SOS Méditerranée… arme de destruction massive de l’Occident ?

Crapaud fou, RTS 9.8.2018, un reportage de Cyril Dépraz
Xème interview de Caroline Abu Sa'da, directrice de SOS Méditerranée, autorité morale «incontestable», pressentie comme papable en tant que future secrétaire générale de l’ONU!
Ici, l’émission Crapaud Fou lui offre l’antenne.

Cette émission interviewe des personnes qui sortent du lot, qui ne suivent pas les sentiers battus. Selon la RTS, l’histoire du « crapaud fou » est la suivante :
À la saison des amours, les crapauds se déplacent en bancs vers les lieux de reproduction. Il suffit qu'une route coupe le trajet de la migration pour qu'ils se fassent écraser, parfois jusqu'au dernier. Or, dans chaque colonie, il y a un "crapaud fou" qui ne suit pas le groupe.
Erreur d'orientation ? Envie de désobéir ? Besoin d'originalité ? Peu importe, car parfois lui seul peut sauver l'espèce.

La RTS présente Caroline Abu Sa’da comme le crapaud fou du jour. Et c’est bien là qu’il y a tromperie sur la marchandise.
En effet, parmi les différents types de crapauds, il existe également le « crapaud buffle », une espèce d’amphibien envahissante extrêmement vorace, il se nourrit d'une multitude d'espèces animales et constitue une menace pour la survie de la faune indigène. Ses sécrétions toxiques génèrent un impact négatif sur les espèces prédatrices habituelles.
Le crapaud de chez nous, un animal familier et utile, attire la sympathie, qu’il soit fou ou non.
À l’inverse, le crapaud buffle doit être rejeté sans concession sous peine de bouleversement complet de notre écosystème.
Caroline Abu Sa’da, a également toutes les caractéristique du crapaud buffle visant à la destruction de la civilisation occidentale qui lui est étrangère, et qu’elle ressent comme telle, car elle sait qu’elle ne lui appartiendra jamais,… malgré ses diplômes et son parcours professionnel qui fait mousser les journaleux de la RTS.

En tant que directrice de SOS Méditerranée, elle a enfin trouvé son arme de destruction massive pour venir à bout de cette civilisation occidentale abhorrée en la noyant sous un flot intarissable de migrants, en très grande partie musulmans.

La RTS cherche à persuader l’auditeur qu’avec Caroline Abu Sa’da, il est bien en présence d’un vrai crapaud fou. Il va sans dire que Caroline Abu Sa’da joue à fond ce rôle de crapaud original.

Dans cette interview, Caroline Abu Sa’da nous confirme ce que nous savions déjà: elle ose TOUT !

Elle nous expose sa biographie : elle est née en Île-de-France, son père palestinien vit en France depuis les années 70, sa mère est française. Enfant, Caroline se sentait déjà différente car ses cousins et cousines étaient tous blonds aux yeux bleus. À 12 ans, elle voulait être secrétaire général des Nations Unies parce qu’elle était fascinée par cette organisation œuvrant pour la paix dans le monde (si, si, elle le dit !!!).
Nous pouvons imaginer l’éducation reçue de son père pour avoir ce genre de rêve à 12 ans.
Une fois de plus, la réalité confirme la règle : être Palestinien, ce n’est pas une nationalité, c’est une vocation !
Elle rajoute à ce discours, fabriqué à dormir debout, qu’elle admirait l’ONU parce que toutes les nations y œuvrent pour la paix mondiale !
Puis, Caroline Abu Sa’da corrige cette image un peu niaise concernant les Nations Unies et rajoute : depuis les massacres au Rwanda et à la mosquée d’Hébron en 96 et depuis son entrée dans l’adolescence, elle a commencé à déchanter.
Mais ce n’est pas tout : à 12 ans, elle aurait vraiment voulu être un homme. Parce qu’un homme a des privilèges, il a l’avantage de ne pas être cantonné dans des schémas tout faits. Il peut grimper aux arbres, avoir des croûtes aux genoux (si, si, elle le dit !!!). Elle n’a jamais joué à la poupée mais lorsqu’elle a reçu une poupée Barbie, elle l’a démembrée, avec son frère, trois heures après l’avoir reçue. Elle a arraché les bras et les jambes et elle justifie son acte en expliquant qu’avec une poupée ayant de longs cheveux blonds, il n’y avait rien d’autre à faire (si, si, elle le dit !!!).
Ainsi, l’essence de l’émission le crapaud fou sera respectée et Caroline Abu Sa’da va nous montrer combien elle est originale, combien elle ne suit pas les sentiers battus depuis son plus jeune âge. Elle nous dit qu’elle n’aime pas les rôles assignés aux gens (si, si, elle le dit !!!).
Elle nous apprend encore qu’elle n’aime pas les hauts talons, les cheveux longs… et elle sous-entend dans son discours que si, un jour, elle devait repartir, elle prendrait sa fille et partirait ; sans jamais mentionner un quelconque géniteur ou époux.

