François Gervais, physicien, expert du GIEC, directeur au CNRS, « L’urgence climatique est un leurre » (Vidéo)

post_thumb_default

 

Source : Europe-Israel Le livre « L’urgence climatique est un leurre » contient des dizaines de références qui démontrent que la propagande climatique est la fumisterie la plus éhontée et la plus dispendieuse de l’histoire de l’Humanité. Qui n’a rencontré un scientifique qui lui dise, « le réchauffement – changement, dérèglement, etc. – climatique, je n’y croirai plus le […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par G. Vuilliomenet le

    N’oublie pas comment la presse cherche à manipuler les citoyens que nous sommes, en trafiquant les chiffres.

    https://www.climato-realistes.fr/onze-milliards-de-tonnes-de-glace-fondue-en-un-jour-au-groenland/

    Il y a aussi cette réponse de Thierry Ferjeux Michaud-Nérard aux quelques commentaires critiques sur son précédent article où il moquait Jouzel avec ses conditionnels non étayés.

    https://www.dreuz.info/2019/08/13/la-competence-du-giec-a-verifier-les-projections-des-modeles-est-limitee-par-des-connaissances-incompletes-sur-les-veritables-conditions-climatiques/

    Au climato-réalistes (et non sceptiques, il y a bien actuellement un réchauffement, ce que reconnaissent une bonne part des climatologues qui n’ont pas sombré dans le catastrophisme), voici un site intéressant:

    https://www.dreuz.info/2019/08/13/la-competence-du-giec-a-verifier-les-projections-des-modeles-est-limitee-par-des-connaissances-incompletes-sur-les-veritables-conditions-climatiques/

  2. Posté par Nicolas le

    La propagande du réchauffement climatique anthropique nous submerge en même temps qu’une invasion migratoire programmée et organisée, de populations barbares. Des masses d’individus pour la plupart illettrés voire analphabètes, sans compétences , donc inemployables. Nourris, logés et soignés aux frais du contribuable, et ça coûte bonbon! Or les budgets des collectivités ne sont pas extensibles. Quel gouvernement oserait proposer une hausse d’impôts pour entretenir tous ces parasites sociaux? Combien de contribuables accepteraient de se voir ponctionner leur salaire pour ces indolents qui se baladent dans la rue pendant les heures de travail? Par contre payer une taxe CO2 pour sauver la planète et préserver l’avenir de ses enfants c’est moins rébarbatif. Etrange coïncidence?!?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.