Allemagne : Un migrant soupçonné de 542 crimes ne peut pas être expulsé car il ne possède pas de passeport et refuse de coopérer.

Un demandeur d'asile, qui a déjà commis 542 crimes en Allemagne, se trouve en liberté malgré son casier judiciaire. L'homme d'Afrique du Nord dispose d'un moyen simple mais efficace d'empêcher son expulsion: il ne révèle tout simplement rien de lui-même. Personne ne sait qui il est ni quel est son pays d'origine.

Jusqu'à présent, il a réussi à obtenir une tolérance temporaire à plusieurs reprises, malgré un casier judiciaire probablement unique.

Ce migrant faisant face à des centaines d'enquêtes criminelles ne peut être expulsé d'Allemagne - parce que les fonctionnaires n'ont aucune idée d'où il vient.

L'homme, qui est arrivé en Allemagne en 1998 sans passeport, prétend être originaire de divers pays d'Afrique du Nord, dont l'Algérie et le Maroc.

Il aurait eu recours à des échappatoires légales pour rester en Allemagne malgré les 542 enquêtes pénales menées contre lui.

Le migrant a été accusé d’une série de crimes, dont des agressions, des cambriolages, des vols et des achats de drogues, ont indiqué les médias locaux.

En conséquence, ils ne sont pas en mesure de l'expulser vers son pays d'origine.

Il vivrait dans les rues de Francfort, une ville du centre de l'Allemagne, selon le journal Bild.

(...)

Express.co.ukKrone.at

Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

16 commentaires

  1. Posté par MAYO le

    pour les bandits qui prétendent ne pas avoir de papier ni de pays d’origine, créons un document spécial pour eux et exilons les sur une île déserte où il s pourrons jouer les Robinson Crusoé. Par exemple l’île au diable (Cayenne) ou l’atoll de Cliperton où il n’y a que des crabes rouges. L tout sans moyen d’évasion.

  2. Posté par Cathy le

    Eux non plus n’ont plus la peine de mort ??? Hop et le problème est réglé !!!

  3. Posté par miranda le

    @ Lucette Chapuis
    Vous le pensez vraiment Lucette, que Mme Merkel est encore dans la culpabilité du passé Nazi?
    Etant donné qu’elle est actuellement dans une sorte de précipitation à « détruire » la civilisation allemande et à la mépriser quand elle souffre des viols collectifs, des coups de couteaux, des attentats, ne pensez-vous pas que « la culpabilité du passé nazi s’est réellement effacé ». Quand un jeune allemand a été récemment tué à coups de couteau par deux musulmans, elle a seulement exprimé qu’il s’agissait « de la haine de rues ». Son attitude froide et calculatrice me laisse penser que la « morale nazi » est de retour, dans sa propre conscience.

  4. Posté par lucette chapuis le

    CAUSE : laxisme de Merkel noyée dans sa culpabilité vis-à-vis du passé nazi de l’Allemagne – c’est pas comme ça qu’il faut réagir MAIS AGIR

  5. Posté par Lafont le

    C’est triste à pleurer d’en être arrive là où nous en sommes
    Prison et pain sec
    C’est bon ça

  6. Posté par Alex le

    S’il ne sait pas d’où il vient, il faut lui mettre un parachute et le larguer dans les eaux d’un pays d’Afrique du Nord. Il pourra ainsi nager jusqu’à son pays d’origine. Pour être gentil, on lui donnera de l’eau et de quoi s’alimenter.

  7. Posté par Pierre Bezoles le

    Si il est de nul part , envoyez le dans le néant , il ne manquera a personne !fin de la discussion .

  8. Posté par Mady le

    C’est simple : pas de papiers = en prison !!!!

  9. Posté par fabiola le

    542 crimes… multiplié par… combien de « demandeurs d’asiles multirécidivistes enregistrés » ? Il suffit donc de détruire ou de planquer ses papiers d’identité pour voler, dealer et tuer ? Qui s’étonne encore de les voir venir se défouler sur nous quand ils ont l’immunité quoi qu’ils fassent ???

  10. Posté par Cora le

    Je connais un algérien dans ma ville, qui donnait en effet un autre nom que le sien ainsi qu’une autre nationalité, ainsi pas expulsable..

  11. Posté par Diablotin le

    Hop, dans des fondations en béton et on en parle plus!

  12. Posté par Stephane le

    Ils doivent vraiment être mdr comme nous somme faible et lâché en plus sont protégés par les gouvernements et les associations crapules pro migrants !!

  13. Posté par simoni le

    en prison puis il s’est bêtement suicidé et hop tranquille ,peinard et la vie reprend

  14. Posté par Antoine le

     »Ce migrant faisant face à des centaines d’enquêtes criminelles ne peut être expulsé d’Allemagne – parce que les fonctionnaires n’ont aucune idée d’où il vient. »
    Comme les fonctionnaires n’ont aucune idée d’où il vient, il y a plusieurs possibilités :
    – On applique les lois en vigueur, 1 infraction = 1 année en prison, donc 542 ans de prison, soit condamnation à perpétuité
    – Expulsion vers le pays qui l’a accueilli en Europe, de cette façon on repousse le problème plus loin …
    – Expulsion vers son pays d’origine, mais il faut connaître son identité !
    Si le personnage en question est amnésique concernant son identité réelle et son pays d’origine, le problème provient des contrôles inexistants ou genre  »passoire » de Schengen !
    Puisque Schengen est inopérant et inefficace, dénonçons les accords de Schengen !

  15. Posté par STOP le

    « Quand la guêpe te pique, ne lui demande pas son passeport » (LaoTséTsé)

  16. Posté par Yves le

    Et les prisons, ça sert à quoi ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.