Hakim El Karoui : « Il n’y a pas de dynamique de conversion à l’islam en Europe »

24 heures et Tribune de Genève, lundi 10.9.2018

« Il n’y a pas de dynamique de conversion à l’islam en Europe »

Par Alain Rebetez, Paris

Pour combattre l’islamisme, il faut mobiliser les musulmans intégrés, constate un rapport de l’Institut Montaigne.

Si vous tapez El Kaouri dans un moteur de recherche, vous tomberez sur sa mère, Nicole, une spécialiste de renommée mondiale des mathématiques financières qui enseignait à Polytechnique. Hakim, lui, est plus connu dans les cercles d’influence politique français. Quarante-cinq ans, l’élégance raffinée d’un Parisien bien né, il a conseillé Jean-Pierre Raffarin quand il était premier ministre, puis travaillé à la Banque Rothschild. Désormais «senior fellow» du très influent think tank de l’Institut Montaigne, il est réputé avoir l’oreille d’Emmanuel Macron sur les questions touchant à l’islam et la laïcité.

Ndlr : Nous voilà rassurés, Macron est entouré d’une armée de spécialistes pour remédier aux problèmes que l’islam engendre en France. Ecoutons d’un peu plus près ce que murmure ce musulman érudit à l’oreille de Macron !

C’est dire combien le rapport qu’il publie aujourd’hui, «La fabrique de l’islamisme», est attendu. Six collaborateurs à temps plein pendant six mois, 200 livres référence, 275 fatwas analysées, plus de 100 entretiens dans sept pays, dont plusieurs en Égypte et en Arabie saoudite, [...].

[...] D’abord Hakim El Kaouri réfute la tendance trop répandue de considérer l’islamisme comme une «création occidentale»qu’alimenterait essentiellement la discrimination frappant les musulmans, ou l’intervention en Irak, ou la situation dans les banlieues… «C’est du paternalisme occidental de croire cela. Non! L’islamisme est né en Inde, dès le XVIIIe et au XIXe, en réaction au colonialisme anglais. C’est une création orientale.»

Ndlr : C’est peut-être la gauche qui a inventé l’idée délirante selon laquelle les Occidentaux auraient créé l’islamisme. Mais chaque personne saine d’esprit (non de gauche), sait que l’islam et l’islamisme, cela revient au même, et que le monde souffre de cette saleté depuis huit siècles. Quelle que soit l’entité ou la secte qui accepte cette idéologie ou s’en inspire, elle représentera la barbarie, la régression de la civilisation humaine, la peur, la haine, la bestialité.

Ensuite, l’islamisme est une «formidable machine décentralisée et réticulaire», où le wahhabisme d’État et surtout les Frères musulmans jouent un rôle décisif. Mais Hakim El Kaouri soutient que «l’Arabie saoudite est dépassée, elle a perdu la main» [...].

Constellation plastique

L’islamisme n’est pas un mouvement unique, mais une multitude de petits groupes souvent en conflit les uns avec les autres. Il ne cesse d’évoluer, passant des pères réformateurs à un mouvement conservateur, puis un salafisme rejetant le pouvoir et maintenant l’invention d’un islamo-gauchisme qui invoque Bourdieu ou Derrida. «C’est une idéologie très plastique, qui s’adapte en permanence au contexte.»

Ndlr : l’islam et ses adeptes sont en conflit entre eux mais aussi avec le reste de l’humanité. Partout où cette horreur prend pied, la paix cède place à la criminalité, au communautarisme, et une grande partie de l’énergie des habitants des contrées envahies est utilisée pour combattre ce cancer.

Cela dit, tant qu’ils ne prennent pas les armes ou ne posent pas de bombes, où est le problème? «Je ne crois absolument pas à la thèse du Grand Remplacement», commence par répondre Hakim El Kaouri. 
Il fait valoir qu’en France, il y a plus de musulmans qui sortent de l’islam que de non musulmans qui s’y convertissent. Et le constat est général: «Il n’y a pas de dynamique de conversion à l’islam en Europe, alors qu’on observe une dynamique de sécularisation des musulmans.»

Ndlr : « ...tant qu’ils ne prennent pas les armes ou ne posent pas de bombes, où est le problème? » ? «Je ne crois absolument pas à la thèse du Grand Remplacement».
.. Mais oui, c'est cela !  Lorsqu’ils posent des bombes, c’est quand même pire, non ?
Et avec 6 collaborateurs à plein temps durant six mois, cette élégance raffinée n’a jamais vu des courbes démographiques ? Il n’a jamais entendu parler des no-go zones ? ...
Et nous allons apprendre que le problème est… ailleurs.

