Querelles politiques au jardin d’enfants lausannois « Smile for future » 

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

Querelles politiques au jardin d’enfants lausannois « Smile for future » 

 

Greta Thunberg ne gardera sans doute pas un très bon souvenir de la réunion des tendrons de Lausanne, au cours de laquelle, selon le site BuzzFeed, repris par le Blick, puis par Die Welt, ils se seraient montrés tellement indisciplinés qu’elle a dû momentanément quitter la salle avec un groupe de participants fidèles. Certains adolescents voudraient faire passer leurs idées d’extrême-gauche, tandis que d’autres donnent en exemple les « gilets jaunes ». Et les journalistes ont été expulsés.

 

https://www.buzzfeednews.com/article/lesterfeder/greta-thunberg-fridays-for-future-school-strike-for-climate

 

https://www.blick.ch/news/schweiz/westschweiz/streit-schweiz-gemotze-und-heulkraempfe-am-klimagipfel-in-lausanne-riesen-zoff-unter-den-greta-juengern-id15455041.html?utm_source=twitter&utm_medium=social_page&utm_campaign=bli&__twitter_impression=true

 

http://www.awin1.com/awclick.php?mid=11459&id=85386&clickref=jz33698u9902jlwx0550s&p=https%3A%2F%2Fwww.welt.de%2Fvermischtes%2Farticle198188187%2FFridays-for-Future-in-Lausanne-Greta-Thunberg-verlaesst-Saal-aus-Protest.html%3F%2C

 

Traduction (Claude Haenggli) : Le troisième jour déjà, les « teenies »  du climat ont les nerfs à vif. On peut littéralement ressentir le mécontentement des participants au sommet climatique de Lausanne « Smile for future ». Les journalistes ont été priés de quitter la salle. La jeunesse européenne du climat veut rester entre elle, lorsqu'elle se querelle et discute de ses problèmes.

 

Claude Haenggli, 8.8.2019

 

4 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    Mais alors, c’est la 3ème génération ses soixante-huitards! Comme le temps passe!

  2. Posté par JeanDa le

    C’est pareil dans les cours d’école primaire ! S’il n’y a pas de surveillants, ça tourne vite au vinaigre.
    Ici, par dessus le marché, il y a encore la gauchiasse qui pourrit la situation.

  3. Posté par Mauron le

    Une des recommandation majeure du GIEC ainsi que de Smile for future c’est de réduire la consommation de viande.
    Il s’avère que ce weekend c’est la fête musulmane de L’Aïd el Khebir fête pour laquelle des milliers de moutons vont être égorgés. Ça va faire beaucoup de viande ! Aurions-nous demandé aux participants de cec deux colloques s’ils connaissaient cette fête je suis certain que personne ne la connaissait.
    Donc nous allons nous priver de ceci ou de cela pendant que le reste du monde fera comme il l’entend et selon ses coutumes.
    Arrêtons cette mascarade

  4. Posté par Antoine le

    A l’école, au lieu de faire la grève, il faut apprendre les bases de la Démocratie !
     »Certains adolescents voudraient faire passer leurs idées d’extrême-gauche »
    Comment se fait-il que les journaleux ont écrit des articles sur Smile for Futur alors qu’ils ont été expulsés ? Ne sont-ils pas aux ordres de la gôche ?
     »Et les journalistes ont été expulsés. »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.