Caroline Abu Sa’da a fait « sciences po » en France.
Puis, après sa licence, elle part pour plusieurs années en Palestine. Pas un mot sur ses activités politiques sur place pour « sauver la Palestine », elle fait totalement l’impasse sur ces années de sa vie (si, si, elle n’en dit pas un mot !).
« Je voulais sauver la Palestine depuis l’enfance » (si, si, elle le dit !!!).

« Je suis partie m’installer en Palestine quelques années plus tard pour sauver la Palestine. La première fois que j’y suis allée, en 91, c’était aussi la première fois j’ai fait la connaissance de la famille de mon père et du couvre-feu. Il y avait des moutons et des lapins, c’était à côté de Bethléem, juste à côté du champ des Bergers. Ses cousins de son âge n’avaient jamais vu la mer. À cette époque, elle ne parlait pas un mot d’arabe. »

Puis, un jour, elle a décidé que sa place n’était pas en Palestine et elle a décidé de venir vivre en Suisse (je me suis dit, en fait, c’est ici que je veux vivre, Genève était magnifique, j’ai décidé de m’y installer. (si, si, elle le dit !!!).

Voilà ce qu’il serait bien d’approfondir, mais pourquoi, bon sang, cette femme anti-occidentale, anti-israélienne a décidé de venir vivre dans un petit pays généreux, riche et paisible ? Quelle est l’organisation qui l’a propulsée en Suisse ? Le Hamas, « Solidarité Palestine » romande, ou une autre ONG ?
Elle seule et, très probablement, le Mossad le savent...

Ensuite, elle devient chef de projet chez Médecins sans frontières pour mener une étude internationale sur la perception des ONG dans le monde (si, si, elle le dit !!!). L’enquête est effectuée dans 12 pays, en voyageant tout le temps. Elle a recruté et formé des étudiants, en sociologie et autres disciplines pour les envoyer faire ces enquêtes au Niger, Nigeria, Liberia,... puis elle a été impliquée dans des opérations de MSF en tant que chef de missions.

En 2008, elle part en Irak, Mossoul. Puis, elle devient directrice de SOS Méditerranée ; elle aurait été habitée depuis toujours par des questions concernant les réfugiés, l’engagement citoyen.

C’était évident : « On est sur le continent, on ne peut pas laisser les réfugiés mourir en Méditerranée, aux portes de l’Europe ».

Elle aurait sauvé des vies en méditerranée afin qu’elle puisse regarder sa fille en face lorsque celle-ci aura 20 ans et qu’elle lui demandera ce qu’elle a fait, durant toutes ces années, pour sauver les vies de la noyade (si, si, elle le dit !!!).

Elle insiste en précisant que son travail consisterait à sauver des gens promis à la noyade. À ce jour, elle pourrait se vanter, avec une poignée de membres d’équipage, d’avoir fait débarquer en Europe 28’461 migrants !

Elle trouve cela génial, incroyable et très touchant : « A présent je peux regarder ma fille ; on n’a pas pu les sauver tous mais au moins on a essayé. »

Elle dit que le plus gros de son travail consiste à récolter des dons, en majorité privés. Deux mairies suisses y participent. (Ndlr. En Hongrie, SOS Méditerranée est appelé « le navire-taxi de Soros ».) Elle se plaint des vilains financiers genevois et des capitalistes, sans cœur, de la bonne société genevoise, qui sont radins. Et Caroline Abu Sa’da ajoute : « Les milices chiites sont bien plus sympa (allusion à un chef des miliciens chiites qui l’avait demandée en mariage)».

