La macrocrature traque la liberté d’expression

post_thumb_default

 

«La macrocrature traque la liberté d'expression»

La macrocrature, ce monde clos érigé autour du chef de l’Etat, vient de faire un pas supplémentaire dans la mise sous surveillance des opinions non officielles. Dans la nuit de mardi à mercredi, les députés ont voté en nouvelle lecture...

Liberté d'expression par Ivan Rioufol

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Diablotin le

    Plusieurs indicateurs, dont l’affaire Benalla laissent à penser que les heures de Macron sont comptées, ce bouffon commence à être contre productif pour ses maîtres, même Attali le critique ouvertement… Nous assistons actuellement à la renaissance discrète de Sarkozy et à un rapprochement entre ce qui reste du PS et le Mélenchon. Tout semble indiquer que la mafia qui dirige la France va nous remettre en place un système tri-partis, en réalité bi-partis avec comme chefs de file: Mélenchon, Sarkozy et Marine Le Pen. La bonne vieille recette qui a fonctionné durant des décennies et il y a fort à parier que les français se laissent à nouveau gruger par la manoeuvre, Marine Le Pen dont le parti est fortement affaibli se retrouvera au mieux au second tour et l’une des de marionnettes de l’oligarchie dirigeante invitera ses électeurs à voter pour l’autre marionnette! Macron finira-t-il son mandat? Pas certain.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.