Angela Merkel retrouvera-t-elle le parti communiste de l’Allemagne de l’Est ? 

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

Angela Merkel retrouvera-t-elle le parti communiste de l'Allemagne de l’Est ? 

 

On sait qu’Angela Merkel, fille d’un pasteur ayant choisi l’Allemagne de l’Est à la botte de Moscou à la place de la République fédérale pro-occidentale, avait été chargée de la propagande de l’organisation de jeunesse d'Etat de ce pays totalitaire, avant de passer au dernier moment dans le parti chrétien-démocrate CDU pour faire une carrière fulgurante en Allemagne réunifiée. Maintenant que son parti et ses alliés de la CSU bavaroise, ainsi que les socialistes, enregistrent des résultats électoraux toujours plus catastrophiques, la question se pose d’un élargissement de la coalition gouvernementale. Mais vers qui ? Vers les patriotes de l’Alternative pour l’Allemagne ou vers « Die Linke », le parti ayant repris l’héritage des communistes de l’Allemagne de l’Est, la République « démocratique » allemande ? La question divise le parti CDU, après qu’un premier ministre de région a évoqué une alliance avec ces communistes, que Merkel s’est empressée de démentir, mais on sait ce que valent les promesses des politiciens.

 

https://www.achgut.com/artikel/ist_die_cdu_naeher_an_der_linkspartei_als_an_der_afd

 

Traduction (Claude Haenggli) : Des remous secouent la CDU. La proposition faite par le premier ministre du Land de Schleswig-Holstein, Daniel Günther, que son parti, la CDU, s’ouvre à des négociations avec le parti « Die Linke » pour se coaliser avec lui a irrité beaucoup de collègues de son parti et en a même choqué plusieurs. Pour les traditionalistes au sein de la CDU, cette initiative, prise exactement le jour d’anniversaire de la construction du mur de Berlin, a été considérée comme une trahison de l’esprit de la démocratie-chrétienne. « Dans de nombreuses sections, la colère gronde ouvertement », dit-on au siège du parti, la « maison d’Adenauer ». Pour la plupart des adhérents de la CDU, « Die Linke » n’est, sous un autre nom, rien d’autre que le parti socialiste unifié SED, le parti de la Stasi et de ceux qui ont érigé le mur, l’incarnation même de la RDA.

Claude Haenggli, 18.8.2018

 

6 commentaires

  1. Posté par anti dechets le

    salut Diablotin , la réponse c est simple sa mère très jeune et un vieux pasteur a vous d imaginer le reste.

  2. Posté par raus le

    Peuple allemand, retrouvez courage et virilité comme dans les années 30 pour vous débarrasser de toute c cette merde très envahissante n ayez pas de complexes de dire la vérité.

  3. Posté par Gérard Z. le

    Ce Daniel Günther est le chouchou de Mama Merkel. Il a sans doute été téléguidé par Mama, pour lancer un ballon d’essai. Dans son gouvernement régional au Schleswig Holschein il est l’allié des Verts dont le chef Habeck ,grande gueule, comme nombre de Verts est ministre.Et les Verts c’est connu, ils passent leur journée à empêcher le gouvernement à renvoyer dans leur pays les migrants clandestins, même s’ils sont délinquants multirécidivistes.

  4. Posté par Diablotin le

    On nous parle toujours du père pasteur de Merkel, pourquoi jamais de sa mère?

  5. Posté par Elsaesser le

    Peuple allemand, retrouvez courage et virilite pour vous debarrasser de l’ogresse merdkel aux mains rouges de sang ,qui a planifie votre disparition par tueurs d’allah interposes. »Sie schaffen das » ( on peut rever)

  6. Posté par Blocus le

    Merci Mr Haenggli pour vos articles, en principe toujours dans le mille, remplis d’informations généralement passées sous silence.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.