Berne: L’establishment bétonne ses privilèges… la population casque

Cenator: La classe politique et ses élus, hormis l'UDC, se servent du peuple au lieu de le servir. En voici la preuve accablante:

*****

Berne.  Le Conseil des Etats a refusé jeudi par 22 voix contre 18 d’adapter le régime de retraites des anciens conseillers fédéraux. Ceux-ci pourront donc toujours toucher une rente à vie près leur retraite ou leur non-élection. Le gouvernement estime que le système actuel reste le plus simple et efficace pour les élus.

source : 20 minutes du 07.06.2019

*****

Fiche de salaire inchangée pour les élus

Berne. Les indemnités allouées aux parlementaires ne diminueront pas de moitié. Le Conseil national n’a pas donné suite hier à une initiative de l’UDC Roger Köppel. Le Zurichois craignait que le Palais fédéral ne soit plus peuplé que de politiciens professionnels ou de millionnaires. Pour le bureau du National, une réduction des indemnités privilégierait les personnes qui ont suffisamment de temps et de moyens pour faire de la politique.

source : 20 minutes du 06.06.2019

Un commentaire

  1. Posté par Jean-Francois Morf le

    Personne ne devrait être juge et parti en affaire: ce n’est pas aux « bien pensants » de décider les salaires des « bien pensants », mais c’est aux « mal pensants » de raboter les salaires des « bien pensants »!
    Vu que c’est déjà les « bien pensants » qui rabotent les salaires des « mal pensants »…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.