Allemagne : Une adolescente de 15 ans aurait été abusée par plusieurs réfugiés dans un centre d’hébergement.

Plusieurs résidents d'un centre pour réfugiés auraient agressé sexuellement une élève de 15 ans. Deux suspects sont déjà en détention.

Les résidents du centre d'asile ont-ils commis un abus sexuel sur une adolescente droguée? L'enquête criminelle suit actuellement cette piste.

Elle fait l'objet d'une enquête pour des allégations de viol dans le foyer d'accueil de Proviantbachstraße. Selon l'enquête, une fille âgée de 15 ans a été abusée par plusieurs résidents. Deux suspects sont en détention depuis plusieurs semaines.

L’élève de 15 ans d’Augsbourg avait rencontré un Afghan âgé de 17 ans. Ils se sont donné rendez-vous le 2 juillet et se sont rendus dans une chambre située dans l’hébergement de la rue Proviantbachstraße à Augsbourg.

Après la consommation d'un joint de haschisch, l'adolescente de 15 ans est tombée dans un trou noir et a tout oublié, selon les conclusions des enquêteurs.

La jeune fille a été retrouvée après l'acte présumé, en état de détresse, à Lechhausen par des passants. La jeune fille a été conduite à l'hôpital pour enfants. Outre le soupçon de consommation de drogue, le soupçon d'abus sexuel a été confirmé ont déclaré la police et le procureur.

On ne sait pas combien de suspects auraient été impliqués.

Augsburger-allgemeine.de

Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

 

Rappels :

Allemagne : La télévision ZDF incite les jeunes filles et les enfants allemands à passer du temps avec les migrants. (Vidéo)

Allemagne. Chemnitz : L’un des agresseurs était un migrant délinquant qui aurait dû être expulsé depuis longtemps.

Allemagne. Francfort : Une bande de 15 à 20 réfugiés syriens attaquent les clients d’un bar aux cris de « Allahou akbar »

Allemagne. Chemnitz : le parti d’Angela Merkel et la gauche soutiennent les antifas face aux patriotes allemands.

Allemagne : un Afghan de 10 ans a violé un camarade de classe lors d’une sortie scolaire, un Irakien et un Afghan âgés de 11 ans ont tenu la victime durant le viol

Un Allemand raconte le meurtre de son fils par un Syrien : des antifas et des migrants le traitent de « nazi »

Allemagne. Saxe-Anhalt : nouveau meurtre d’un Allemand par des Afghans

 

3 commentaires

  1. Posté par SD-Vintage le

    Triste à dire, mais la jeune fille a visiblement une grande responsabilité. Il ne faut pas croire les médias de gauche.

  2. Posté par Lautaro Cortez le

    Ça ne serait pas la fameuse Jara?? Celle qui passe du temps avec les migrants? Qui passe à la tv?? Mais que font les parents ? Qui va expliquer aux jeunes filles que les muzz doivent rester et ce marier avec des muzz…il ne faut pas mélanger…et surtout qu’ils restent entre eux là bas.

  3. Posté par Louis le

    2 choses :
    la démission des parents
    l’endoctrinement forcené des populations qui dit que tout le monde il est beau, tout le monde…
    Voilà ce qu’est l’univers de Mammon.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.