Caroline Abu Sa’da : « […] j’ai plutôt l’ambition de … me balader toute seule avec mon panneau « Attention l’espèce est en danger », peut-être ma force à moi c’est de… de mettre les gens ensemble … mais là y-a un truc qui se passe travaillons collectivement pour essayer de sauver l’espèce … refaire toutes les fondations correctement … »

En effet, lorsque Caroline Abu Sa’da nous parle de « sauver l’espèce », de « refaire toutes les fondations correctement », ... en plein délire de toute puissance, ce que le touriste de service de la RTS se garde bien de relever.
Le Grand Remplacement, et ses conséquences, ne concernent pas Caroline Abu Sa’da, pour le moment tout au moins, puisqu’elle n’appartient pas au camp des Remplacés.

Mais elle imagine tout de même déjà des plans au cas où : « Si la Suisse entre en guerre et je dois partir avec ma gamine, avec ma fille, je voudrais bien qu’on me sauve, qu’on prenne soin de moi. »

En attendant, bon salaire, gloriole assurée, vie excitante, journalistes complaisants+++ … que demander de plus ?

https://www.rts.ch/play/radio/crapaud-fou/audio/caroline-abu-sada-directrice-de-sos-mediterranee-et-crapaud-fou?id=9738180


NB :
Citoyens suisses, contribuables de Suisse, c’est vous qui financez, qui laissez croître, ce genre de pensées cancéreuses et mortifères dont les fruits risquent bientôt nous emporter.

Cenator, 15 août 2018

18 commentaires

  1. Posté par Livia Varju le

    J’ai écrit le 27.7.18 Madame Caroline Abu Sa’Da
    Directrice, SOS Méditerranée
    Madame,
    Il y avait un article dans la Tribune de Genève le 28.6.18 sur votre travail, mais j’ai eu une grande opération suivi par une longue hospitalisation, ainsi je vous écris seulement maintenant.
    Vous dites, « Sauver les migrants doit être une priorité pour l’UE ». Pourquoi l’Europe serait responsable pour tous les migrants d’Afrique et du Moyen-Orient?! C’est à l’Union africaine, La Ligue arabe, et la Ligue musulman mondial, selon l’origine des migrants, de trouver un refuge pour ceux qui en ont besoin. Le continent africain est immense, au Moyen-orient il y a des pays très riches. Par exemple, L’Arabie saoudite et les Emirates n’ont pas accueilli un migrant! Regardez la carte du monde et vous verrez que l’Europe est minuscule, ainsi on ne vous comprend pas.
    D’ailleurs, on voit que les musulmans ne s’intègrent pas pour la majeur partie et toujours davantage deviennent terroristes. On a eu assez d’attaques terroristes en Europe! Islam leur enseigne de nous tuer: Dans le Coran il y a le commandement « Tuez les infidèles » plus de cent fois, alors il est de la folie d’accueillir davantage. Quant aux noirs africains, on les voit partout vendre les drogues à nos jeunes et détruisant leur vie.
    Si vous voulez sauver des vies, il faut prévenir les migrants de prendre des bateaux pour l’Europe. Autrement, vous êtes complices des passeurs et vous contribuez à leur richesse. Il faut établir des camps en Afrique du Nord et puis trouver des pays sûrs pour les migrants. Les migrants doivent rester sur leur continent.
    Il faut répandre l’information dans les pays d’origine par les médias, les ambassades et consulats que la route Méditerranéen n’est pas possible.
    L’Europe est responsable pour les pauvres de l’Europe de l’Est et les chômeurs grecs et espagnols.
    Meilleures salutations, Livia Varju, Petit-Lancy
    J’aurais dû ajouter:
    Les experts disent que dans 5 ans il y aura 60 million réfugiés climatiques comme l’eau manque toujours davantage surtout en Afrique où la désertification progresse à grands pas.
    J’aurais dû écrire aussi que George Soros finance tout ça! Il veut éliminer les frontières nationales et détruire l’Europe pour établir un gouvernement mondiale. Un fou malfaiteur!
    L. Varju

  2. Posté par Maurice le

    Ici, on peut voir la population de l’Afrique augmenter à vue d’œil :
    http://lapopulation.population.city/world/af
    Les adeptes de l’immigration et de la surpopulation des pays de l’Europe ont de quoi se réjouir !

