Genève : Un élu Vert veut interdire tous les feux d’artifice

Les fusées et leurs gerbes d'étoiles dans le ciel, le 1er août ou sur la rade lors des feux de Genève, constituent «la queue de comète de la civilisation du gaspillage», dixit le Vert Jean Rossiaud.

Si en marge de la fête nationale, des voix ont dénoncé un peu partout l’impact environnemental des feux d’artifice, le député écologiste va plus loin. Fin août, il soumettra à son parti une motion pour, à terme, prohiber dans le canton les engins pyrotechniques, «dont la pollution et le bruit nuisent à la faune et à la flore».

[...]

20 Minutes.ch

(Nos remerciements à Daniel Brand)

 

Rappel :

Voici comment la gauche et les verts veulent rééduquer la classe moyenne

 

8 commentaires

  1. Posté par Pierre-Alain Tissot le

    @ Maurice, c’est juste, les feux d’artifices sont devenus trop nombreux et se sont banalisés ; cet excès provoque une fuite en avant vers des feux de plus en plus longs, puissants et bruyants ; c’est à qui tirera le plus beau !
    Pour le 1er août, il serait souhaitable de revenir à plus de simplicité, comme un cortège de lampions pour les enfants, conduisant à un beau feu de bois mais, cela risque bien de ne rester que des souvenirs d’antan…

  2. Posté par Maurice le

    @ Marc – Merci de me mettre dans la catégorie des vieux, ceux-là même encore ancrés dans l’histoire et la terre de leur pays. Votre défense des feux d’artifice pour le 1er août est la démonstration même que vous n’êtes qu’un consommateur, et que vous encouragez vos enfants à l’être. Votre jeunesse semble oublier que les feux de joie du 1er août sont accompagnés du cortège aux lampions portés par les enfants, qui deviennent acteurs de cette fête, contribuant ainsi à sa lumière en participant à la communauté des Suisses, au lieu de n’en être que des spectateurs-consommateurs passifs.
    De plus, si chaque fête avait ses lumières propres, chacune garderait sa signification propre : aux fêtes récentes et touristiques les feux d’artifice, aux fêtes patriotiques leurs lumières naturelles (feux, lampions). En faisant la même chose pour toutes les fêtes, cela en banalise gravement le sens profond. Préconiseriez-vous des feux d’artifice pour l’Escalade genevoise ?

  3. Posté par alticor le

    @Marc Nous aurons d’ici peu j’en suis certain, l’occasion de mettre à l’épreuve nos fibres patriotiques ou ce qu’il en reste, dans des situations ou donner sa vie sans condition pour son pays et ses semblables décidera de qui sont encore les véritables patriotes et je vous souhaite sincèrement d’en faire partie, c’est à l’épreuve du feu que les véritables hommes se révèlent,hors des petites vie asservie et des enclos virtuel.

  4. Posté par Marc le

    @Alticor, Je suis pas votre raisonnement, le 1er Août est bien au contraire une fête qui a toute son importance durant ces périodes difficiles ou la patrie est en joue par des traîtres de toutes sortes. C’est le moment pour nous Suisse de nous faire entendre, de brandir des drapeaux Suisse et éduquer nos enfants ce qu’est la Suisse. Si votre esprit est déjà tiraillé entre la droite et la gauche, il est temps de refaire le point. Les mondialistes veulent à tout prix enlever tout ce qui est patriote, cet événement est patriotique et doit le rester.
    @Maurice, à chaque feu d’artifice, que ce soit le 1er ou la fête des vendanges ou autres événements, les gens se pressent à y assister et applaudissent comme des gosses. J’en fais parti et ceci depuis des années et les apprécies toujours et encore et maintenant encore plus avec mes enfants. Ce n’est pas parce-qu’on devient vieux que la jeune génération ne doit se faire plaisir, surtout pas les enfants. Ne soyons pas égoïste, laissons nos progénitures et les prochaines génération apprécier ce festival de couleurs et de « bang » accompagné d’un drapeau qui leurs rappel que nous habitons un des plus beau pays au monde.

  5. Posté par alticor le

    Il est vrai que le premier août comme toutes les fêtes n’en a plus que le nom, l’esprit qui doit l’accompagner est mort pour la plupart des gens, on a assisté l’autre jour à un véritable défouloir où des jeunes décérébré ont été interpelés à Lausanne pour avoir tiré des feux d’artifice sur des maisons et contre les forces de l’ordre, souhaitons nous maintenir un reste de fête nationale commerciale vidée de son contenu, où relèverons-nous le défi de « réinsuffler » un véritable sens a ce grand jour, dans un reste de Suisse bobo gaucho mondialo déconstruite ?

  6. Posté par Maurice le

    Personnellement, et non pour des raisons écologiques, je serais bien content que les feux d’artifice ne soient plus autorisés le 1er août, car ils n’ont rien à y faire. C’est un phénomène assez récent que de lancer des feux d’artifice lors de notre fête patriotique. Seuls les vrais feux, les feux de bois, devraient être présents, car ils symbolisent les anciens feux allumés par nos ancêtres pour communiquer de montagne en montagne, et c’est cela le vrai symbole du 1er août : à la fois des feux pour communiquer et des feux de joie, la joie d’avoir conclu une alliance entre les cantons, qui donnera naissance à la Confédération. Alors exit ces feux d’artifice imbéciles copiés sur les affreux 14 juillet républicains français. Et gardons ces feux d’artifice pour les fêtes de Genève, en les supprimant pendant la fête patriotique du 1er août.

  7. Posté par D'jo le

    Et toujours plus de gens vote pour les verts, c’est d’élection qu’il faut réfléchir ????

  8. Posté par mady le

    Non, mais je rêve.En voilà un qui veut nous priver des feux d’artifice du ler août et des Fêtes de Genève. Chacune de ces manifestations n’a lieu qu’une fois par année. C’est incroyable, Bientôt on ne pourra même plus respirer. Que les verts arrêtent enfin de nous imposer leurs idées. Est-ce qu’ils s’occupent aussi des bruits sonores extrêmement dérangeants sur les routes (motos, voitures de sport et autres pétrolettes qui montent les tours dès qu’ils sortent d’un giratoire . Et çà c’est à longueur de journée et la nuit qu’il faut supporter ce genre de bruit.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.