Meurtre d’un enfant à Francfort par un migrant : la machine d’apaisement de la classe politique et des médias tourne à plein rendement

post_thumb_default

 

La dépouille de l’enfant, poussé sur la voie avec sa mère par un migrant, un soi-disant modèle d’intégration, n’était pas encore froide que politiciens et médias exhortaient les Allemands à ne pas stigmatiser les migrants et mettaient en garde contre toute instrumentalisation politique de cette nouvelle tragédie. Réaction devenue une lâche tradition après chaque atrocité […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par AntiCon le

    Effectivement la racaille nommée merkel, macron, soros et autres traîtres, nombreux lâches, écolos verts, socialistes et bien d’autres sont tous et toutes identifiables mais encore protégés par des polices qui vont regrettés d’y avoir adhéré. Car les résistants qui jadis ont pris les armes et ont été des martyrs seront les voix et les voies à suivre pour survivre et vaincre ce cancer qui n’en n’a pas encore le nom officiel mais dont les actions sont évidentes, anti-population-européennes.

  2. Posté par miranda le

    Ils rêvent de faire venir tellement de millions de migrants pour ensevelir les peuples d’Europe, que ça tombe décidément « très mal » ce drame, pour eux. Ca risque de réveiller de l’immigranophobie. Ben mince, alors!

    Mais quand est-ce que les bons petits citoyens caramels mous européens vont exiger de leurs maires UN SERVICE national civique de proximité pour la surveillance des territoires.

    Et si les maires d’Europe sont empêchés de le créer, alors tous les maires d’EUROPE doivent aller à Bruxelles, exprimer leur colère face à ceux qui n’ont aucune pitié pour les européens.

    Il aurait dû y avoir dans cette gare UNE VINGTAINE D’APPELES et armés de ces balles qu’on aime tant utiliser pour des gilets jaunes inoffensifs.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.