  3. Posté par lucie le

    Voici des infos interessantes egalement:
    🔘 Voir les différents graphiques dans le lien:

    https://fr.sott.net/article/32871-Immigration-criminalite-et-propagande

    Naïvement, je pensais que le lien entre immigration et criminalité était évident. Toutefois, après avoir publié ledit article, j’ai fait davantage de recherches sur le sujet et je me suis rendu compte que, comme d’habitude, les choses sont bien plus complexes – et bien plus intéressantes – qu’il n’y paraît à première vue.

    Dans le présent article, nous tenterons de comprendre les liens – si tant est qu’ils existent – entre immigration et criminalité. Pour ce faire, nous examinerons une liste de graphiques, nous les interpréterons et, surtout, nous verrons de quelle manière ces données sont souvent sélectionnées et déformées pour servir des discours idéologiques extrémistes.

    Tout d’abord, jetons un œil à la façon dont est perçue l’immigration. En Europe, l’immigration est clairement devenue le premier sujet de préoccupation de la plupart des citoyens – devant le terrorisme ou le chômage.

    Il importe peu de savoir si cette inquiétude est justifiée à ce stade, parce qu’elle révèle un point important : une majorité d’Européens sont très préoccupés par l’immigration dans leurs pays respectifs ; il y a donc une charge émotionnelle. Or nous savons que les états émotionnels intenses constituent un terreau fertile à l’hystérisation, à la pensée manichéenne (tout blanc ou tout noir) et aux idéologies extrémistes.

    ➖ Effets perçus de l’immigration
    Perception négative de l’immigration en Europe

    Les Européens ont tendance à associer l’immigration à des effets négatifs, comme l’appauvrissement de la culture, la hausse du chômage, le détournement des prestations sociales et l’augmentation de la criminalité.

    Parmi ces effets délétères, la criminalité est le plus fortement associée à l’immigration, comme le montre le graphique à droite.

    Seuls 10% des citoyens de l’UE (ellipse rose) pensent que l’immigration a un effet positif sur la criminalité. Ce sondage datant de 2014, ce pourcentage a probablement baissé depuis.

    Les deux graphiques ci-dessus concernent uniquement l’opinion publique. Celle-ci est-elle fondée sur des preuves concrètes, ou résulte-t-elle simplement de la propagande, de la peur, des préjugés et du racisme ?

    Immigration et criminalité

    La corrélation entre criminalité et immigration est un sujet bien documenté. Wikipédia y consacre une page exhaustive. Dans l’intro fournie par cette source qui fait figure « d’autorité », on peut lire :
    Une méta-analyse de 51 études menées sur la période 1994-2014 concernant la relation entre immigration et criminalité dans différents pays fait apparaître que dans l’ensemble, l’immigration réduit la criminalité.

    Taux de criminalité par pays d’origine: (…)

  4. Posté par Gérard Guichard le

    Est-ce que son papa l’aimait quand elle était petite?

  5. Posté par Lucie le

    Vraiment honteux de sa part, voici ce que cette personne ne dit pas:

    ❇ Un article très complet et ça va durer jusqu’en 2050…

    L’Espagne, Nouvelle Porte d’Entrée des Migrants en Europe

    Le gouvernement socialiste espagnol, dirigé par le Premier ministre Pedro Sanchez, a promis la gratuité des soins aux migrants et affirmé qu’il examinera chaque demande d’asile individuellement.
    « La majorité des migrants illégaux recueillis en Méditerranée ne sont probablement pas des réfugiés au sens de la Convention de Genève ; 70% d’entre eux sont originaires de pays ou de régions qui ne souffrent pas de conflits violents ni de dictatures. » – Extrait d’un rapport de 2017 de la Commission européenne.
    « Nous avons créé des refuges pour des dizaines de milliers de migrants clandestins, mais des centaines de milliers d’autres migrants se pressent dans notre pays. Les conditions de sécurité se sont gravement détériorées. Terroristes, criminels et trafiquants de main d’œuvre clandestine sont là qui se moquent des droits de l’homme. C’est horrible ! » – Le dirigeant libyen Fayez al-Sarraj.

