Bientôt des robots terroristes ?

Les robots tueurs autonomes utilisés pour la guerre sont prêts pour la production de masse.

L’ingénieur informaticien Subhash Kak met en garde : à l’avenir, leur intelligence artificielle pourraient être radicalisée comme des êtres humains.

Il existerait même des risques d’auto-radicalisation en cas de logiciels défectueux.

Nul doute que les fabricants s’efforceront d’obtenir des lois qui les dispensent de toute responsabilité si ces risques se réalisaient.

De nombreux scientifiques réclament une interdiction internationale préventive.

Source : Daily Star : Killer robot TERROR: UK and US warned AI brains can be 'radicalised' for MASS MURDER

Résumé Cenator pour LesObservateurs.ch

Autres infos sur les « robots tueurs » :
Système d'armes létales autonome(avec liens)
Les systèmes autonomes létaux et l’avenir de la guerre

7 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Avec ceci il est totalement inutile de considérer l’immigration de masse comme une nécessite économique, sauf à ÊTRE TOTALEMENT HYPOCRITE. D’un part des faux-papiers, donc des faux diplômes, des fausses qualifications et en médecine on a déjà vu les effets criminels. D’autre part, CES PROGRÈS VONT VITE PROFITER AUX ISLAMISTES avec les VEHICULES AUTONOMES programmés pour foncer dans les arrêts de bus et les foules bourrés d’explosif FACE A DES SUISSES ENCORE PLUS DÉSARMÉS. Vu la rétention d’informations consécutives au noyautages de 90% de journalistes actifs socialo-écolo-islamo-bolchévo-fascistes, IL SERAIT ENCORE PLUS FACILE DE NIER TOUTE IMPLICATION DE L’ISLAM DANS LEUR PROGRAMMATION.

  2. Posté par Guichard Guichard le

    LOL. Ils prévoient même une religion dont le Dieu sera un AI

  3. Posté par aldo le

    VOILA POURQUOI L’IMMIGRATION DE MASSE EST UNE VASTE ESCROQUERIE MONDIALISTE. On peut très bien remplacer les fantassins par des robots. C’EST AUSSI LA FIN DE VÉHICULES AUTONOMES DÉSORMAIS JETABLES SUR LES FOULES. LA RÉALITÉ MIGRATOIRE ET SES CRIMINELS ISLAMISTES ASSOCIÉS DICTE SA RÉGRESSION AUX PROGRÈS QUI SONT EUX LÉGITIMES. Mais les socialo-écolo-islamo-bolchévo-fascistes, ne veulent pas disparaître et il préfèrent ainsi sodomiser la démocratie pour satisfaire leurs instincts populistes et totalitaires. .

  4. Posté par Stefen le

    Je crois que l’on a déjà tout ce qu’il faut lorsqu’on voit avec quelle facilité l’esprit humain peut être conditionné.
    Le nombre de  » déséquilibrés » ou personnes ayant des « troubles psychiatriques » qui poignardent au hasard devrait être révélateur de cette folie programmable.
    Quant à l’intelligence artificielle, elle n’est que le reflet de notre propre évolution, la seule chose que nous ayons à craindre, c’est nous mêmes. Si cette folie destructive au nom d’une idéologie n’existait pas dans le psyche humain, l’ai ne pourrait s’en inspirer ni être programmée à cette image.
    Mais le ver est dans fruit, et les robots seront à notre image.

  5. Posté par Léo C le

    Avant d’entrer dans un scenario à la Asimov ou Huxley, nous avons déjà les drones qu’on surprend de plus en plus à survoler inopinément des lieux sensibles. Il suffira à quelques barbus d’y atteler une charge létale et de balancer cela dans la foule ou une centrale.

    Beaucoup plus plausible.

  6. Posté par fred le

    On a intérêt à ne pas dire ce qu’on veut sur facebook sinon un robot va venir !!! Pire que le grand méchant loup.

  7. Posté par pierre frankenhauser le

    C’est effrayant. Après les armes bactériologiques puis les armes nucléaires, voici les robots tueurs. 80% de nos données personnelles sous format informatique sont stockées – donc connues – par les nouveaux maîtres du monde: les GAFA (Google, Amazone, Face de Bouc et Apple). Ils figurent en bonne place aux côté des grands acteurs mondiaux de la haute finance et des géants pétroliers. Les GAFA investissent massivement dans l’intelligence artificielle et rachètent toutes sortes de start-up stratégiques, dont la robotique. On sait déjà que les GAFA – sans compter Microsoft, Twitter, Yahoo, WhatsApp, etc. – collaborent étroitement avec des agences comme la NSA. Alors de là à collaborer avec l’US Army, il n’y a qu’un pas.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.