Nouvel album du rappeur Nick Conrad : « Je baise la France, je brûle la France (…) J’attrape une ptite blanche, j’lui déchire l’anus (…) Noir supérieur à blanc » (MàJ)

 

S L T (Sacrifiez les tous) « Noir supérieur à blanc Blanc supérieur à singe Singe supérieur à chien Chien à blanc Oh ! Jsuis plus fort que Voltaire, Molière, Charles Baudelaire […] Yo Brigitte, va manger tes morts […] Ladies and gentlemen, you may remember this rapper by the name of Nick Conrad that […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

9 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    C’est quoi l’anus?

  2. Posté par Michel Vasionchi le

    il faut inviter cet abruti à Ajaccio , pour chanter « je baise la Corse » …. comme ça ,il aura toutes les chances de finir brutalement sa carrière ….!

  3. Posté par Léo C le

    Naturellement, ce cloporte n’encourra aucune sanction.

  4. Posté par miranda le

    Un vrai cas pyschatrique. Tout le prouve. Mais en plus comme tant d’autres l’ont fait, il PROJETE SA PROBLEMATIQUE sur la France. Et d’autres ayant une problématique similaire, écouteront et imiteront « ce beau modèle. Lui infliger une amende ou une peine de prison ne règlera pas son problème et la haine qu’il déverse sans avarice.

    Des individus étant franchement malheureux en France sont courageusement repartis à la conquête d’une nouvelle vie dans leur pays. LUI, n’en sera jamais à la hauteur, tant la rumination de la haine est sa « raison de vivre ». Sans oublier son goût du matérialisme.

    Une obligation de soins en France serait « contre-productive » et ferait de lui, aux yeux de ses « adeptes » un martyre de l’immigration.

    Mais une obligation de soins en psychiatrie, DANS SON PROPRE PAYS, lui serait beaucoup plus bénéfique. Car quand ce seront « des frères de groupe biologique  » et psychologues qui le mettront face à sa problématique, il ne pourra pas les taxer de « racistes, de colonialistes, de sales blancs. Il sera obligé de mettre les pieds dans SA problématique.

    A quand une LOI qui permettrait un accueil MEDICO PSYCHIATRIQUE dans le pays d’origine de ces êtres là. Parce que leur problème ne se règlera jamais en France.

  5. Posté par zlatan le

    Vous acceptez encore ce genre de raciste ? Qui portera plainte, la Licra ? Y porte bien son nom le Nick Connard. Allez déchéance de la nationalité et retour n’importe où mais plus en France, on n’en veut pas.

  6. Posté par Bernard le

    Tout faux. Blancs supérieurs à noir. Sans les blancs noirs vivent encore comme des singes.

  7. Posté par poulbot le

    Le seul endroit ou ce pauvre type doit finir est au fond d’un trou le plus rapidement possible.

  8. Posté par Bussy le

    C’est un album de promo de la diversité !
    Et dans Conrad, il y a con et en rade….

  9. Posté par Matelot le

    Cet espèce d’abruti persiste et signe…Si ça ce n’est pas du racisme alors moi je suis sénégalais!
    Mais quand les autorités vont elles enfin lui fermer sa sale grande gueule de demeuré agressif? Quand ce minable aura des problème de justice, il va encore tenter de nous expliquer que sa merde c’est de l’âââârt. Tout en restant très fier et arrogant. Allez, au trou sale con.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.