Australie : une femme poignardée dans une rue de Sydney, son agresseur criait « Allah Akbar » (Vidéo)

Des images diffusées par des médias australiens montrent un homme qui saute sur le toit d’une voiture en hurlant « Allah Akbar » (« Dieu est le plus grand ») en brandissant un couteau tout en hurlant « Abattez-moi ! » L’agresseur, muni d’un énorme couteau de cuisine, a poursuivi d’autres personnes dans le quartier d’affaires de Sydney après avoir poignardé une femme. Il a pu être arrêté.

(…)

Le Figaro

via Fdesouche

 

 

 

 

 

« Abattez-moi ! »

Des images diffusées par des médias australiens montrent l’homme qui saute sur le toit d’une voiture en hurlant « Allah Akbar » («Dieu est le plus grand ») en brandissant un couteau tout en criant « Abattez-moi ! »

La police a également indiqué avoir recueilli plusieurs témoignages rapportant l’utilisation de cette expression mais n’avait pas encore déterminé ses motivations avant de qualifier l’agression. « A ce stade, il semble que cela (l’agression) ne faisait pas suite à une provocation mais nous restons l’esprit ouvert tandis que nous avançons dans l’enquête », a commenté Gavin Wood un porte-parole de la police.

20Minutes.fr

 

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.