Danemark: qu’en est-il de l’égalité des sexes chez les migrants?

Communiqué de presse officiel au sujet d’une enquête mandatée par le Département danois de l’Egalité. Traduction: Les Observateurs.

Ça cloche en matière d’égalité chez une minorité de minorités ethniques

25.02.2019

L’égalité des sexes est une valeur fondamentale de la société danoise et une valeur que la majorité des hommes et des femmes de minorités ethniques ont adoptée. C’est ce que montre une vaste étude récente de Als Research. Mais l’étude montre également qu’il existe une minorité, en particulier chez les hommes appartenant à une minorité ethnique, où les attitudes indiquent que les femmes et les hommes ne sont pas considérés comme égaux.

Dans quelle mesure êtes-vous d’accord ou non avec le fait que les femmes devraient avoir le même droit de divorcer que les hommes? Ou que l’homme devrait avoir le dernier mot en ce qui concerne les décisions à la maison? Ces questions et bien d’autres ont été posées par Als Research à  plusieurs milliers de Danois, et les réponses ont été mises en relation. Le résultat montre que, dans l’ensemble, l’égalité des sexes est une valeur que la plupart des hommes et des femmes de minorités ethniques ont adoptée.

Mais quand 5 à 7% des hommes et des femmes appartenant à une minorité ethnique répondent «plutôt pas d’accord» ou «pas du tout d’accord» à la question susmentionnée sur le droit des femmes au divorce, l’étude montre également qu’il existe des minorités où les femmes et les hommes n’ont pas les mêmes droits et ne sont pas considérés comme égaux.

«Dans l’ensemble, l’étude montre que les valeurs d’égalité des Danois ont été adoptées par la majorité des hommes et des femmes des minorités ethniques. C’est positif. Mais il existe des minorités où les femmes et les hommes ne sont pas considérés comme égaux. Où l’attitude est que l’éducation des enfants incombe aux femmes et que les hommes ont le dernier mot. Où il n’est pas légitime d’avoir des amis du sexe opposé et où il est acceptable pour un homme de défendre son honneur avec violence si nécessaire. Et où les femmes ne devraient pas avoir le même droit de divorcer que les hommes », a déclaré la ministre de l’Egalité des sexes, Eva Kjer Hansen.

Normes sexuelles

Au-delà des rôles de genre, l’étude établit également une distinction claire entre les hommes et les femmes d’ethnie minoritaire et les hommes et les femmes d’ethnie majoritaire. Ainsi, 14 à 17% des femmes et des hommes d’ethnies minoritaires sont «tout à fait d’accord» ou «plutôt d’accord» sur le fait que les femmes qui portent une tenue vestimentaire provocante sont elles-mêmes responsables si elles sont agressées sexuellement. Ce chiffre est de 5% pour les hommes et les femmes d’ethnie majoritaire.

De même, dans les ethnies minoritaires, près du quart des hommes et 12% des femmes d’ethnies minoritaires ne pensent pas que l’homosexualité doive être acceptée dans la société. La situation générale fait réagir le ministre de l’égalité:

«J’ai invité une réunion de dialogue avec un large cercle de débatteurs, de professionnels, d’experts et de politiciens. Il est nécessaire de discuter de la manière dont les hommes des minorités ethniques peuvent être particulièrement impliqués dans la promotion de l’égalité des sexes et comment créer un débat constructif sur les valeurs danoises et l’égalité dans les environnements des minorités ethniques, où les attitudes et les valeurs constituent un obstacle à la liberté et à l’égalité de l’individu», a déclaré Eva Kjer Hansen, ministre chargée de l’égalité des genres.

Les chiffres

[Note. Le traducteur a adopté les abréviations suivantes:  MIN = «appartenant à une minorité ethnique» (certains diraient «migrant»); MAJ = «appartenant à la majorité ethnique» (certains diraient «Danois de souche»); d’accord = «‘tout à fait d’accord’ ou ‘plutôt d’accord’»; en désaccord = «‘pas du tout d’accord’ ou ‘plutôt pas d’accord’». ]

  • 7% des hommes MIN sont en désaccord avec le fait que les femmes devraient avoir le même droit de divorcer que les hommes, de même que 5% des femmes MIN, 2% des hommes MAJ et 1% des femmes MAJ.
  • 20% des hommes MIN sont d’accord pour que le mari ait le dernier mot en ce qui concerne les décisions à la maison, de même que 12% des femmes MIN, 5% des hommes MAJ et 0% des femmes MAJ.
  • 26% des hommes MIN sont d’accord pour dire que c’est surtout à l’homme qu’incombe la gestion de l’économie de la famille, de même que 22% des femmes MIN, 8% des hommes MAJ et 4% des femmes MAJ.
  • 24% des hommes MIN sont d’accord pour dire que c’est surtout à la femme qu’incombe l’éducation des enfants, de même que 21% des femmes MIN, 5% des hommes MAJ et 2% des femmes MAJ.
  • 20% et 15% des hommes et des femmes MIN répondent non à la question d’autoriser leur partenaire ou leur conjoint à avoir des amis du sexe opposé hors de de la famille; ces chiffres sont respectivement de 2% et 5% pour les hommes et les femmes MAJ.
  • 17% et 14% des hommes et des femmes MIN sont d’accord sur le fait que les femmes qui portent une tenue vestimentaire provocante sont elles- mêmes responsables si elles subissent une agression sexuelle. C’est aussi le cas de 5% des hommes et des femmes MAJ.
  • 22% des hommes MIN ne pensent pas que l’homosexualité doive être acceptée dans la société, de même que 12% des femmes MIN, 3% des hommes MAJ et 1% des femmes MAJ.
  • 32% des hommes MIN et 19% des femmes MIN sont d’accord pour dire que les hommes ont généralement trop peu de pouvoir dans la société danoise. Ce chiffre est de 8% chez les hommes MAJ et 4% chez les femmes MAJ.

[N.d.t. : Ce n’est qu’une petite partie des questions.]

L’étude a été réalisée par Als Research pour le Département de l’égalité des sexes sur la base d’un questionnaire auquel ont répondu 4 423 hommes et femmes âgés de 18 à 64 ans.

Source; Det halter med ligestillingen hos et mindretal af etniske minoriteter

Traduction Cenator pour LesObservateurs.ch

Rapport d’enquête complet par Als Research (230 p. en danois)

Version light du rapport (environ 30 p. en danois)

 

2 commentaires

  1. Posté par A. R. le

    Merci pour la traduction. Mais quel est donc cette ethnie minoritaire ?

  2. Posté par Antoine le

     »Mais il existe des minorités où les femmes et les hommes ne sont pas considérés comme égaux »
    Est-ce que le dénominateur commun de ces ethnies minoritaires ne serait pas l’appartenance à la secte mortifère ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.