Racisme, etc. Le gouvernement socialiste de Merkel veut rééduquer les parents dès le jardin d’enfants

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

Le gouvernement socialiste de Merkel veut rééduquer les parents dès le jardin d'enfants

 

Le ministère allemand de la famille, dirigé par une socialiste, Franziska Giffey, veut que les jardins d’enfants contrôlent les opinions politiques des parents.  Une brochure leur explique maintenant comment reconnaître des idées racistes et xénophobes dans la tête des enfants et comment les combattre. S’ils découvrent que leurs parents manifestent des opinions « populistes » et se permettent d'exercer leur autorité parentale tout en refusant la théorie du genre, ceux-ci doivent être cités pour une entrevue personnelle, afin de leur démontrer qu’une éducation traditionnelle inhibe les possibilités de développement des enfants. On en revient donc aux méthodes appliquées par les socialistes nationaux de Hitler et le parti socialiste unifié de Honecker, le maître à penser de Madame Merkel. Cela va trop loin, explique Gunnar Schupelius du journal BZ.

 

https://www.bz-berlin.de/berlin/kolumne/sollen-kindergaerten-die-politische-gesinnung-der-eltern-ueberpruefen

 

Traduction (Claude Haenggli) : Madame Giffey salue particulièrement les conseils pratiques et les aides offertes par la brochure. Par exemple, il y est expliqué comment on reconnaît des « enfants de populistes ». Voici comment : « Les petites filles ont des robes et des tresses, leurs parents leur font faire des travaux ménagers et de la couture, les garçonnets sont encouragés à faire des efforts physiques. » Ce n’est pourtant pas du domaine de l’État et des jardins d’enfants de contrôler le mode de vie des parents et de le corriger. Si l’on commence à permettre à l’État de s'attribuer de cette façon la mainmise sur la sphère privée de la famille, on a alors franchi une limite de principe. Il arrivera alors rapidement de nouveau ce qui s’est passé dans les dictatures allemandes. En République démocratique allemande et dans l’État National-Socialiste, les enfants étaient soumis à ce contrôle d’opinion et même utilisés comme espions contre leurs parents.

 

Claude Haenggli, 27.11.2018

 

7 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Bussy le 27 novembre 2018 à 15h35, plus encore soumises aux viols des pakistanais comme chez les Anglais, ou directement à des pédophiles comme Cohn-Bendit.
    https://lesobservateurs.ch/2018/09/16/une-anglaise-blanche-emprisonnee-par-un-gang-de-violeurs-musulmans-depuis-12-ans-et-contrainte-a-8-avortements/
    https://www.youtube.com/watch?v=C5NX7gUJODM

    QUE LES GILETS JAUNES, DANS TOUTE L’EUROPE RENVERSENT MAI 68 POUR RÉTABLIR L’AUTHENTIQUE DÉMOCRATIE ET NOUS LIBERER DES TAXES ET DES IMPÔTS INSUPPORTABLES ETABLIS JUSTE POUR PAYER LA GUILLOTINE DE LA FIN DE LA RACE BLANCHE !!!!.

  2. Posté par combattant le

    C’est à elle,que l’on devrait refaire son éducation,à coup de ceinturon et de trique sur les fesses,n’en déplaise aux éducateurs sans corrections physiques ou verbale.On s’apperçoit à travers cette Dame tyrannique ce que cela donne et apporte au final.Les corrections elle n’a pas dû les connaître cette sinistre créature.Nous n’allons pas pleurer sur sa fin de vie !

  3. Posté par pépé le moko le

    Il ne faudrait autoriser les femmes a faire de la politique uniquement si elles sont de droite dure, patriotes.
    Les femmes gauchistes, féministes sont une catastrophe pour les pays occidentaux.

  4. Posté par wynand le

    Merdekel n’est qu’une pourriture communiste à détruire au plus vite.

  5. Posté par zelectron le

    les régimes communistes ont employés pendant des décennies ces méthodes de dénonciation des parents par leurs enfants, Merkel est-elle une « survivante « stalinienne » ?

  6. Posté par Antoine le

    Mme Merkle la bolchévik aux manettes :
     »En République démocratique allemande et dans l’État National-Socialiste, les enfants étaient soumis à ce contrôle d’opinion et même utilisés comme espions contre leurs parents ».
    – théorie du genre : idiotie sortie tout droit d’un cerveau malade !
    – opinions « populistes » ou Patriotisme : si cela ne plait pas au gouvernement actuel, il faut qu’il démissionne !

  7. Posté par Bussy le

    Et je parie que cette Madame Givrée n’a rien contre les petites filles qui portent le voile islamique et le fait que certains garçons ne serrent pas la main de leur enseignante, entre autres choses….
    Et si les parents d’une petite fille qui porte des tresses refusent l’entrevue, quelle est l’étape suivante ?
    Le week-end ou camp de rééducation ?
    La petite fille est tondue ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.