Des politiciens tchèques veulent interdire complètement l’islam car il « colonise la société »

Les dirigeants de la République tchèque ont déjà condamné l’islam en termes énergiques par le passé. Maintenant, des membres du Parlement tchèque discutent de l’interdiction totale de la religion.

Si quelqu’un appelle au meurtre d’infidèles et de Juifs, alors ce n’est pas une religion de paix, dit le député Jiri Kobza.

Lui et son parti, « Liberté et démocratie directe », qui est l’un des plus importants au Parlement, estiment que l’islam n’est pas une simple religion mais aussi une idéologie violente qui devrait être interdite.

Nous avons proposé que toutes les idéologies qui encouragent la haine et la violence soient interdites. L’une d’elles est l’islam. D’autres sont le fascisme et le nazisme, dit-il.

Il souligne que les musulmans ne veulent pas s’intégrer et ne s’intégreront pas dans les sociétés non musulmanes. Ce n’est pas de la migration, c’est de la colonisation.

La méfiance à l’égard de l’islam est très forte dans l’ensemble du spectre politique en République tchèque, où seulement 0,5 % de la population est musulmane.

Nous ne voulons pas qu’il y ait davantagede musulmans en République tchèque, a déclaré l’année dernière dans une interview le Premier ministre social-démocrate de l’époque, Bohuslav Sobotka.

Même le président tchèque Milos Zeman, qui est également social-démocrate, a fermement condamné la religion du Moyen-Orient.

Entre autres choses, il a dit que l’islam n’a tout simplement pas sa place en Europe.

A propos du chaos de l’asile en 2015, Zeman a affirmé lors d’une manifestation islamo-critique que les migrants musulmans qui arrivaient alors en Europe venaient d’une « culture d’assassins et de haine religieuse ».

Source : Voice of Europe

Traduction Cenator pour LesObservateurs.ch

30 commentaires

  1. Posté par chol le

    En réponse à camus Elyane clémentine : amalgame: pays composé de traîtres, lâches et faibles, moi,je ne suis pas un cireur de pompe de cette infame secte (et non une religion)
    bravo au représentant tchèque tous les pays d’Europe devrait suivre son exemple

  2. Posté par Pierre DOYEN le

    Un demi pourcent de la population tchèque est de confession mahométane. En France les mahométans représentent huit pourcent de la population.

    Des politiciens tchèques ont compris, ce qu’est au juste le mahométisme : une idéologie à vocation criminelle ! En pays gaulois, nous pensons que l’islam, le mahométisme, est une variante exotique du christianisme, que les mahométans sont animés comme de bons chrétiens par l’esprit de l’amour du prochain, que seule une minorité de dévoyés, qu’il faut combattre, affublée du titre d’islamiste politique, entend subvertir l’ordre social par tous les moyens.

    Pas d’amalgame, en chœur glapissent nos politiciens félons. Huit pourcent de l’électorat peuvent être fort utiles pour accéder au pouvoir comme pour s’y maintenir. Et toute critique du mahométisme vous expose à devoir être poursuivi pour délit d’incitation à la haine raciale. Il n’existe pas l’islam modéré, aimable d’un côté et l’islam politique, haïssable de l’autre. L’islam modéré paisible est l’islam au repos. Il s’agit de la même idéologie raciste et colonialiste. Pourquoi raciste ? Parce que des sourates du Coran font un devoir exprès du croyant à mépriser les mécréants qualifiés de bétail comme de tuer ledit bétail là où on le trouve. L’accomplissement du devoir de massacre des mécréants, est l’acte le plus méritoire qui soit pour un croyant. Il n’y en a pas d’autre comme précisé en un hadith. Il ne faut pas prendre d’amis parmi les chrétiens ou les juifs, sauf s’ils ont le pouvoir sur vous ajoute le verset. Auquel cas il est recommandé d’être aimable avec le mécréant, tout en le maudissant en son cœur. A ce sujet Ibn Kathir, dira nous sourions à des gens bien que nos cœurs les maudissent.

    L’idéologie mahométane fait de tout adepte un terroriste potentiel. Si ce n’est lui qui accomplira l’acte, au moins l’un quelconque de ses descendants le fera-t-il en ses lieu et place, selon la conjoncture du moment.

    Nous n’avons pas à légiférer de nouveau pour interdire le mahométisme. Il suffit d’appliquer les lois existantes qui conduiraient de fait à pareille interdiction . Un curé, un pasteur ou un rabbin disant en chaire qu’il faut exterminer les mécréants, par exemple, se verraient sans barguigner poursuivis pour incitation à la commission de crimes contre l’humanité, ou pour apologie de ces mêmes forfaits. L’imam, quant à lui, peut tranquille comme Baptiste, persévérer dans sa tâche sordide et continuer en père pénard sa carrière.

