L’e-voting trop fragile face à une corruption de masse

Cenator: Si vous aviez encore des doutes, ne vous demandez plus pourquoi les socialistes se battent pour l’introduction du e-voting.

*****

Trop facile d'acheter des votes électroniques

Selon une étude de l'EPFZ, acheter des codes pour truquer un scrutin serait aisé. Et surtout, impossible à détecter.

Le scénario imaginé par l'Institut d'informatique de l'EPFZ n'est guère rassurant. Surtout, il tombe au plus mauvais moment pour le vote électronique en Suisse, souligne la «SonntagsZeitung». En effet, c'est cette année que Berne voulait tenter de l'introduire dans la loi. Une consultation fédérale sur le sujet est du reste en cours, jusqu'à fin avril. Or des chercheurs de l'EPFZ viennent de prouver que truquer un scrutin serait presque un jeu d'enfant. Il suffirait, via un site internet dont l'origine ne pourrait être déterminée, d'appâter les citoyens en leur offrant d'acheter leur vote. Ceux-ci n'auraient ensuite qu'à donner leurs codes pour le scrutin visé et de laisser les «acheteurs» prendre le contrôle à distance de leur ordinateur pendant un court laps de temps. La manipulation serait indétectable. Et, même si des soupçons de corruption naissaient, il serait impossible de savoir quels votes auraient été achetés.

Cette théorie a été soumise à la société InnoSec, spécialisée en cybersécurité, qui l'a jugée très crédible. «L'achat de votes est un danger auquel personne n'a jamais pensé. D'autant qu'il peut être automatisé, et donc totalement anonyme», a dit Gunnar Porada, patron d'InnoSec, au journal dominical. Qui calcule que lors d'une consultation serrée, comme celle sur l'immigration de masse, en 2014, où 20 000 voix auraient permis d'inverser le résultat, un budget de 1 million de francs aurait suffi, en «rémunérant» chaque vote à 50 francs. (jfz)

*****

Quelques commentires sur 20minutes.ch:

margareth eigenmann - restons un peu logique

Le e-voting est le meilleur moyen de tricher ds les votations.On doit absolument lutter contre ce système qui n'est pas fiable et pas du tout sûr. A chaque nouveau logiciel il y a des pro qui peuvent les pirater. Il faut un peu revenir sur terre. Même si cela paraît archaïque pour certains partis politiques, le papier, même s'il n'est pas totalement inviolable, reste encore le plus fiable actuellement.

***

de Coulon - Orwell électronique

La vraie question est: pourquoi nos politiques veulent-ils tellement introduire le vote électronique? Qui tire les ficelles? Vote électroniques, appareils connectés, "argent" électronique,on vous prépare une société contrôlée par ordinateur ou, pour vous éliminer, il suffira depresser la touche "delete"...

***

Jules Brodard - L'échelle est différente

On peut toujours imaginer des magouilles dans les votes classiques, mais ça reste à une petite échelle, comme les fraudes dans le haut Valais qui ont été détectées, et qui faisaient une centaine de voix. Mais avec les fraudes électroniques on peut passer de l'artisanat à l'industrie ! Attention !

*****

marre,  la mort des démocraties

Les gouvernements veulent manipuler les votes, déjà qu'ils n'appliquent pas les votations

***

Bonzes@marre

Et en plus ils usent et abusent des instituts de sondage pour les sujets soumis à votation aux fins de manipulation de l'opinion citoyenne. Les exemples ne manquent pas, n'est-ce-pas GFSBern? ;0)

***

Yves Fauth Ne changeons surtout rien !!

Seul le système actuel (dépouillement manuel dans chaque commune) empêche toute fraude de masse. Le vote électronique est sujet à trop de falsifications. Dans les votations serrées, et sans entrer dans le complotisme, on peut imaginer qu'il serait tentant, pour un gouvernement, d'arranger les résultats en sa faveur.

***

source:

7 commentaires

  1. Posté par aldo le

    UNE AFFAIRE, CONNUE DEPUIS UN BON MOMENT, MAIS CACHÉE EXPLOSE: https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201903051040258907-intel-faille-securite/ LES APPAREILS AVEC PROCESSEURS INTEL CORE SONT BONS POUR LA POUBELLE POUR L’USAGE D’INTERNET.
    !!!!!!! VOILA QUI DEVRAIT RENDRE BONS POUR LA POUBELLE TOUS LES VOTES PAR INTERNET DONT BILLAG etc. !!!!!!
    C’était les produits Microsoft qui étaient mis en cause (ce qui est un évidence depuis très longtemps) et tout à coup, Linux et Mac rejoignent les coupables, mais cette fois ils sont logiquement VICTIMES D’INTEL. https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201801041034617999-vulnerabilite-gadgets-ordinateurs/
    En conséquence 99 % DES PC PORTABLE ET UN PEU MOINS POUR LES AUTRE SONT AUSSI BON POUR LA POUBELLE.

