Marché de Noël à Berlin en 2018

Il y a deux ans, au volant d’un camion, l’islamiste Anis Amri tuait douze personnes dans un marché de Noël à Berlin.

Comme l'an dernier, le marché se tient cette année sous haute sécurité. Les barrières, leur montage et leur démontage coûtent à l’Allemagne 2,5 millions d’euros. Les poteaux métalliques et les plots en béton pourront être réutilisés.

Source : Weihnachtsmarkt wird abgeriegelt - Berlin errichtet "einzigartigen" Terrorschutz

Résumé Cenator pour LesObservateurs.ch

Rappels :

19.12.2016 Berlin : un camion fonce sur un marché de Noël, au moins neuf morts

23.12.2017 Un an après l’attentat terroriste de Berlin, les marchés de Noël allemands se caractérisent par une sécurité renforcée

01.08.2018 Attentat de Berlin (13 morts, 70 blessés) : le gouvernement aurait bloqué un mandat d’arrêt contre le terroriste

4 commentaires

  1. Posté par miranda le

    MARCHE DE NOEL que des élus FRANCAIS obligent à appeler MARCHE D’HIVER (comme si c’était un marché de légumes , de camemberts ou autres choses). ET pourquoi pas appeler le RAMADAN « le mois du rien à se mettre sous la dent »?

    En Hollande, c’est le « petit compagnon de route « zwarte Piet de SINTER KLAAS (saint Nicolas) qui n’a plus le droit d’être noir, parce que ça rappelle l’esclavagisme ou le racisme – « les marchands de cirage noir vont faire faillite »)

    Au secours Pierre, nos élus se prostituent de plus en plus et en sont heureux. (pour Pierre CASSEN)

  2. Posté par Taiga le

    Pauvre Europe
    « Les barrières, leur montage et leur démontage coûtent à l’Allemagne 2,5 millions d’euros »
    2.5 millions d’euros qui seront ponctionnés sur les impôts et donc payés par les contribuables allemands qui n’en peuvent mais… et c’est seulement le coût du matériel (+ le montage 2018) auquel il faut ajouter l’infrastructure logistique PLUS la main d’œuvre pour assurer la sécurité donc des sommes pharaoniques. Et là il n’est question QUE de Berlin et QUE de l’Allemagne !!!
    Toute l’Europe est maintenant concernée par la violence omniprésente tout au long de l’année qui gangrène la vie quotidienne, nous coûte un argent fou (on pourrait même dire « un pognon de dingue ») à nous citoyens et rend la participation à chaque manifestation ou événement presque téméraire, en exagérant un peu… ou beaucoup, style roulette russe !
    Un début de solution comme un coup de balai Jamy ? C’est pas si sorcière !

  3. Posté par Anna le

    L’enrichissement promis se transforme en gouffre financier….

  4. Posté par Yolande C.H. le

    Certain que les no-border doivent suffoquer de rage de voir se construire ces nouvelles barrières !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.