    ————————————-

    Le 26 juillet, environ 800 migrants d’Afrique subsaharienne ont violemment pris d’assaut la clôture métallique https://www.theguardian.com/world/2018/jul/26/hundreds-storm-border-fence-spanish-enclave-north-africa-ceuta-spain-migration
    qui sépare le Marocoù ils résidaient illégalement, de l’enclave espagnole de Ceuta. Selon les autorités espagnoles :

    « Pour empêcher la Guardia Civil de s’approcher de la brèche qu’ils venaient d’ouvrir dans la clôture, les migrants … [ont bombardé] les policiers avec des pochettes plastic bourrées d’excréments, de la chaux vive, des bâtons et ont utilisé des aérosols comme lance-flammes. »

    Les affrontements ont occasionné de nombreux blessés mais 602 migrants ont réussi à prendre pied en territoire espagnol. (…)

    https://fr.gatestoneinstitute.org/12869/espagne-migration-massive

  6. Posté par Maurice le

    En plus, je n’ai pas vu tout de suite, mais si sa photo est correcte sur ce site, elle s’est affublée d’une chemise de paysan suisse, ce qui prouve une fois de plus que l’habit ne fait pas le moine. Ce n’est pas en enfilant une chemise de paysan suisse qu’on est intégré, Madame la crapaude-buffle qui veut envahir la Suisse de ses petits protégés complètement étrangers à notre civilisation alpine et démocratique, pour remplacer mon peuple par des interlopes et des rastaquouères.

  7. Posté par Maurice le

    Merci, Aude, pour cette anecdote qui est loin de n’être que cela…
    Tout laisse à penser que cette crapaude-buffle n’est qu’une petite opportuniste arriviste prête à faire feu de tout bois pour parvenir à ses cibles, et qu’elle est remplie de sa volonté d’imposer son pouvoir pour dicter son idéologie.
    Le coup (coût) du café est effectivement extrêmement parlant de ce qui se cache derrière son discours, tout en faisant sa béni-oui-oui devant la Suisse et Genève.

  8. Posté par Aude le

    Vous avez oublié de noter qu’elle avait dit qu’ à Genève : « le café, il faut vraiment chercher pour en trouver un à moins de 4 francs ». Tous les Genevois savent que c’est un mensonge, elle doit bien s’imaginer que tous les genevois savent que c’est un mensonge, eh bien ça ne l’arrête pas. Ou alors Madame ne fréquente que les palaces ????

  9. Posté par Peter K le

    Si nous voulons ne pas nous faire detruire par cette invasion organisée, il faudra rapidement faire le menage, et en premier envoyer par le fonds tous ces bateaux collabos, avec l ‘equipage en plus serait un excellent signal. Quand a cette degenerée, no comment, le pire la-dedans est que notre pays a dilapider des fortunes chez les palestiniens en pure perte pour nous, pas pour eux!

  10. Posté par Sergio le

    Une future conseillère fédérale ? Oui, hurlerait la gauche émerveillée.

  11. Posté par Antoine le

     »Elle dit que le plus gros de son travail consiste à récolter des dons, en majorité privés ».
    Soros TOUJOURS Soros …
    Comptabilité obscure, financement douteux … nous attendons avec impatience de la transparence !

  12. Posté par pierre frankenhauser le

    Sans le vilain homme blanc, cette morue ne pourrait pas péter dans ses draps de soie. Si elle est complexée vis-à-vis des femmes occidentales, pourquoi reste-t-elle sur notre beau continent ? Ah mais suis-je bête, les femmes blanches seront bientôt toutes voilées pour que l’on ne voie plus leurs beaux cheveux blonds. D’ailleurs, je ne l’ai pas entendue critiquer les femmes voilées.

    J’imagine que des fumiers comme Soros et autres financiers mondialistes de haut vol sont déjà en train d’affiner leur stratégie pour la faire élire à la tête de l’ONU. En fait, si vous faites partie d’une minorité, que vous haïssez l’Occident tout en le montrant, que vous savez jouer sur l’ethnomasochisme européen et que vous êtes doté d’un bon sens de la répartie, alors vous avez toutes les chances de prendre du galon.

