Lausanne-Genève devient l’épicentre mondial de l’hystérie climatique

Usage des terres et sécurité alimentaire au menu du GIEC

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat est réuni depuis vendredi à Genève. Il doit préparer un rapport sur l'usage des terres et la sécurité alimentaire dans un contexte de dérèglement climatique.

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) doit publier jeudi prochain un rapport spécial consacré au "changement climatique, la désertification, la dégradation des sols, la gestion durable des terres, la sécurité alimentaire et les flux de gaz à effet de serre dans les écosystèmes terrestres". Ce texte sera l'analyse scientifique la plus complète à ce jour sur le sujet.

Les experts de l'ONU doivent répondre à une question cruciale pour la survie de l'humanité: comment nourrir une population toujours plus importante sans détruire la nature?

Le document de 1200 pages devrait mettre en avant la façon dont l'alimentation industrielle, du producteur au consommateur, l'exploitation généralisée des ressources, voire certains efforts pour contrer les effets du réchauffement climatique, compromettent notre capacité à nous nourrir à l'avenir.

Surpoids et gaspillage alimentaire

Il devrait aussi dresser le tableau d'une société où deux milliards d'adultes sont en surpoids ou obèses et où des quantités importantes de nourriture sont jetées, quand la faim affecte des millions de personnes à travers le monde.

Alors que la population devrait frôler les dix milliards d'individus au milieu du siècle, contre 2,6 milliards en 1950, la crainte existe que le système atteigne ses limites.

L'usage des terres trop longtemps négligé

Ce rapport sera aussi l'occasion de mettre en lumière l'importance d'un usage optimal des terres, un aspect longtemps négligé selon les experts. L'agriculture et la déforestation représentent ainsi environ un quart des émissions des gaz à effet de serre. L'agriculture utilise un tiers de toutes les terres émergées et les trois quarts de l'eau douce sur la planète.

>> Le président brésilien Jair Bolsonaro conteste les chiffres de la déforestation

Désertification et forêts détruites

Le rapport abordera aussi les questions de désertification et la dégradation des habitats par l'agriculture, avec une surface de forêt tropicale équivalente à une fois et demie la Suisse perdue chaque année.

Un autre point portera sur les arbitrages à faire entre l'usage des terres pour l'alimentation, le stockage de carbone via les forêts et la production d'énergie à partir de matière biologique. Il ne devrait pas oublier le sort des populations indigènes et des femmes, particulièrement exposées.

"Pas le moment de baisser les bras"

Les faits sont connus et les résultats sont alarmants, rappelle la climatologue Martine Rebetez dans le 19h30. "Le but d’un tel rapport, c’est de permettre de passer à l’action et de mesurer l’impact que cela aura sur le changement climatique", souligne la professeure à l’Université de Neuchâtel. "Chacun peut modifier ses activités et ses comportements, en particulier les Etats. On peut et on doit agir, il y a énormément de choses à faire. Ce n’est surtout pas le moment de baisser les bras, au contraire: de plus en plus on sait comment agir et il reste encore à le faire."

>> Voir l'interview de Martine Rebetez dans le 19h30

Planète Le gaspillage alimentaire sera au coeur des discussions menées à partir de vendredi à Genève par les experts de l'ONU sur le climat (Giec) sur l'usage des terres et l'alimentation. [...]

article complet:

voir aussi: https://www.24heures.ch/monde/greta-thunberg-traversera-atlantique-voilier/story/22460565

*****

24 heures : Greta débarque à Lausanne, le GIEC cogite à Genève

Durant une semaine, l’arc lémanique devient l’épicentre mondial de la lutte pour le climat