Pour Hakim El Kaouri, le problème est ailleurs: «À l’intérieur des communautés musulmanes, il y a une fracture entre ceux qui s’intègrent à bas bruit, et une minorité, souvent jeune et moins éduquée, qui se tourne vers l’islamisme. Or, le but des islamistes, c’est d’islamiser tous les musulmans.» C’est donc la majorité silencieuse des musulmans intégrés qui est visée, ceux qui ne se sentent pas concernés par les problèmes d’islamisme et encore moins par le djihadisme. Selon Hakim El Kaouri, si on n’arrive pas à mobiliser «ce camp silencieux qui considère la religion comme une affaire privée», leur situation sera toujours plus difficile entre une partie de la population non musulmane qui les assimile aux islamistes et les islamistes qui leur reprochent d’être de mauvais musulmans.

Ndlr : Nous y voilà ! Et en plus, d’une pierre deux coups : l’Élégance raffinée «prouve » que la majorité des musulmans sont pacifiques et peu religieux et que les vraies victimes des islamistes sont les musulmans.

Là serait donc l’enjeu des pouvoirs publics: favoriser une emprise des musulmans intégrés sur leur islam national. [...] Le projet est encore vague, mais Hakim El Kaouri assure qu’il y travaille. Il va d’ailleurs mener des rencontres dans plusieurs pays européens. «En Suisse également, si on veut bien de moi…» (TDG)

Ndlr : Oui, c’est une certitude absolue, la « Suisse » voudra de cette Élégance raffinée ! Il passera à la RTS, et y repassera, il sera invité dans nos universités et ses théories seront enseignées dans les facultés.

Maintenant, arrêtons ce cinéma d’un musulman exposant quelle est la bonne manière de traiter l’islam dans les pays européens. Pour cela, il faut revenir aux constatations et principes basiques : « L’islam n’appartient pas à l’Europe, il s’y est invité. » Comme tout nouvel arrivant dans un pays existant depuis des siècles, c’est au nouvel arrivant de s’adapter au pays d’accueil et non l’inverse. Le vieux principe reste toujours valable : «Si tu es à Rome, vis comme les Romains ; si tu es ailleurs, vis comme on y vit». Sinon GO HOME.

Article complet :

https://www.tdg.ch/monde/europe/dynamique-conversion-lislam-europe/story/20542758

Les Observateurs ont déjà parlé de ce rapport ici :

En France près d’1 million de musulmans seraient sous l’influence de l’idéologie islamiste, en particulier les jeunes. (Vidéo)

5 commentaires

  1. Posté par lulu le

    Pour avoir les idées bien claires et ne pas louvoyer, il faut savoir que l’islam n’est pas seulement une religion. L’instauration de la charia serait un système de gouvernance, qui régirait toute la vie d’un individu, d’un groupe, d’un pays et qui ne laisserait la place qu’à elle-même. Les salafistes y travaillent d’arrache-pied. Il ne faut pas être dupe, l’islam a voulu conquérir l’europe une première fois, cette fois-ci elle se répand de l’intérieur de l’Europe. Houllebecq n’aurait pas tout tord.

  2. Posté par Bsa le

    Soutenir que l’islam est une affaire privée est un gros mensonge puisqu’elle est religion d’état.

  3. Posté par Dede le

    Du bla bla a la Ramadan.. Encore un de plus.

  4. Posté par Florence le

    L’islam a toujours été une idéologie mortifère depuis des siècles. Un bon exemple celui du Liban pays civilisé qui a accueilli de nombreux musulmans à leur dépends. Brigitte Gabriel libanaise, immigré aux EU, en sait quelques chose.
    https://www.youtube.com/watch?v=6MqGiz_JRbM

  5. Posté par Bussy le

    « Ce camp silencieux qui considère la religion comme une affaire privée » :
    Pratiquement, pour un musulman, qu’est-ce que la religion considérée comme une affaire privée ?
    Par exemple, certaines musulmanes (et des féministes !) considèrent que le port du voile est une affaire privée… alors qu’on sait bien que ça va bien au-delà !
    Manger de la viande hallal, et donc abattage hallal, est-ce que ça relève du privé ?
    Des minarets et le muezzin…. privé ?
    Et que dit le coran ?
    Et qu’arrivera-t-il quand les musulmans seront plus nombreux… toujours modérés ? Comment ça se passe dans les pays où les musulmans se sont implantés et sont devenus majoritaires ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.