    S’il n’existe formellement aucune loi interdisant le nazisme, cependant quiconque distribuerait de la littérature recommandant l’extermination de telle ethnie, serait traduit illico en correctionnel du chef d’incitation à commettre des crimes contre l’humanité. En appliquant strictement la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de presse, le Coran peut-être interdit de mise en vente, sans une préface y annexée informant le lecteur au sujet du caractère criminel de certaines sourates du Saint Livre. Mais comme vous le savez, il n’en rien.

  3. Posté par Micipsa le

    Bravo à la République tchèque. L’islam est une idéologie morbide. Son objectif c’est conquérir & dominer le monde. Malheurs aux pays & peuples qui le tolèrent au nom de la liberté & les droits de l’homme.

  4. Posté par Jean-Francois Morf le

    https://www.youtube.com/watch?v=FEptGbG-OX8
    Les mahométans ont déjà volé 55 pays, et ils sont en passe de voler l’Angleterre, la France, l’Allemagne, la Suède, etc

  5. Posté par Bernard Le Floch le

    La guerre, d’abord civile, puis extensible, embrase l’Europe dont les dirigeants sont pétrifiés, laissant l’Islam accroître sa conquête.
    Bernard, le 10/02/2020

  6. Posté par Sertorius le

    Posté par Alim amadoualim7@gmail.com le 22 octobre 2019 à 19h47
    ‘Le vieux démon en occident est de retour.’

    Les Juifs d’Europe n’imposaient pas leur lois religieuses, ne prêchaient pas la haine, et ne terrorisaient pas l’Europe avec des actes barbares au nom de Dieu.

  7. Posté par kandel le

    L’ISLAM EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ !

  8. Posté par Alim amadoualim7@gmail.com le

    Au début des années 30 ie judaïsme avait été déclaré incompatible avec la République en Allemagne. Les juifs bannis nous connaissons la suite. Le vieux démon en occident est de retour. Amadou Alim

  9. Posté par ArthurMac le

    Ce qui est possible en République Tchèque devrait être possible en France tout particulièrement. Il s’agit d’une volonté politique. Mais quand bien même aurions nous l’homme de la situation, resterait la mise en application avec une communauté musulmane représentant environ 16% de la population ! Pas besoin d’être un grand clerc pour savoir comment cela va finir !

  10. Posté par RENSON christian le

    L’islam est le cancer de l’humanité !

  11. Posté par penn le

    j ai bien peur que les français restent encore les bras balants lors des prochaines elections a voir

  12. Posté par Love le

    Mort à cette idéologie sectere du pédophile Mahomet.

  13. Posté par Gaston Pelletier Dufour le

    Un dirigeant SAINS D’ESPRIT d’un pays ne tolere pas l’Islam. C’ est une SECTE diabolique.L’ INSTRUMENT de SATAN.

  14. Posté par Marco poulin le

    Voila un bon exemple de lucidité que justin trudeau n as pas je ne l appel pas premier ministre car il agie comme un mouton

  15. Posté par Jim-alain Droz-dit-Busset le

    Ce que devraient appliquer depuis longtemps tous les gouvernements occidentaux !

  16. Posté par Légionnaire le

    Tout à fait d’accord. Islam c’est un régime proche du fascisme qui se fait passer pour la relation mais n’apporte rien pour la société à part de la haine. A bannir de notre société pour meilleur avenir.

  17. Posté par camus elyane clementine le

    Ayant lu en diagonale (mais tout à fait bien saisi l’uniformité des messages), je ne peux dire qu’une chose… QUELLE INCULTURE, QUEL AMALGAME DE TOUT ET DE RIEN…
    BREF…QUELLE HORREUR !!!!!

  18. Posté par Maximus le

    Il ne sont pas suicidaire et pas con les Tchèque
    mais un jour viendra où nous n’aurons plus que cette solution pour sauver nos vies

  19. Posté par stéphane le

    je pense comme les autres BAN ISLAM !!!

  20. Posté par Astraelia le

    L’Islam a déja déclaré la guerre absolue à l’Occident, mille et mille fois… Il est plus que grand temps que l’Occident déclare la guerre absolue à l’Islam, une fois… Une fois pour toute, et qu’on expulse jusqu’au dernier islamiste envahisseur d’ennemigration de guerre

  21. Posté par sol-fin le

    l islam n est pas une religion mais un secte criminelle donc il est plus temps de s en défaire totalement je propose de détruire les lieux de cultes et d inverser les choses les traquer sans relâche (Allah méthode de Lénine et Staline) pourtant je suis loin d être mélanchiste.

