Retour de la Russie dans le G8 : Donald Trump «pourrait soutenir» un changement du format

post_thumb_default

 

Le 20 août, Donald Trump s'est déclaré en faveur du retour au G8 avec la réintégration de la Russie, qui a été écartée du groupe des huit pays les plus industrialisés en 2014, marquant ainsi une nouvelle rupture avec ses alliés du G7. «C'est bien plus sensé d'avoir la Russie.

«Beaucoup de sujets dont nous discutons ont à voir avec la Russie, je la verrais bien revenir dans le G8», a-t-il déclaré à la presse depuis la Maison Blanche, ajoutant qu'il «pourrait tout à fait soutenir» un retour au G8 avec Moscou si une proposition est faite dans ce sens. «Comme vous savez, pendant longtemps c'était le G8 (...) et le président Obama n'a plus voulu de la Russie parce qu'ils se sont montrés plus malins que lui», a-t-il ajouté. Depuis le rattachement par référendum de la Crimée en 2014, la Russie est exclue du G8, qui s'est donc transformé en G7.

Les membres du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni) doivent se retrouver du 24 août au 26 août à Biarritz pour un sommet qui s'annonce sous haute tension en raison des désaccords entre Donald Trump et ses alliés sur de nombreux sujets à l'instar de l'Iran, la Syrie ou encore l'accord de Paris sur le climat. 

Selon Emmanuel Macron, «sans avancée claire et tangible sur le processus de Minsk» – les accords censés de mettre un terme aux combats dans l’est de l’Ukraine – la reconstitution d’un G8 intégrant la Russie, demeure hypothétique. 

Interrogé par l'AFP sur son rapport à l'ex-G8, le président russe avait de son côté déclaré qu'il ne pouvait pas souhaiter participer à un modèle de sommet qui «n'existe pas». «Comment pourrais-je revenir dans une organisation qui n'existe pas ? Il y a le G7 qui existe, aujourd'hui c'est le G7», avait-t-il ainsi répondu, esquissant un sourire. 

Lire aussi : «Il faut arrêter les babillages» : après le sommet du G7, Poutine appelle à une «vraie coopération»

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.