Saarbrücken (All.) : Faute de preuve, Nuhat, Altin et Ferhat sont acquittés d’une accusation de viol collectif. Ils fêtent leur acquittement par un doigt d’honneur.

Le trio masculin, qui devait répondre devant le tribunal régional de Sarrebruck de viol en réunion, a maintenant été acquitté.

Nuhat S. (23 ans), Altin G. (25 ans) et Ferhat A. (24 ans) auraient forcé une jeune femme à avoir des rapports sexuels contre son gré en décembre 2016 dans un bar à Chicha à Rehlingen-Siersburg. Bien qu'elle ait dit "Non" à plusieurs reprises, le trio ne l'avait pas lâchée.

La victime présumée a témoigné à huis clos.

Face au Tribunal, le crime de ces hommes n'a pas pu être prouvé. Après le verdict, ils ont célébré leur acquittement devant le bâtiment du Tribunal avec une photo affichant un doigt d'honneur.

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Bild.de

 

3 commentaires

  1. Posté par Lucie le

    On ne les mets pas en prison, ainsi d’autres peuvent profiter de l’impunité…

    https://www.anonymousnews.ru/2019/08/13/sex-dschihad-migranten-vergewaltigung-mehrerer-frauen-am-wochenende/

    ALLEMAGNE
    SEX JIHAD: plusieurs femmes violées le week-end par des migrants de Merkel
    Il y a 14 heures 5 commentaires
    Sex Jihad: plusieurs femmes violées le week-end par des migrants de Merkel
    Image d’icône, édition et illustration: anonymousnews.ru
    Le week-end dernier, il y a eu à nouveau plusieurs agressions sexuelles perpétrées par des hommes prétendument étrangers. Comme rapporté par la police de Hanovre lundi, un homme a violé une femme de 38 ans dans la nuit de dimanche. La victime venait donc tout juste d’une laverie automatique sur le chemin du retour lorsqu’elle a rencontré deux hommes dans le district de Linden-Mitte.

    « L’un des deux lui a parlé et a demandé des rapports sexuels, ce que la femme a refusé », a déclaré la police. L’un d’entre eux aurait pourchassé la jeune fille de 38 ans dans un complexe, l’aurait poussée à une clôture et l’aurait violée. Lorsque l’homme l’a brièvement quittée, la femme a réussi à s’échapper. De son appartement, elle a ensuite contacté la police.

    Cela pourrait arrêter deux hommes proches de la scène du crime, ce qui était vrai pour la description de la femme. En tant que porte-parole de la police à la demande de Young Freedom , il s’agit d’Afghans. Pendant ce temps, les deux sont à nouveau libres.

    Haute femme à tâtons et blessée
    Dans le Schleswig-Holstein à Bad Segeberg, un homme « d’apparence méridionale » a attaqué une personne âgée dimanche matin. L’auteur présumé s’est d’abord adressé à la femme de 76 ans, puis l’a tâtée et l’a blessée. La victime a dû être hospitalisée.

    Comme un porte-parole de la police l’a déclaré à la JF, des éclaircissements sont imminents. Le suspect est un homme connu de la police pour des infractions similaires. Pour le moment, aucun détail supplémentaire n’a pu être fourni pour des raisons de détermination.

    18 ans attaqués
    La police d’Eppelheim, dans le Bade, cherche un homme aux cheveux noirs depuis dimanche soir qui est soupçonné d’avoir harcelé sexuellement une jeune femme. La jeune femme de 18 ans a marché juste avant 19 heures sur le Max-Kolbe-Weg, lorsque le cycliste lui a attrapé la poitrine. Lorsque la jeune femme s’est battue, il s’est enfui.

    Le suspect doit mesurer entre 1,70 et 1,75 mètre. La victime l’a décrit comme un adolescent de 20 à 25 ans au teint foncé. Au moment du crime, il portait un t-shirt vert et un long pantalon de jogging noir.

    Les hommes transmettent une jeune femme
    Toujours à Heidelberg, une jeune femme a été harcelée sexuellement. Le jeune homme de 21 ans a été approché pour la première fois dans un bar tôt dimanche matin par un homme d’apparence est-européenne « avec une intention clairement sexuelle », a déclaré la police.

    Lorsque la femme n’était pas d’accord, l’homme lui a pris les fesses et les seins. Un peu plus tard, le jeune homme de 21 ans a quitté le restaurant et a été surveillé par l’homme et son compagnon. « Un des hommes l’a ensuite saisie par le bras, tandis que l’autre homme lui a donné un coup de poing au visage et lui a fait comprendre qu’il n’avait pas accepté le » non « d’une femme », a déclaré la police. Le deuxième homme a décrit la victime comme étant haute d’environ 1,75 mètre, avec une corpulence fine et des cheveux noirs et bouclés. (…)

  2. Posté par alex le

    Bravo ! ça c’est de la justice. (De merde)

  3. Posté par JeanPaul le

    Directement en prison pour insulte à la justice !!! Ensuite ces parasites devraient être expulsés définitivement sans délai. Ils ne méritent aucun respect !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.