2 commentaires

  1. Posté par ouin ouin le

    Très bon éclairage d’Uli Windisch, comme d’habitude.

    Je suis convaincu que cette nouvelle grève des femmes fait partie de l’énorme manipulation qui se déroule depuis quelques temps dans notre pays, menée par des spin doctors professionels avec des procédés hitech (big data, mobilisation par réseaux sociaux, etc.).

    Il s’agit de créer et d’exploiter des synergies entre les mobilisations manipulées sur le thème du climat et sur le thème féministe, de manière à étouffer la progression du « populisme » et de créer artificiellement une vague verte, rose, féministe, LGBT etc., au moment des élections, pour briser la force de l’UDC et faviliter la soumission de la Suisse à l’Union Européenne.

    Vous me direz que ce n’est qu’une hypothèse, mais pour moi c’est une certitude absolue et j’en mettrais ma main au feu. Je suis convaincu que la non soumission de la Suisse à l’Union Européenne, grâce à l’existance de la démocratie directe dans notre pays, constituait en soi un phénomène très préoccupant pour les mondialistes, européistes et tenants d’un gouvernement mondial. Car cela représenjtait un mauvais exemple pour le monde environnant. Il fallait donc mater la suisse, la mettre au pas.

    Ils ont du travailler dur pour élaborer cette stratégie et ensuite engager de gros moyens pour la mettre en oeuvre, car il s’agit de faire sauter à tout prix un foyer de résistance au règne universel du mondialisme.

  2. Posté par Dadlou le

    Impeccable…merci monsieur UW

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.