  13. Posté par Jean-Michel le

    Et la belle fait précéder sur Internet son patronyme de Dr. C’est-à-dire docteur Abu Sa’da. Avec son parcours et ses références à Médecin sans Frontière, on pige tout-de-suite l’amalgame qu’on peut en tirer. Avec pour bagage une licence (supposée) à Science-po… on se demande où elle a pu obtenir son grade de Docteur ? A Ramallah peut-être ?
    Pourquoi s’est-elle installée à Genêve ? le lac et le Salève et la lumière qui baigne ce magnifique environnement nous dit-elle. Ne serait-ce pas plutôt la lumière de Jean Ziegler qui rayonne de l’ONU sur la ville qui l’aurait ainsi éblouie ? Mais avec pareils faits d’arme, la Palestine et l’Aquarius sur sa carte de visite personnelle, ne doutons pas qu’elle finira bien comme ambassadrice spéciale de la noble – et lucrative – institution.

  14. Posté par miranda le

    La confirmation que des gens qui ont un gros problème d’identité peuvent oeuvrer à la destruction de l’Europe, si leur « haute fonction » leur permet cela.

    Mr SOROS et cette jeune dame devraient peut-être lire la GRANDE Simone Weil, l’écrivaine.
    Dans l’un de ces écrits, Simone WEIL affirme que les déracinés encouragent ou provoquent souvent le déracinement des autres.

    Il serait intéressant de savoir comment les parents lui ont transmis « l’amour des deux pays ». On dirait que ce fut « fait » peut-être à l’excès du côté de Papa pour la Palestine. Et Maman pour la France?

    Tout le monde ne ressemble pas à cette « dame » heureusement. Au moment de la tragédie de Charlie Hebdo, j’ai eu la chance de connaître des français d’adoption bien plus patriotes que moi qui ont osé planter le drapeau bleu, blanc, rouge à leur fenêtre. J’ai eu honte de moi ce jour là.
    Des personnes ayant ce trouble, il y en a beaucoup, beaucoup, hélas. Même chez les bretons, il y a aussi des « islamo-gauchistes ». J’ai eu du mal à le croire. Et puis je l’ai vu.
    Que vais-je constater quand j’irai en Corse?

    Qu’elle était belle l’homogénéité d’antan. Epoque bénie où il n’y avait que les luttes de classes.

  15. Posté par Bussy le

    Et chose incroyable, tous ces bons et gentils petits crapauds, les normaux et même quelques-uns fous, qui chérissent et mettent en avant ces crapauds buffles qui veulent sauver ou plus exactement implanter l’espèce…. des crapauds buffles !

  16. Posté par SD-Vintage le

    « Si la Suisse entre en guerre » : mensonge, la plupart des migrants ne viennent pas de pays en guerre. Ce ne sont pas des réfugiés.
    Une bonne tête de raciste, mais du « bon » racisme anti occidental de gauche, alors qu’elle est incapable de vivre ailleurs qu’en occident. Même sa si chère Palestine elle n’a pas aimé plus que quelques années.

  17. Posté par Maurice le

    Grand merci Cenator pour votre excellent compte-rendu de l’émission avec tout ce que cette crapaude-buffle a dit ou n’a pas dit !
    Je l’ai entendue aussi et cela m’a hérissé tout au long. Je me suis refusé à couper la radio, parce que je veux entendre jusqu’au bout ce que ce type d’hypocrites haineux ont à dire et comment il le disent.

  18. Posté par Christian Hofer le

    « une poupée ayant de longs cheveux blonds, il n’y avait rien d’autre à faire » à 7:40.

    Et c’est ce qu’elle fait aujourd’hui en amenant le plus de migrants possibles : détruire les femmes européennes blondes, que les viols soient le plus fréquent possible.

    Une sorte de vengeance d’une fille complexée, haineuse envers les Blancs et éminemment gauchiste.

    « Si la Suisse entre en guerre et je dois partir avec ma gamine, avec ma fille, je voudrais bien qu’on me sauve, qu’on prenne soin de moi. »

    Sauf qu’il n’y a guère que les Européens pour tout donner à de parfaits inconnus tout en se faisant traiter de racistes continuellement.

    Les femmes européennes qui se marient avec ces Irakiens, Syriens, Tchétchènes, Palestiniens… et qui font proliférer ainsi la descendance musulmane sur notre territoire sont éminemment coupables.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.