Les rives du Léman placées sous le signe de la lutte pour le climat. Dès aujourd’hui, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) se réunit à Genève. Lundi, c’est le sommet Smile For Future qui démarre à Lausanne, avec en guest star Greta Thunberg. Désertification, dégradation des sols, gestion durable des terres, sécurité alimentaire et flux de gaz à effet de serre seront au cœur des discussions menées jusqu’au 6 août par le GIEC, créé il y a trente ans sous l’égide de l’ONU et récompensé en 2007 du Prix Nobel de la paix. Sa 50e session plénière réunira des scientifiques venus de 195 pays. Leurs bilans font toujours référence. La conférence devrait accoucher, cette fois-ci, d’un rapport spécial sur l’impact du changement climatique sur les terres. Un texte qui promet déjà de muscler le propos de la nouvelle génération de militants écologiques. Pendant que les scientifiques du monde entier cogiteront, 450 jeunes issus de 37 pays d’Europe participeront, eux, au sommet Smile For Future, à Lausanne, avec la présence annoncée de la très médiatique Greta Thunberg. La Suédoise restera jusqu’au 9 août dans la capitale vaudoise. Après une apparition aux côtés du Prix Nobel Jacques Dubochet, elle devrait prendre part à des ateliers puis participer à la manifestation de vendredi prochain.

Source : https://epaper.24heures.ch/#article/128/24heures%20REGION/2019-08-02/1/99530734

12 commentaires

  1. Posté par Zendog le

    Si vous voulez savoir ce qu’est exactement le GIEC, lisez le livre de Christian Gerondeau: « Le CO2 est bon pour la planète ». Un détail déjà, en anglais IPCC veut dire « groupe intergouvernemental… Un des fondateurs de ce groupe onusien, Bert Bolin, a fait tout ce qu’il a pu pour que « groupe » devienne « experts » dans toutes les langues. Le GIEC est un organisme politique et non scientifique.

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    Je pense que vous avez déjà pris connaissance de ce petit fascicule en PDF (59 pages) relayé par le site alterinfo.ch. Nous pourrions le nommer « La physique du climat pour les nuls » si ce n’était péjoratif. Cela fait malgré tout appel à des notions de physique, mais une partie que j’ai trouvée rébarbative pendant mes études, il s’agit principalement de la thermodynamique.

    https://www.alterinfo.ch/wp-content/uploads/2019/08/Physique-du-climat.pdf

    Son auteur ne prétend pas détenir LA VERITE comme les khmers verts et leurs Torquemada.

    C’est 59 pages à lire, à comprendre,peut-être même, faudra-t-il faire un petit arrêt pour voir ou revoir des notions, des définitions. Le chemin à la connaissance n’est pas facile, mais lorsqu’il est expliqué simplement, on arrive à sortir du brouillard.

    La lecture de ce petit document ne peut être qu’enrichissant.

  3. Posté par Antoine le

    Greta Thunberg : Écolière autiste (Asperger)
    Jacques Dubochet : Prix Nobel de chimie
    Al Gore : vice-président des USA, politicien
    N. Hulot : journaliste, réalisateur et animateur TV
    De Rugy : homme d’État politique
    etc …
    AUCUN climatologue !
    Lorsque j’ai une fuite d’eau je fais appel à un sanitaire, idem pour l’électricité, j’appelle un électricien.
    Soyons consistant, lorsqu’on veut délibérément tromper le Peuple, on fait appel à des personnes qui n’y connaissent RIEN en climatologie et surtout qui parlent très bien !!
    Le formatage commence par l’école (on fait la grève pour le climat, surtout le vendredi pour avoir un long week-end) et cela continue avec la RTSocialiste qui nous lobotomise le cerveau jour après jour avec le réchauffement climatique.
    Pour faire sérieux, on convoque quelqu’un d’âge respectable et auréolé d’un Prix Nobel (de chimie) cela en impose et assoit le bien fondé de cette théorie du réchauffement climatique anthropique qui doit représenter env. 0.01°C de variation …
    On demande au peuple suisse un EFFORT CONSIDÉRABLE (technique, mais surtout financier $$$), soit de diminuer de 50% (env. 20Mt) ses émissions de CO2 !
    Par rapport au 5 pays les plus émetteurs de CO2 (Chine en tête !) cela ne représente que 0.01% ou 0.1 pour mille ! Je vous laisse calculer l’influence sur le climat …
    Je connais déjà une réponse  »toute faite » ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.
    Pure utopie !

