Attentat de Lyon : Mohamed Hichem M. sera présenté au juge antiterroriste pour une mise en examen

post_thumb_default

 

Le suspect de l'attentat au colis piégé qui a fait une dizaine de blessés à Lyon le 24 mai dernier va être présenté à un juge antiterroriste en vue d'une mise en examen, notamment pour «tentative d'assassinats terroristes», ainsi que l'a annoncé le procureur de Paris Rémy Heitz dans un communiqué ce 31 mai.

Après des dénégations, Mohamed Hichem M. a fait savoir aux enquêteurs avoir prêté allégeance «en son for intérieur» au groupe Etat islamique et reconnu avoir «déposé» l'engin explosif, qu’il avait «préalablement confectionné», devant la boulangerie située rue Victor-Hugo, dans le centre de Lyon, selon Rémy Heitz. Il a aussi admis avoir actionné le colis piégé, a ajouté une source judiciaire. Le parquet va demander son placement en détention provisoire.

Mohamed Hichem, principal suspect dans l'attentat survenu à Lyon le 24 mai, a fait de nouveaux aveux devant les enquêteurs la veille. Après avoir admis être le concepteur du colis piégé, l’Algérien de 24 ans a reconnu avoir prêté allégeance à l'organisation terroriste Etat islamique. 

L'explosion du colis piégé, devant une boulangerie d'une artère piétonne et commerçante au cœur de Lyon, avait fait 13 blessés légers, neuf femmes dont une enfant de 10 ans et quatre hommes. 11 d'entre eux ont été hospitalisés, certains devant être opérés afin d'extraire des éclats.

Selon une source proche du dossier, il y a de fortes suspicions que l'explosif utilisé ait été du TATP (tripéroxyde de triacétone), en faible quantité. Les commandos djihadistes du 13 novembre 2015 avaient eu recours à cet explosif artisanal très instable. Le 25 mai, le procureur de Paris, Rémy Heitz, avait annoncé que «plusieurs dizaines» de témoignages étaient en «cours d'exploitation» pour tenter de faire la lumière sur cette attaque non revendiquée. Une enquête a été ouverte dès le 24 mai pour «tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle».

Lire aussi : Le principal suspect de l'explosion de Lyon passe aux aveux

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Michel Vasionchi le

    Voilà le cas typique du djihadiste invisible , alors, voilà une preuve de plus que la notion de « radicalisation  » est une tromperie pour journaleux et politiciens du pas « damalgam »…

  2. Posté par Dede le

    Encore un diziqilibri!

  3. Posté par Sergio le

    Loup solitaire ou malade mental ? Le suspens est insoutenable.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.