Allemagne : la gauche veut étendre les droits des réfugiés aux réfugiés climatiques

Le Parti de gauche soutient l'appel de la capitaine allemande Carola Rackete pour l'accueil des réfugiés climatiques.

"Nous exigeons une extension des droits des réfugiés aux réfugiés climatiques", a déclaré Bernd Riexinger, chef du parti de gauche, aux journaux du groupe de médias Funke.

Dans le même temps, M. Riexinger a appelé à une action rapide pour limiter le réchauffement climatique :

Si nous ne faisons rien rapidement, nous aurons des dizaines de millions de réfugiés climatiques. La bonne stratégie est une politique décisive de protection du climat. Il est incompréhensible que notre gouvernement fédéral ait besoin de tant de temps avant de prendre des mesures concrètes."

M. Riexinger s'est clairement distingué de l'AfD, qui cherche des "boucs émissaires parmi les réfugiés", mais "n'a aucun solution pour quoi que ce soit".

A l'heure où "la droite poursuit une politique antiréfugiés", la gauche doit avoir une position claire, a déclaré M. Riexinger.

"Vous pouvez voir à quel point la situation est catastrophique lorsqu'il s'agit de sauvetage en mer. Il est intolérable que les personnes secourues ne trouvent pas de port et que les sauveteurs soient criminalisés.

(Traduction libre Christian Hofer)

Wallstreet-online.de / Pfalz-express.de

5 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    Le Parti de gauche Die Linke

    Mais tout le monde aura compris 😉

  2. Posté par Mady le

    Non, mais ils sont vraiment tombés sur la tête. Ils trouvent toutes les excuses pour en accueillir encore des milliers.

  3. Posté par combattant le

    Soros lui à proposé un mur identique au sien, anti-migrants politiques,économique,barbares,racailles,violeurs,menteurs,criminels.DE VRAIS REFUGIES comme ils disent,mais à l’abri de toutes tentatives de viols et de crimes impunis,en plus derrière un mur avec, des caméras derniers cri, des nids de mitrailleuses,mines anti-personnelles, PAS DE PROBLEMES POUR CES ZIGOTOS du type idiots utiles.A quand un mur autour de cette uerss mortifère et de dictature bolchèvique ! Qui paie pour cette connerie.les CONtribuables de ces traîtres ! VIVE LES GILETS JAUNES !

  4. Posté par Léo C le

    Comme le réchauffement climatique est la « tendance » du moment de tous les catastrophistes et nous est assénée telle un mantra, je vous fiche mon billet que l’aubaine sera saisie par moult candidats à l’invasion.

    Nous serons bien naturellement assez c…. pour adhérer au processus.

  5. Posté par Bussy le

    En voilà un qui cherche à développer son business !
    Il en héberge combien chez lui ?
    Vit-il au moins dans un quartier à forte densité de diversité ? Ou sa belle propriété est soigneusement tenue à l’écart de ses petits protégés ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.