  4. Posté par Christian Hofer le

    Ils vont également exiger du Qatar et de l’Arabie Saoudite des mesures draconiennes pour l’écologie? Ah non, ça c’est pour les sales Blancs, c’est juste.

    Et pour la démographie africaine qui fait tant de mal à la planète? Ah, ce serait considéré comme du ‘racisme’, c’est juste.

  5. Posté par Gérard Guichard le

    Voilà où mène le mondialisme: la grande zone chrétienne de la Pologne à la Patagonie et de la Californie aux Philippines est capable de nourrir ses peuples voire d’avoir des surplus pour un commerce modéré. Mais là, il va falloir que nous partagions avec la Terre entière. Au bout d’un moment, on aura finalement partagé la pauvreté!

  6. Posté par G. Vuilliomenet le

    J’invite les khmers verdâtres et les torquemada du réchauffisme d’écouter cette interview de Suren Erkman, professeur à la faculté des géosciences et de l’environnement de l’Université de Lausanne. Ses domaines de compétence sont:
    – le développement durable
    – l’écologie industrielle

    https://youtu.be/CBO8j7A5pCc

    Ça nous change des discours catastrophiques. On se doute qu’il y a un but derrière qui n’est pas humaniste du tout.

  7. Posté par aldo le

    Merci à Christian la picole (alias R. Dreifuss) aime le sabotage quitte à faire ma promotion, mais je n’ai rien demandé de tel. Pourtant IL SAIT QU’IL N’EST PAS OBLIGE DE LIRE LES OBSERVATEURS ET PLUS ENCORE aldo. Mais voilà avec l’Hebdo il est veuf de son crachoir préféré. C’est l’exemple du maniaco-dépressif. A la sortie de son atelier protégé, on ne sait pas si à part poser ses crottes sur l’internet, il ne va pas pousser des innocent sous les trains comme Habte Araya. Après avoir joué au président de la BNS, il joue maintenant au prix Nobel de physique. Avec de tels résultats on peut difficilement affirmer que le petit joint est une panacée médicale. Mais dans la vie c’est tout ce qui lui reste. Au fait, toujours à la Suze pour compléter le dispositif anti-dépresseur ?

  8. Posté par Christian le

    Aldo, encore des bêtises ! Ce n’est un déplacement de l’axe de la terre qui provoque la déclinaison magnétique mais bien un déplacement continu du pôle magnétique ! L’axe de la terre passe par le pole géographique qui lui reste fixe ! Votre explication du réchauffement ne tient donc pas la route.
    Bien cordialement !

  9. Posté par JeanPaul le

    Ces conférences, ces manifestations, la présence de Greta, tous cela n’est que de la poudre aux yeux, complètement inutile. Ce n’est pas en bêlant dans les rues, en consommant de la malbouffe, qui génère une multitude de déchets, que l’on va changer quoi que ce soit. L’ONU, comme d’habitude, pratique l’onunisme intégral, en brassant de l’air à coup de rapports qui gaspillent des tonnes de papier. Lutter, c’est édicter des lois strictes et contrôlées: bannir le plastique et récupérer celui qui pollue partout, limiter drastiquement les dépenses militaires dans le monde entier (je sais, je rêve, au vu de la consternante stupidité générale), favoriser les véhicules les moins polluants et arrêter de considérer sa gosse bagnole comme un signe de réussite. Je pourrais encore en ajouter…

  10. Posté par aldo le

    C’est exactement de cette manière que la presse dans son intégralité nous impose des élus et futurs élus en les fabriquant sur mesure pour satisfaire aux ambitions politiques et aux profits monopolistiques des médias et des journalistes, mais aussi de la gauche la plus extrême, quitte cultiver la haine du pays au profit de l’invasion de masse.

