Grand prix formule E : double langage des rouges-verts  

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse
post_thumb_default
Grand prix formule E : double langage des rouges-verts  

«  Les courses d’automobile représentent un gaspillage d’énergie et n’ont pas leur place en ville. Berne se défend contre la formule E et la glorification qu’elle fait de l’E-mobilité automobile illimitée ». Cette protestation est signée par le parti socialiste et les Verts de la ville de Berne dans un dépliant distibué à la veille du Grand prix des voitures de course électriques, qui aura paralysé et défiguré la ville pendant près d’une semaine. Mais qui a attiré cette compétition anti-écologique dans la ville fédérale ? Eh ! bien, justement son Conseil communal rouge-vert-centre, composé d’Alec von Graffenried, Franziska Teuscher, Ursula Wyss, Michael Aebersold et Reto Nause. Soit deux Verts (dont le maire), deux socialistes et un démocrate-chrétien mou. Comme le corbeau de la fable, les électeurs se disent, mais un peu tard, qu’on ne les reprendra plus.

Traduction (Claude Haenggli) : Jeudi a eu lieu une manifestation à bicyclette sur le parcours de la course. Et le comité rouge-vert de protestation est allé jusqu’à citer Roger Köppel, qui avait appelé ce grand prix E « une invasion pseudo-écologique de la mobilité électrique ».
Claude Haenggli, 22.6.2019

 

Un commentaire

  1. Posté par Antoine le

    Fêtons dignement le retour de la compétition automobile dans notre pays !
    Les Verts pastèques ne sont pas crédibles !
    Ils sont contre le CO2, alors que celui-ci permet à la Terre de reverdir …
    Ils sont contre les centrales nucléaires (peu d’émission de CO2) et maintenant ils luttent contre les centrales à charbon (énorme pollution et beaucoup d’émission de CO2) !
    https://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Une-mine-occupee-par-des-militants-ecologistes-16740641
    Est-ce que ces Verts pastèques utilisent de l’électricité ?
    – Éclairage
    – Ascenseur
    – Ventilation/climatisation
    – PC, tablettes, iPhone
    – etc …
    Pour monter l’exemple, ils devraient s’en priver ou on les obligerait à ne pas en utiliser …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.