    Qui s’inquiète et qui va rembourser ? En Suisse les organisations de consommateurs s’en foutent complètement, évidemment, tellement ils sont incompétents parce que gauchisants, pro-européens, et que c’est leur seul salut à eux, d’entrer dans l’Europe nazie-bolchévique, mais pas pour nous… qui ne sommes pas tous des crétins.

  2. Posté par aldo le

    Sans les magouilles de Swisscom dont un des administrateurs le cumulard Loosli est encore à la tête de coop donc Coop Mobile on aurait encore l’IP variable dans toute la Suisse. Mais ces gros malins qui ont imposé la fibre sous prétexte que la téléphonie serait meilleure alors qu’elle était parfaite etc.. ce qui est devenu en réalité une téléphonie de m… de pays sous-développé, avec des échos, des distorsions qui gênent les gens durs d’oreille, une possibilité de ne plus avoir de téléphone en cas de panne d’électricité énergie que l’on doit payer maintenant en plus pour leurs modems, alors qu’avant ils étaient responsables de l’alimentation des lignes téléphonique. Et cette charge + ces inconvénients sans baisse de prix, sinon avec des combines associées. Tout ceci pour mettre la fibre partout et à l’évidence avoir un argument massue pour avoir voulu imposer le paiement de Billag TV à tous… même si on déteste ces médias à la botte et qu’on n’en consomme pas. On comprend que la Leuthard qui a participé à indirectement à ces opération ait été récompensée par un poste d’administrateur chez Coop et sa succursale Bell. Une belle symétrie professionnelle inverse qu’avec Otto Stich ancien du C.F. et ancien de la Coop qui a lui aussi quitté le Conseil Fédéral en profitant de la chute du dollars pour imposer des nouveaux centimes de taxes sur l’essence. Hausse de 25cts pour lui et 8ct pour Madame Leutax sauf erreur, celle-là même qui voulait déjà imposer des la vignette temporaire à 100.-, les chiffres sont très difficile à trouver mais ici on les mentionne. doc.rero.ch/record/111738/files/1992-09-01.pdf Or la hausse de 25 cts a été imposée soit-disant durant 5 ans pour compenser une déficit de 3,8 milliards de la Confédération. Et maintenant qu’on a excédent de 2,9 milliards, qui est-ce qui a annoncé un baisse de l’essence ? Personne! Berset & Cie ont préféré verser les milliards de cohésion au profit de l’Europe etc.. Donc ces taxes complexes et variables et ces impôts bidon sont là uniquement pour nous faciliter les démarches visant à nous imposer l’entrée dans l’Europe par la tangente. ET C’EST LA TVA A 27% QUI FINIRA PAR NOUS SCALPER DÉFINITIVEMENT EN RÉALITÉ POUR PAYER LES FRAIS DE L’IMMIGRATION DE MASSE DONT LA CROISSANCE BAISSE JUSTE AVANT LE VOTATIONS. C’est toute la stratégie fédérale depuis des dizaines d’années. ET C’EST A CAUSE DE CES ATTITUDES DE COMPLOTEURS SOURNOIS QU’IL FAUT REFUSER SCHENGEN ET LA LOI SUR LES ARMES TOUT COMME LES VOTATIONS PAR INTERNET.

  3. Posté par Modulo-n le

    Le principe de la démocratie est que chaque citoyen peut participer au contrôle du dépouillement des bulletins de vote. Les tricheries sont possibles (surtout avec le vote par correspondance) mais pas du tout à l’échelle du e-voting. L’article ci-dessus laisse penser que Soros doit être un ardent promoteur du e-voting. En tant qu’ancien prof. d’algorithmique et programmation en HES, j’affirme depuis toujours, et aujourd’hui plus que jamais, que le e-voting est une folie.

  4. Posté par farjon thierry le

    en 1995 pas exemple Référendum pour l’entrée dans l’UE: Si l’e-voting aurait été appliqué, on serai dans l’UE et on coulerai comme le Titanic… Suffit de voir Chypre, la Grèce, la France, l’Italie, et l’embrouille du Brexit… Une fois qu’on y est on y reste, Même par la force.
    Immigration de masse, délocalisations, privatisation, disparition du service public, « optimisation » fiscale… NON AU E-VOTING, GARDONS NOS PETITS PAPIERS!

  5. Posté par Antoine le

    Le e-voting voulu par le PS ne va servir que pour nous MANIPULER !
    Ce serait un jeu d’enfants (quand même au courant des Firewall et autres Back Door) pour faire basculer un résultat 50.1% à 49.9% !!
    La manipulation, l’achat de voix, la modification des identifiants, le transfert tardif hors délais, etc …) sont des moyens comme les autres de corrompre les résultats des votations.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.