    Pas besoin de prolonger ces débats stériles RÉCHAUFFEMENT= FAUX-RÉFUGIÉS CLIMATIQUES. Tout est porté dans LA VOLONTÉ DE NOUS IMPOSER LA SURPOPULATION FACTEUR IMMÉDIAT DE GUERRES CIVILES POUR OCCUPER AILLEURS NOTRE ATTENTION, ALORS QU’ILS PILLENT NOS IMPÔTS ET CHERCHENT DES SOLUTIONS POUR CONTINUER DE PLUS BELLE.

    Le réchauffement c’est quoi ? L’axe de la terre bouge c’est prouvé par les correctifs pour l’aviation près du pòle nord et la différence entre pôle nord magnétique et pôle nord géographique qui s’en suit et qui bouge chaque année. Mais les cataclysmes cultivés par les sectes sorosiennes y compris antifa… (voir photos antifa de la peste malade Greta Thunberg https://lesobservateurs.ch/2019/07/26/greta-thunberg-photographiee-avec-un-t-shirt-des-extremistes-de-gauche-antifas/) …à la botte du GIEC, ne sont pas totalement inventées, puisqu’ils ont déjà eu lieu sur la planète à plusieurs reprises. Déjà l’Atlantide et sa disparition présume d’un grand chambardement planétaire. Il est aussi prouvé par les carottes extraites au Spitzberg qui démontrent d’anciennes végétations d’origines purement équatoriales. Idem la preuve de glaciations subites avec les mammouths congelés de Sibérie qui n’ont même pas eu le temps matériel de s’enfuir. Ce n’est pas qu’un mouvement progressif, il a donc visiblement été d’une violence inouïe dans le passé. ET AUJOURD’HUI DES FORCES SCÉLÉRATES VEULENT ACCRÉDITER DES FADAISES UNIQUEMENT POUR SE REMPLIR LES POCHES A COUP DE CO2 ET AUTRES BALIVERNES.

    Si les saisons se décalent comme la température au mois de juillet plus que d’août, c’est que la position des pôles bouge sérieusement et que l’orientation face au soleil subit les mêmes mouvements. Arrêtons ces conneries d’experts bidons, d’imposteurs en tout genres et de pseudo-scientifiques: les mammouths n’ont jamais été en mesure de prendre leurs voitures pour fuir la glaciation subite liée aux mouvement des pôles, et encore moins de prendre un vélo pour fuir sans polluer… Et pourtant comme les diplodocus, ils ont eux aussi disparu d’un seul coup. C’EST CLAIR NON !!! Vous avez peur ? Faites une prière et arrêtez d’emmerder la planète. Il n’y a pas de possibilités de migrer dans un autre univers, ni sur une autre planète. Mais toutes ces recherches là démontrent qu’ON NOUS CACHE LA VÉRITÉ: la possibilité d’un mouvement subit de l’axe de la terre.

  11. Posté par Derek Doppler le

    En parallèle, l’objectif c’est une Suisse à 10 millions d’habitants, mais avec des infrastructures à peine adaptées pour 7 ?

  12. Posté par Antoine le

     »Le document de 1200 pages » combien d’arbres massacrés pour RIEN ?
     »Alors que la population devrait frôler les dix milliards d’individus au milieu du siècle, contre 2,6 milliards en 1950, la crainte existe que le système atteigne ses limites ».
    Y aurait-il des limites ? Le croissez et multipliez-vous de l’Église serait-il un leurre ?
    Je pense que nous sommes trop d’humains sur Terre et que les pays occidentaux l’ont compris vu l’évolution négative des peuples autochtones.
    L’immigration de masse illégale voulue par nos gouvernements corrompus (Merkel, Micron, Sommaruga, etc …) n’est contrée que par des Salvini, Orban et Trump !
    L’Afrique avec sa démographie galopante va à sa perte, maladie, famine et guerre civile vont, malheureusement réguler dans la douleur, le nombre d’êtres humains ….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.