L’Autriche met en garde au sujet d’une vague migratoire massive vers l’Europe ce printemps

Le ministre autrichien de l'Intérieur, Herbert Kickl (FPÖ), a récemment envoyé une lettre à la Commission européenne, mettant en garde contre une nouvelle crise migratoire et demandant que des mesures préventives soient prises immédiatement.

Il a indiqué qu'un très grand nombre de migrants en provenance de Turquie se rendront en Europe dès que le temps s'améliorera.

M.Kickl affirme dans sa lettre qu'une crise est imminente car il pense que des plans sont en cours pour une migration à grande échelle de la Turquie vers l'Europe.

Selon les données publiées par l'agence européenne de police criminelle Europol, des dizaines de milliers de migrants se trouvent déjà dans la région, dont 60 000 en Grèce, 5 000 en Bosnie-Herzégovine et 5 000 en Serbie.

En outre, il y aurait 5,6 millions d'autres réfugiés syriens au Moyen-Orient, ce qui confirme la menace imminente d'un nouveau mouvement migratoire massif.

M. Kickl a exhorté la Commission à agir rapidement et à envoyer un message clair aux migrants pour qu'ils cessent les migrations massives :

"Il est particulièrement important maintenant de savoir quelles initiatives et mesures sont prévues par la Commission européenne afin de pouvoir coordonner les plans d'urgence respectifs pour un nouvel afflux massif."

M. Kicks a suggéré que la commission travaille immédiatement sur des "systèmes de retour efficaces", des "campagnes d'information et le renforcement des capacités locales", pour lesquels l'UE doit apporter un soutien financier "beaucoup plus important" :

"Les réfugiés ont le droit de vivre dans la sécurité et la dignité, mais pas le droit de choisir librement leur pays de destination. Seule une Europe qui protège ses frontières peut aider ceux qui en ont vraiment besoin."

M. Kickl a rappelé à l'UE de ne pas oublier son histoire avec l'immigration massive : "Nous nous souvenons tous encore des images de l'immigration massive de 2015/2016. Il serait irresponsable de se tourner les pouces et d'attendre que des dizaines de milliers de migrants soient à la frontière."

"Une mentalité politique de réparation et de rapiéçage ne mène nulle part - l'UE a besoin d'une approche stratégique claire et proactive. Il s'agit d'éviter une nouvelle crise et non d'attendre qu'elle éclate."

Source : The Unshackled via Voice of Europe

Traduction Cenator

Un commentaire

  1. Posté par Meunier George le

    Ils n’est pas possible d’accepter des émigrés en France alors que notre pays et en difficulté financière .En plus ont leurs donne une carte Bancaire et logement . Ils ont plus que les retraités . Chaque pays chaque civilisation doit faire face a leurs crises et s’occuper de leurs habitants puisque ils y a certainement une richesse . En Allemagne ils sont de grave problème avec des migrants qui agressent des Allemands dons un viole d’une petite fille de 8 ans .ils agressent le personnels dans les hôpitaux. Ceci et prouver sur des sites internet . Nous ne pouvons aussi donner de l’argent dans les pays Européens Alors que la France a un deficite de plusieurs Milliards 💶 . Enfin d’accepter Émigration c’est que l’ont nous cache quelques choses . Pour finir donner de l’argent en Afrique pour la construction d’un train. il est inconcevable….Alors que la France a besoin d’argent pour les bas revenus pour les retraités . Alors que en Afrique il y a des gens très riche et des mines de diamants .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.