48% des Suisses opposés à un accord-cadre avec l’UE

Près de la moitié des Suisses sont contre la conclusion d'un accord institutionnel avec l'Union européenne, selon un sondage de Tamedia.

Selon un sondage de Tamedia, 48% des Suisses sont contre la conclusion d'un accord institutionnel avec l'Union européenne et 43% soutiennent la démarche. Le mécontentement envers le Conseil fédéral et le Parlement est en hausse.

Le scepticisme face à la politique européenne du gouvernement gagne du terrain: si 52% des personnes interrogées pensent toujours qu'il faut maintenir l'accord de libre circulation avec l'UE, 44% se disent en revanche prêtes à rompre les ponts, soit 4% de plus qu'il y a trois mois.

[...]

La plus grande préoccupation des Suisses reste la hausse continuelle des coûts de la santé, citée par 66% des sondés; 57% se soucient de leur rente à la retraite. Troisième thème cité, la migration, suivie en 4e position des relations avec l'UE. Les personnes interrogées pouvaient choisir entre 19 «problèmes».

Stabilité

A treize mois des prochaines élections fédérales, le paysage politique suisse est stable. Si le scrutin s'était tenu le week-end dernier, l'UDC obtiendrait 29,7% des voix (+0,3), le PS 17,9% (-0,9), le PLR 17% (+0,6), le PDC 9,9% (-1,6), les Verts restent à 7,1%, les Vert'libéraux se situent à 5,7% (+1,1) et le PBD à 4% (-0,1).

Le sondage a été effectué les 24 et 25 septembre en ligne dans les trois régions linguistiques auprès de 19'412 personnes. La marge d'erreur est de 1,3%. (ats/nxp)

article complet:

2 commentaires

  1. Posté par Antoine le

     »Le mécontentement envers le Conseil fédéral et le Parlement est en hausse ».
    Et le mécontentement du peuple va être sanctionné dans les urnes à la prochaine élection !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.