics, délinquants ou profiteurs, les vers sont aussi des Suisses traître à la nation ou la constitution comme Anni Lanz qui sans vergogne fait du trafic humain (https://www.24heures.ch/suisse/suisse-romande/anni-lanz-nouveau-jugee-aide-afghan/story/19705535)sous la bannière humaniste. Charlatans de toutes sortent, gauchiards sont aussi des vers qui envenime la Suisse et la mène à sa perte. Eux sont des vers bien plus dangereux.

  6. Posté par Michel Vasionchi le

    les socialistes , du socialisme en fin de cycle dans le monde entier , systématiquement sapent les valeurs fondamentales de la Suisse , bientôt ils vont dire , sans vergogne, que l’arc de Guillaume Tell n’était pas une arme conforme à la législation de l’UE ! !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.