Le « Nazi » de Chemnitz était un sympathisant des Antifas

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse
post_thumb_default

Le « Nazi » de Chemnitz était un sympathisant des Antifas

 

Lors des manifestations de Chemnitz en août 2018, à la suite du meurtre d’un Allemand par un Syrien et un Irakien, il avait été prétendu que des participants de droite auraient fait le salut hitlérien. Pour preuve, les médias de complaisance avaient montré une image prise devant le monument de Karl Marx. En réalité, il s’agissait d’un sympathisant des Antifas d’extrême-gauche, bien connu des services de police, qui a été maintenant condamné à sept mois de prison avec sursis.

 

https://jungefreiheit.de/politik/deutschland/2019/hitlergruss-in-chemnitz-antifa-sympathisant-verurteilt/

 

Traduction (Claude Haenggli) : L’accusé a dit lundi au tribunal, selon la Freie Presse, qu’il se sentait plutôt chez lui chez les gauchistes. Un expert a par ailleurs confirmé la présence d’un tatouage Antifa sur le corps du prévenu. Malgré de nombreuses peines antérieures - notamment pour des délits en rapport avec la drogue - la juge qui présidait le tribunal a une nouvelle fois accordé le sursis, parce que cet homme actuellement sous contrôle médical effectuera une cure de désintoxication.

 

 

Claude Haenggli, 13.8.2019

 

Un commentaire

  1. Posté par Antoine le

     »En réalité, il s’agissait d’un sympathisant des Antifas d’extrême-gauche, bien connu des services de police ».
    Verra-t-on un rectificatif en 1ère page des journaux allemands ? JAMAIS !
     »la juge qui présidait le tribunal a une nouvelle fois accordé le sursis »
    Une fois de plus les juges appliquent le 2 poids et 2 mesures ! (par copinage ?)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.