L’omniscience verte

Cenator : Digne de son parti,  qui SAIT que 8-12 avions de combat suffiraient à l’armée suisse, Miss Glauser sait comment guérir le cancer !

******

Une candidate des Verts suisses affirme que le sang vegan peut tuer les cellules cancéreuses

Parlant du régime végétalien, Tamy Glauser, mannequin de mode et candidate du parti Vert au Conseil national, a affirmé sur Instagram que le sang des vegans est capable de tuer les cellules cancéreuses.

Elle est convaincue d’être mieux protégée contre le cancer que les non-vegans. Citant de travers une étude américaine, elle a écrit sur Instagram : « La nature guérit tout. Par exemple, le sang des vegans peut tuer les cellules cancéreuses. »

L’étude en question parlait seulement d’un possible accroissement du risque de cancer du côlon dû à la consommation de viande et d’aliments transformés. L’étude ne parlait pas de vegans.

A la suite de ce post, l’apôtre du veganismea essuyé de vives critiques, et de nombreux utilisateurs d’Instragram ont dénoncé cette pseudo-science.

L’un d’eux a écrit : « Une futur conseillère nationale qui répand de telles stupidités non-scientifiques. Ne me dites pas que c’est sérieux ? »

Ori Schipper, de la Recherche suisse sur le cancer Suisse, n’était pas très content non plus de cette déclarations : « Malheureusement, le cancer est une maladie souvent imprévisible, qui résulte de mutations aléatoires et peut donc aussi touché des personnes qui ont toujours fait attention à leur santé. »

Il est vrai qu’un régime vegan peut réduire le risque de cancer, mais il n’y a aucune garantie. Dans certains milieux vegans, on croit que c’est une garantie, et que les personnes non vegans ont environ huit fois plus de risques d’avoir le cancer.

Glauser n’a pas souhaité s’exprimer face au journal suisse 20 Minuten. Elle n’a répondu qu’à la question de savoir ce qu’elle pense des non-vegans : « Je crois qu’il est important que les gens soient informés et que chacun décide par soi-même. »

Source : 20 Minuten via Voice of Europe
Traduction Cenator

5 commentaires

  1. Posté par kandel le

    @ Françoise:
    La mère Kousmine, qui a fait un tabac avec son livre « La sclérose en plaques est guérissable » (titre d’origine, la réédition portera un titre plus modeste « La sclérose en plaques est guérissable ? »), a causé des dégâts à des pauvres personnes atteintes de cette maladie. Des milliers de personnes ont suivis ses conseils, et se sont nourris, 7 jours sur 7, de maquereaux, poisson riche en acides gras polyinsaturés d’une part mais ayant d’autre part la plus haute teneur en mercure (élément le plus neurotoxique du tableau de Mendeleïev).
    Parallèlement, les personnes malades ont été désignées comme responsables de leur maladie : elles n’avaient qu’à manger mieux.
    Cette maladie présente dans sa première phase des périodes de poussées et de rémissions (totales ou partielles). Ainsi, il a suffi de présenter une personne ayant eu une poussée très invalidante et qui s’était mise ensuite au régime kousmine… et qui avait été « guérie » (disparition spectaculaire des paralysies). En fait, le régime kousmine n’était pas en cause, il s’agissait d’une rémission de la maladie des plus banales. Par la suite, la personne citée en exemple, a subi d’autres poussées, avec des rémissions partielles, avant de devenir totalement grabataire.
    P.S.: Mme Kousmine est morte d’un cancer intestinal. Son corps a été disséqué selon sa demande. Cet examen a révélé des intestins en très mauvais état, malgré ses lavements et sa crème Budwig.
    Des charlatans exploitant la misère humaine ont toujours existés, Kousmine en fait partie.

  2. Posté par Jaco le

    Il est temps d’adapter notre langage aux faits d’actualité: un pervert = Cohn-Bendit une merverte = Tamy Glauser. A voir sa tronche, à fumer de la viande elle doit préférer l’herbe. C’est bizarre mais toutes ces incapacités notoires ont des problèmes psy qui finissent par envahir le physique. Ce qui donne des dégénés pro-européens, parce que là il y a beaucoup de pognon en plus pour la corruption mentale et c’est aussi un point commun qui les réunit.

  3. Posté par Dominique Schwander le

    Une sotte hypocrite de plus. Je suis certain que cette végète n’est pas allée chez le dentiste se faire arracher ses canines de carnassière reçues de l’évolution après que nos ancêtres simiesques aient décidé d’ajouter des protéines animales à leur diète de bananes…, ce qui a permis de développer leur cerveau.

  4. Posté par Françoise le

    Cela fait plus de 50 ans que la doctoresse Kousmine a mis en relation une grande consommation de viande (et pas assez de céréales complètes entre autres) avec le cancer du colon mais uniquement celui-ci. Rien de nouveau donc.
    A part ça, je suis sidérée du silence étourdissant de la gent médicale sur les dégâts au cerveau des foetus si la mère est végan et sur celui d’un bébé. Mais les végans ont raison au niveau écologique car si l’humanité s’était nourrie de manière végan depuis toujours, l’homme aurait cessé d’exister depuis longtemps et la nature aurait repris ses droits. Par cohérence, un végan doit donc considérer que l’homme est de trop sur terre (ça se discute certes) et ne pas faire d’enfants.

  5. Posté par Hotch le

    Eh bien il n’y a qu’à tester : on fait du boudin de vegans, on le donne à nos animaux de compagnie et (s’ils veulent bien en manger) on verra s’ils vivent plus longtemps.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.