Pourquoi Trump a choisi d’endiguer la Chine

post_thumb_default

 

“Trump provoque un séisme”, dit un journal. “Le Président américain a gravement enfreint la trêve avec la Chine”, dit un magazine. Comme toujours, la presse française ne comprend rien à rien, et dès qu’il s’agit de Trump, choisit de critiquer d’abord sans même tenter de réfléchir après. Ne manquent pour l’heure au tableau que ceux […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Michel Vasionchi le

    Et si Mister D. Trump , avait compris ,qu’en finalité ce n’est pas à l’occident de saborder durablement ses industries , pour acheter à bon prix de la pacotille chinoise et faire perdurer de ce fait , la dernière dictature communiste au monde…?

  2. Posté par Marc le

    Je ne suis pas politologue universitaire, mais dans cet article il y a quelques informations et affirmations qui me semble faussent.
    « Il sait que la Chine mène des activités prédatrices en Asie et sur toute la planète » Activités prédatrices ? Vraiment ? Ou si ce n’est autour de son pays, à H.K. et Taiwan éventuellement, mais ou d’autre ? Qu’on nous le prouve parce-que je ne voit que coopération entre pays souverains et non pas activités prédatrices.
    « Il sait que la Chine a un budget militaire croissant » En effet, mais avec une force sauvage prédatrice des américains, les autres ont intérêt à se militariser pour ne pas se faire écraser, même chose pour la Russie. Désolé mais si mon voisin regarde ma femme d’un air féroce et s’équipe d’une arme, j’ai intérêt à en faire autaut….
    « Il sait que la Chine est l’alliée de pays qui sont les ennemis des Etats-Unis et du monde libre : Iran et Russie, Venezuela et Cuba » Hum… ça ça me laisse perplexe. Si l’Amérique du Sud sous emprise US est considéré libre, moi je suis le pape. Ils sont libre tant qu’il suivent sans broncher la politique US, sinon leurs gouvernement sont renversé comme l’ont été beaucoup.
    « Il sait que la Chine est en train de tenter de militariser l’espace et que la 5G développée par la firme chinoise Huawei a aussi des visées militaires » Pour une fois depuis 50 ans que ce n’est pas l’Amérique qui nous espionnerait ! On a moins de risque des Chinois que des Américains, en tout cas pour l’instant.
    « et la conduire vers un respect des règles du commerce international et vers une coexistence vigilante avec le monde libre » Alors là je rigole…. Les Chinois ont coopéré avec l’Afrique bien plus que les autres, pendant que les français envoyaient leurs armée, les Chinois eux ont commercialisé avec eux et prospéré. C’est en tout cas ce que je constate en regardant des documentaire plutôt équitable.
    Alors voila ! Pas vraiment d’accord avec cet article, il me semble très axé sur le model impérialiste Occidental sans aucune balance.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.