  22. Posté par Perrier Dominique le

    Si seulement en France cette clairvoyance des hommes politiques avait pu apparaître avant que nous n’en soyons là où nous en sommes.,complètement noyautés et même remplacés dans les grandes villes.

  23. Posté par Yes-comment le

    Les maîtres de musique viennoise, qui suggèrent de faire valser l’islam, ont l’oreille suffisamment éduquée pour tenir une place d’honneur dans le circuit européen des concerts de protestations.. qui ne veulent devenir des concerts de lamentations.
    Les valses, d’où qu’elles proviennent, s’étant toujours heurtées aux chefs religieux, il semble qu’il soit grand temps et raisonnable, de les placer en situation de ne plus savoir sur quel pied danser.

  24. Posté par JeanDa le

    L’islam n’est pas une religion, c’est le NÉANT, la négation de toute chose, de toute vie, de toute pensée.

  25. Posté par SM le

    Si seulement la Suisse pouvait s’en inspirer…Il nous faudrait un Jiri Kobza !!

  26. Posté par Socrate@LasVegas le

    C’est exactement ça!

  27. Posté par Dominique Schwander le

    Ces politiciens tchèques ont raison sauf quand ils disent que l’islam est une religion. Le mot islam signifie littéralement soumission, donc dépendance; le terme islam vient du verbe arabe aslama (soumettre ou se rendre). L’islam est-il une idéologie suprémaciste, totalitaire, sectaire, fanatique, politique, guerrière et fasciste déguisée en religion? L’islam est-il « la loi des Maures » comme les contemporains chrétiens de saint Thomas d’Aquin le dénommait avec raison? L’islam correspond-il à notre conception européenne de la notion de religion ou est-il juste un ersatz de religion comme le fut le nazisme et autres idéologies politiques? Qu’est le mieux, une fausse religion comme cet ersatz de religion qu’est l’islam ou point de religion du tout et une culture helleno-romano-judéo-chrétienne?
    Evidemment, depuis la nuit des temps, chaque religion dans le monde et chaque religieux, voir chaque secte et idéologie, ont leur propre appréciation de ce qu’il leur convient d’appeler religion. L’Europe judéo-chrétienne et greco-romaine, depuis Cicéron qui fut assassiné en 43 avant J-C soit VII siècles avant les balbutiements de l’islam de Mahomet, a la sienne. Dans nos langues européennes, où le terme religion est issu du terme latin religio, la religion est envisagée comme ce qui concerne la relation entre l’humanité et dieu. L’islam, tout comme le judaïsme qui l’a précédé de longtemps, n’a pas de terme précis pour traduire le mot religion telle que nous la comprenons en Occident; le terme arabe dîn ne signifie pas religion mais loi. Pour le judaïsme du passé puis pour l’islam son réchauffé, il s’agit d’une doctrine qu’invente l’Etat pour en faire son affaire, puis cette doctrine s’intrique dans l’Etat et s’unit à l’Etat au point d’en devenir indistinct. Alors que pour nous, loi et religion sont deux objets totalement différents. Dans le coran, le terme arabe dîn désigne la nature de l’islam comme un système idéologique légalisé tout à la fois politique, militaire, économique, social, juridique, sociétaire, soit un mode de vie caractérisé par la soumission complète de l’individu à une divinité (allah), à son messager (Mahomet) mais surtout à la loi coranique en particulier à la charia et aux hadiths, si ce n’est à un calife le dit lieutenant de allah.
    De plus tout particulièrement Khomeini a martelé que l’islam est politique:
    «SI L’ISLAM N’EST PAS POLITIQUE; IL N’EST RIEN » a-t-il dit.

  28. Posté par Marcassin le

    Si un quelconque groupement appelait quelqu’un au meurtre d’infidèles et de Juifs il serait immédiatement interdit et dissout, ses responsables jetés en prison.
    Sauf l’islam.
    Cherchez l’erreur.

  29. Posté par Nicolas le

    Enfin un dirigeant lucide et courageux!

  30. Posté par Léo C le

    J’avais adoré Prague, ville magnifique. Ils vont vraiment me donner envie d’aller durer chez eux.

    Le plus fou est que la proportion de muzz en République Tchèque est d’environ 0.12 %; ça laisse rêveur. Pas fous.

    Quoi qu’il en soit, entre le pacte félon et leur décision, ils ont choisi.
    Voilà ce que j’appelle un état souverain. Nous sommes des serpillières à côté d’eux.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.